Course de côte de Alle-sur-Semois:Qualité et quantité bien présentes à Alle ... Mais Julien Vandeput et Francis Gilles restent les plus forts

Imprimer

Avec 58 pilotes au départ à Alle-sur-Semois, la saison 2016 des courses de côte du Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles continue sur sa belle lancée. Dans des classements disputés jusqu'au bout, Gilles parvenait à garder le meilleur sur les montures d'Olivier Dubois et Quentin Guilbert en Divisions 1-2-3. Et du côté de la D4, c'est Vandeput qui signait une nouvelle victoire après une excellente dernière montée face à la famille Collard.

La tendance est bonne dans la discipline et personne ne s'en plaindra ! Avec 13 pilotes de plus que lors de l'édition précédente, les organisateurs du Promo Racing se réjouissaient de confirmer le regain affiché en côte depuis le début de l'année. En plus de la quantité, le public bien présent aura apprécié la variété des montures et la pointe de vitesse des pilotes présents. Bercé de soleil et épargné de la moindre goutte de pluie, la côte disputée à la sortie du village d'Alle était à nouveau un terrain de jeu parfait pour les montagnards. Dès les essais, Bruno Collard (BRC B49) sonnait la charge, quasi à domicile, en devançant Frédéric Souris (Speed-Car GTR) et Julien Vandeput (Van Diemen Suzuki), du côté de la Division 4 où se retrouve les engins réservés à la compétition (prototype, formule, kart-cross, etc). Du côté des voitures fermées (Divisions 1-2-3), Olivier Dubois était très bien parti avec sa Lotus Elise pour augmenter son avance au championnat. Mais à 47 centièmes seulement, Francis Gilles et sa Ford Escort Cosworth n'avaient pas dit leur dernier mot.

 

En effet, dès la première montée officielle, le licencié de l'Ecurie Baudoin Visétoise et sa quatre roues motrices amélioraient de plus de trois secondes pour repousser la concurrence, et Quentin Guilbert en premier, à plus de deux secondes. Avec sa Nissan Skyline, désormais quatre roues motrices et toujours affutée d'environ 580 chevaux …, le pilote français parvenait à devancer le fils Dubois. Si Francis était une nouvelle fois le plus rapide dans la deuxième manche, il s'assurait quasiment la victoire au cumul des deux manches les plus rapides. Lors de la dernière montée, Olivier se lâchait pour l'emporter et reprendre la deuxième place à Quentin mais il échouait à un peu moins de deux secondes du vainqueur attendu.

 

Derrière, Eric Bettel (Peugeot 205) devait se contenter du pied du podium et contenait Anthony Thirion (Opel Astra), finalement cinquième malgré des soucis de boîte dans la dernière. Avec Christophe Le Nouvel (Citroën AX) et Jérémy Delchambre qui suivaient, le rythme était vraiment très élevé, ce qui mettait encore davantage en avant la performance de Bertrand Baudoin. Avec très peu d'expérience et une Peugeot 206 RC qu'il découvrait, il se payait le luxe de devancer Laurent Mottet (venu se faire plaisir avec sa Peugeot 306 de rallye) et Arnaud Leclerc (Renault Clio). En doublon avec Mottet, Didier Jaminet se faisait plaisir et n'était pas très loin du top 10 final tout en devançant le père Dubois, Michel, sur la même monture que son fils.

 

Dans les classes, Arnaud Dewalque (AX, 14ème général et premier en 2-5) effectuait une nouvelle et excellente opération dans le cadre du championnat où il était encore sur le podium provisoire avant Alle. Mais en signant une troisième victoire d'affilée, Gilles devrait bien sûr remonter. Seizième, Daniel Dierckx (Citroën C2) s'imposait dans une classe 6 très disputée où on comptait 11 classés à l'arrivée. Non loin, Mandy Bill (205) était à nouveau la première dame et précédait de deux rangs Laurent Morbois (vainqueur en classe 10 avec une autre AX). Enfin, René Welter (Westfield, 30ème) et Julien Saussus (Ford Fiesta, 39ème) s'imposaient respectivement en classe 3 et 2, dans la Division 1 réservée aux voitures strictement d'origine.

b236bf67-690c-4540-aa53-7b3f43025821.jpg

Retour en D4 où après être très bien parti durant les deux premières manches, Florian Collard prenait le relais de son papa avec le proto BRC familial. Mais lors de la troisième et dernière manche, Julien Vandeput réalisait la montée parfaite pour coiffer le fils et le père Collard sur le podium. Frédéric Souris devait finalement se contenter de la quatrième place devant le premier kart-cross de Dimitri Demy. Vainqueur de la classe 14, ce dernier devait néanmoins surveiller Frédéric François qui impressionnait pour ses débuts avec ce type d'engin. Enfin, Jean Dejardin imposait sa Van Diemen en classe 17 tout en prenant la huitième place finale. Toujours deuxième du championnat, Dejardin voit néanmoins Vandeput faire l'excellente opération en D4.



CLASSEMENT 

 

Division 4 :

  1. J. Vandeput (Van Diemen-1er 4/15) en 3'25''36
  2. Fl. Collard (BRC B49-4/15) en 3'27''00
  3. Br. Collard (BRC B49-4/15) en 3'30''40
  4. Fr. Souris (Speed-Car GTR-4/15) en 3'32''08
  5. D. Demy (Kart-Cross-1er 4/14) en 3'36''32
  6. J. Dejardin (Van Diemen-1er 4/17) en 4'09''95

(9 classés)

 

Divisions 1-2-3 :

  1. Fr. Gilles (Ford Escort Cosworth-1er 2/8) en 3'33''10
  2. O. Dubois (Lotus Elise-1er 3/13) en 3'34''95
  3. Q. Guilbert (Nissan Skyline-3/13) en 3'37''35
  4. E. Bettel (Peugeot 205 GTi-1er 3/12) en 3'45''35
  5. A. Thirion (Opel Astra Gsi 16v-3/12) en 3'46''37
  6. Ch. Le Nouvel (Citroën AX GTI-1er 3/11) en 3'47''55
  7. J. Delchambre (Peugeot 205GTI-1er 2/7) en 3'49''00
  8. B. Baudoin (Peugeot 206 RC-2/7) en 3'52''57
  9. L. Mottet (Peugeot 306 GTi-3/12) en 3'53''92
  10. A. Leclerc (Renault Clio-2/7) en 3'55''83
  11. A. Dewalque (Citroën AX-1er 2/5) en 3'59”29
  12. D. Dierckx (Citroën C2-1er 2/6) en 4'01”01
  13. Mandy Bill (Peugeot 205-2/7 et 1ère dame) en 4'01”31
  14. L. Morbois (Citroën AX GTi-1er 3/10) en 4'06”79
  15. R. Welter (Westfield-1er 1/3) en 4'18”33
  16. J. Saussus (Ford Fiesta-1er 1/2) en 4'39”20

(44 classés)

Prochaine épreuve : Course de côte de Sainte-Cécile, le 26 juin

Les commentaires sont fermés.