Ce dimanche 8 mars, le championnat de la Fédération Wallonie_bruxelles des rallyes débute avec l'épreuve Hannutoise .

Imprimer

rallye de hannut,hannut,rallyeTrois semaines après la première épreuve provinciale, tous les amateurs de la discipline se retrouveront à Hannut.  C’est pas moins de 132 équipages qui devraient s’aligner au départ du Marché couvert.

 

rallye de hannut,hannut,rallye

 

Deux attractions incontestée de l’épreuve, ce sera la participation du Britannique Andrew Fenwick. Non seulement, celui-ci disposera d’une WRC, mais sa Ford Focus arborera une décoration aux couleurs Martini qui rappellera bien des souvenirs.(photo illustration )

rallye de hannut,hannut ,rallye

Cependant, disposer d’une telle monture n’est pas systématiquement gage de succès à Hannut. D’autant plus que l’adversité pourra compter sur une solide expérience du terrain. Le local Frédéric Jamoul (Mitsubishi Evo X) tentera ainsi de renouer avec le succès. Mais il devra se méfier  de Stéphane Lhonnay ( sur Mitsubishi Evo IX). Le Wanzois ne s’aligne jamais sans ambition et sera donc particulièrement à suivre.

En embuscade, on retrouvera aussi des pilotes de la trempe de Patrick Clajot, Philippe Hellings, Jan Jacobs, Jean-Luc Berleur, Hein Jonkers ou Andrew Thomson (tous sur des Mitsubishi Evo). Un clan que rejoindra Cédric Hubin, puisqu’il délaissera la Clio R3 pour une Mitsu, ou encore le revenant Thomas Léger qui fera figure d’intrus avec sa Subaru Impreza.

 

 Il faudra bien faire attention quand on parlera de pilotes anglais, à Hannut. Ainsi, même s’ils évolueront tous deux sur des Ford, il ne faudra pas confondre Andrew Fenwick avec Barry Renwick. Après avoir piloté des MG Metro 6R4, Subaru Impreza WRC ou VW Polo S2000, ce dernier dispose désormais d’une « vraie » Ford Escort RS 2000 Groupe 4. A l’image de son quasi homonyme, il sera l’autre grande attraction de l’épreuve.

rallye de hannut,hannut ,rallye

Un spectacle qu’assureront aussi Luc Lemmens et Yannick Peigneur (BMW M3), Francis Listrez (Skoda Felicia), Johan Jalet (Peugeot 208), Jonathan et Jordan Remilly (Clio et C2 R2) ou encore Peter Van Loo (Citroën C2 Super 1600).

En pneus conventionnels, la lutte sera tout aussi intense. Lauréat à Clavier, le Cinacien Bastien Rouard retrouvera son habituelle Renault Clio RS avec laquelle il visera un nouveau succès. Pour lui barrer la route, l’ex-double champion communautaire, Laurent Mottet alignera sa Peugeot 306. Matthieu Louis a choisi la même monture (ex-Daco) et tentera de s’immiscer dans la lutte pour la victoire au même titre que Julien Delleuse , le champion Asaf en titre, même si celui-ci retrouvera, pour cette occasion, sa Corsa utilisée jusqu’en 2013.

Jean-Michel Dumont (Clio), Emmanuel Balthazar (309), Karl S’Heerens (Peugeot 206) auront à coeur de faire de même. On suivra aussi la course d’Adrian Fernémont, engagé sur une Polo GTI. Quelques Division 2 devraient aussi tirer leur épingle du jeu, surtout si elles sont pilotées par Corentin Tordeurs, Raphaël Beaufort, Olivier Renaud ou Bernard Heine. En Historiques, on assistera aussi à une belle empoignade entre Frédéric Souris, David Hallet ou Vincent Dorn.

 

Le parcours…

 

 Afin de bien figurer, tout ce petit monde devra cependant venir à bout du tracé hannutois. Un parcours trop souvent qualifié de « hesbignon » mais qui révèle bien des pièges. Beaucoup l’ont déjà appris à leurs dépends.

Le 47e Rallye de Hannut se disputera ainsi sur trois boucles de quatre étapes spéciales. Wansin (9,83 km), Blehen – Cras-Avernas (14,45 km), Avin (4,05 km) et Ciplet (14,88 km) constitueront le menu des 132 engagés. Un parc d’assistance accueillera les concurrents deux fois par boucle soit après Blehen et après Ciplet.

La première voiture quittera le parc fermé à 8h16 et franchira le podium final à 18h03, au terme de  129,63 km disputés contre le chrono.

A noter qu’une présentation des équipages locaux aura lieu le vendredi 6 mars au garage Berode, à Hannut dès 18h30. L’entièreté du plateau pourra être approchée lors du contrôle technique avec passage sur le podium du Marché Couvert dès 15h le samedi 7 et ce dans l’ordre inverse des numéros. Dès ce moment le programme sera en vente au prix de 5 €, l’entrée sur les étapes de classement est gratuite. De quoi rendre le sport auto accessible à tous.(cp)

Informations complémentaires sur : http://www.hesbayemotorclub.be/

Les commentaires sont fermés.