Condroz 2015: 12h en compagnie d'André Leyh et Cédric Cherain

Imprimer

Cédric Cherain et André Leyh nous avaient donné rendez-vous à 8h ce samedi matin à la Brasserie Grand Place, afin de découvrir de l’intérieur comment se passent les reconnaissances officielles.

Dès notre arrivée, Cédric et André nous accueillent avec un café, avant de faire la file pour la vérification des engagements. L’équipage se dirige ensuite vers les membres du Motor Club de Huy afin d’obtenir les documents permettant la reconnaissance des spéciales.

Nous quittons ensuite l’établissement à 8h50 et nous nous dirigeons vers la première spéciale à reconnaître. C’est par le tronçon chronométré de Forseilles que le sympathique équipage débutera sa prise de note à 9h15. Nous nous rendons déjà bien compte qu’il n’est pas si simple de prendre les bonnes notes en passant à vitesse modérée.

Après avoir effectué deux passages, c’est sur l’étape de Lavoir que nous avons jeté notre dévolu, une spéciale que Cédric et André connaissent très bien. Ils utilisent d’ailleurs les notes de l’année dernière en y apportant quelques modifications. «Cela nous permet de gagner un peu de temps sur le timing serré des reconnaissances », lance le pilote.

Tout au long du parcours, l’équipage se veut très sympathique. Ils se rappellent de nombreuses anecdotes et n’hésitent pas à saluer les riverains lors de leur passage.

A 10h08, ils entament la prise de notes de la spéciale qui les a mis hors course l’année dernière.

Mais Cédric se veut rassurant: «Ne t’inquiète pas, je ne vais pas sortir deux fois au même endroit. » Même avec beaucoup de travail à accomplir, l’équipage n’hésite pas à s’arrêter pour signer des autographes aux enfants qui attendent le long de la route près du reco point show de Moha.

C’est ensuite vers les spéciales de Villers- le-Bouillet et de Bodegnée- Amay que nous sommes dirigés.

Cette dernière, Cédric et André l’ont parcourue à trois reprises tant elle est différente par rapport aux autres années. Vers 11h30, le téléphone de Cédric commence à s’agiter, «tu réserves pour midi », lance Cédric De Cecco, un autre pilote en reconnaissance.

A 13h, c’est finalement au O’Malley que les Grooten, De Cecco, Collard, Lejeune accompagnés de leur copilote partageront un repas avec Cédric et André avant de repartir pour l’après-midi, où 5 spéciales seront au programme.

Ce n’est d’ailleurs que vers 19h30 que nous regagnerons la Grand Place de Huy où se déroulait la présentation des équipages régionaux. Même après une journée bien remplie, nos deux guides se prêtent encore au jeu des interviews et n’hésitent pas à discuter avec les fans de rallye venus en nombre.

A 20h30, nous prenons congé de Cédric et André, les remerciant de nous avoir fait découvrir les coulisses du rallye et les laissant ainsi partager un repas familial.

Source info sudpresse: GILLES DANDUMONT

Edition PDF:

pdf.PNG

 

Les commentaires sont fermés.