Dakar 2015:Alrajhi dans la cour des grands

Imprimer

imagesUAA2MU0G.jpg

Impressionnant depuis le début de son premier Dakar, Yazeed Alrajhi aura finalement dû attendre la huitième étape pour décrocher son premier succès sur le plus exigeant des rallye-raids. Une victoire de prestige qui confirme le talent du  pilote Saoudien, encore en course pour la victoire finale.

Vainqueur du rallye d'Egypte devant l'actuel leader du général Nasser Al-Attiyah, Yazeed Alrajhi n'est pas un inconnu des spécialistes de la discipline. Mais pour son tout premier Dakar, le Saoudien abordait ce nouveau challenge avec humilité et des ambitions de Top 10. Il ne s'attendait en tout cas certainement pas à remporter sa première victoire dès la fin de la première semaine sur l'étape prestigieuse traversant le majestueux Salar d'Uyuni. Mais plus qu'un nouveau vainqueur d'étape sur le Dakar, Alrajhi a également pris une nouvelle dimension aujourd'hui en rappelant qu'à 18 minutes d'Al-Attiyah au général, il reste tout à fait en lice pour remporter la timbale dès son premier Dakar.

Il offre en tout cas à Toyota son premier succès depuis le départ, une tâche qui paraissait dévolue à Giniel de Villiers, en avance sur le reste de ses adversaires après 746 km de spéciale. Mais le Sud-africain a finalement perdu de précieuses minutes dans les dernières dunes menant à Iquique et laisse échapper quelques secondes de plus à Al-Attiyah. Pas concerné par ce duel pour le leadership du classement général, Orlando Terranova confirme pour sa part sa bonne forme du moment après sa victoire de la veille avec une deuxième place à 1'12'' du vainqueur du jour. Krzysztof Holowczyc cède lui 3'12'', mais profite de la mauvaise journée de Bernhard Ten Brinke pour conforter sa quatrième place au classement général.

En camion, avec déjà cinq victoires en huit étapes disputées, Eduard Nikolaev a encore démontré à Iquique qu'il était sans conteste le plus rapide en piste au volant de son Kamaz. Un cinquième succès obtenu avec plus de onze minutes d'avance sur Gerard De Rooy à l'arrivée qui lui permet de remonter ce soir au troisième rang du classement général derrière ses coéquipiers Airat Mardeev et Andrey Karginov, sous pression.

 

 

Les commentaires sont fermés.