Spa Rally:Encore un podium pour Jean-Pierre ‘Vande’

Imprimer

Dans la foulée de sa 3ème place au Legend Boucles à Bastogne en compagnie de Julien Paisse, podium signé avec sa traditionnelle Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4, Jean-Pierre Van de Wauwer avait décidé de varier les plaisirs en vue du Spa Rally, deuxième manche du Belgian Historic Rally Championship (BHRC). C’était en effet le temps des retrouvailles avec son copilote Eric Marnette, mais surtout avec la formation SG Racing de Claudio Siriani, le tout au volant d’une rutilante Porsche 911 bien plus puissante que la Lancia. Et comme prévu, la partition a été à la hauteur des espérances…

« Un très bon week-end, au cours duquel tout a parfaitement fonctionné dans une ambiance conviviale à souhait, analyse Jean-Pierre. Dans cette opération 100% verviétoise dont je suis particulièrement fier, Claudio et son équipe ont abattu un boulot exceptionnel la semaine avant le rallye, mettant à notre disposition une Porsche 911 performante à souhait. Et même si on était un peu court en tests, avec une vingtaine de kilomètres effectués et donc l’obligation de valider les options techniques au cours des premières spéciales, nous savions avec Eric que l’auto serait compétitive… »

 

C’est pourtant lors de la toute première spéciale, Saive Show, que ‘Vande’ et ‘Riquet’ allaient connaître leur unique frustration du week-end… « Nous sommes partis avec des pneus slicks, ce qui était clairement un mauvais choix dès l’instant où les voitures s’étant élancées devant nous ont rapidement transformé la Show de Saive en immense mare de boue, explique Jean-Pierre. Il ne nous restait plus qu’à éviter les erreurs et prendre notre mal en patience. Ce qui nous a coûté 50 secondes. On a fini le rallye sans rencontrer le moindre problème avec la Porsche, à 1’30’’ du vainqueur. Pas de regret donc… »

 

Si ce n’est celui d’avoir loupé la médaille d’argent pour quelques secondes perdues… dans le sillage d’une voiture moins rapide lors d’une autre spéciale show, celle de Creppe. « On a en effet buté sur un Benoît Galand dont la Golf GTI n’était pas pourvue de rétroviseur intérieur, poursuit ‘Vande’. C’est toujours frustrant, bien sûr, mais j’aimerais remercier Didier Jacob, le copilote de Benoît, qui a remarqué qu’on était juste derrière, et qui a demandé à son pilote de se ranger avant la deuxième terre. Cela dit, les quelques moments passés dans le sillage de la Golf m’ont bien amusé, tant son pilote l’embarquait dans chaque virage. Alors oui, on aurait pu finir 2èmse, mais podium pour podium, cela ne fait pas grande différence. »

 

Quant à l’entente avec Eric Marnette dans l’habitacle de la Porsche, elle était aussi optimale qu’avec l’ensemble de l’équipe SG Racing à l’assistance. « ‘Riquet’ a sans doute livré son meilleur rallye ce week-end, poursuit ‘Vande’. Il avait particulièrement bien préparé son coup, et sa prestation a été parfaite durant tout le rallye. Merci à lui, et bravo ! »

 

Après cet intermède réussi en Porsche, confirmant un excellent début de saison déjà riche de deux podiums, Jean-Pierre Van de Wauwer va maintenant retrouver sa Lancia Beta Monte-Carlo à l’occasion du Rallye des Ardennes, deuxième épreuve de la compétition de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en compagnie de Valérie Lemineur. Il est également question d’une participation au Rallye de Trois-Ponts, qui doit néanmoins encore être confirmée.

 

Une chose est sûre : depuis qu’il est officiellement retraité, et surtout grand-père d’une craquante petite Emma, ‘Vande’ se sent plus que jamais pousser des ailes. La saison ne fait donc que commencer. Roulez jeunesse…

 

Les commentaires sont fermés.