Africa Eco Race : étape 2, victoire de Serradori en auto/camion et de Ullevalseter en moto

Imprimer

africa eco tour ,serradori,ullevalseter,sudinfo,lameuse

Etape 2 de 377km entre Merzouga & Mahmid

En sortant du magnifique bivouac installé au bord des dunes, les concurrents prendront la direction d’Erfoud pour rejoindre le départ à Merzouga. Ils ne vont pas entrer directement dans l’Erg mais emprunter un oued pour longer les dunes avant d’aller chercher un point GPS au cœur de l’Erg de Merzouga qui peut s’avérer parfois compliqué. Sortis de l’Erg, les concurrents retrouveront le départ emprunté l’année dernière ainsi que la spéciale particulièrement belle qui les mènera jusque dans la région de Mahmid. Au programme, le passage du « volcan » et le franchissement de l’Oued Draa qui pourrait encore être en eau après les récentes pluies diluviennes. Là encore une spéciale très complète en terme de variété de terrains et surtout très plaisante au niveau pilotage.

Les gardes boues des motos étaient recouverts de givre ce matin au moment du départ pour la liaison vers Merzouga d’où s’élançait ce deuxième secteur sélectif. Une fraicheur qui, naturellement, n’a absolument pas perturbé Pal Anders ULLEVASETER. Au contraire, cette météo glaciale,, idéale pour un Norvégien lui a donné des ailes puisque le pilote KTM a survolé l’épreuve en terminant 46’31’’ devant l’Allemand Ingo WALDSCHMIST et l’Ukrainien Vadim PRITULYAK à un peu moins de 9 minutes.

 Classement Moto(étape & général):

eta 2 moto.PNGgen2 moto.PNG

 

 

 

 

Sur quatre roues, ce fut au tour de Jacky LOOMANS, le leader du général, d’être retardé aujourd’hui. En s’écartant légèrement de la trace idéale, le Belge a planté son Pick-up TOYOTA dans une marre de boue, vestige des récentes pluies diluviennes qui se sont abattues sur le sud marocain. Résultat, une grosse demi-heure de perdue. A noter que la même mésaventure est arrivée à plusieurs concurrents dont Anton SHIBALOV et son énorme KAMAZ. C’est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres et Miroslav ZAPLETAL a donc profité du plantage de LOOMANS pour signer le 2ème temps de la spéciale et prendre ainsi la tête du général provisoire, 1’32’’ devant Yuriy SAZONOV, également sur un HUMMER H3 Evolution. Jean Antoine SABATIER et son BUGGA ONE ont complété le podium du jour.

Classement auto/camion (étape & général)

eta2auto.PNGgen 2auto.PNG

 

 

 

 

 

source:africa eco tour

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.