Dakar 2016:Barreda le tour de force.

Imprimer

Pour cette troisième étape, la spéciale qui était annoncée destinée aux pilotes rapides, n'a pas fait mentir les pronostics. Joan Barreda, véritablement déchainé au guidon de sa Honda, a réalisé une véritable démonstration. Grâce à ce succès, son 14e sur le Dakar, Barreda prend la tête de la catégorie moto. L'Argentin Benavides et le Portugais Goncalves, terminent respectivement deuxième et troisième et offrent un triplé au premier constructeur mondial sur l'étape.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent malheureusement pas. Au dessus des débats hier, l'Australien Toby Price (KTM) est passé au travers de son étape aujourd'hui. Est-ce le fait d'ouvrir la piste, toujours est-il que Price n'a jamais été en mesure de suivre le rythme des Honda. Dès le premier CP, il se faisait déborder par « l'armée rouge » et ne pourra jamais inverser la tendance, échouant à la 10e place du provisoire ce soir à plus de 5 minutes. Il ne sera pas le seul à subir la démonstration des pilotes Honda, puisque Ruben Faria (Husqvarna), deuxième au départ ce matin derrière l'Australien, ne pourra lui aussi que constater les dégats à l'arrivée en concédant près de 6 minutes au vainqueur du jour. Le Portugais glisse en huitième position au général à près de 4 minutes. Heureusement, pour le groupe KTM Husqvarna, Antoine Meo, le quintuple champion du monde d'enduro, a réalisé une superbe performance au guidon de sa KTM numéro 49. Le Français, qui effectue son premier Dakar, s'offre la quatrième place de l'étape et remonte à la 13e position au général. Au provisoire derrière Barreda, on trouve désormais Stefan Svitko (KTM) 5e de la spéciale à 14 secondes et Kevin Benavides (Honda) à 48 secondes. En catégorie quad, la journée a été marquée par le bras de fer que se sont livré les deux premiers du classement provisoire. Brian Baragwanath, deuxième derrière Ignacio Casale, s'est au final imposé pour 4 petites secondes. Une victoire de prestige car malheureusement pour lui le Sud Africain reste encore à distance du Chilien avec un retard de 3'56''. Derrière les deux hommes, Marcelo Medeiros, troisième de l'étape, conforte cette même place au provisoire à tout de même 6'58'' du leader.

Les commentaires sont fermés.