Rallye de Hannut:Un plateau exceptionnel !

Imprimer

C’est avec fierté et enthousiasme que le Hesbaye Motor Club a clôturé les inscriptions de la 49ème édition du Rallye de Hannut. En effet, avant même la date butoir, la toujours appréciée épreuve Hesbignon affichait complet ! 185 équipages seront au départ ce dimanche 12 mars. Et plus encore que la quantité, c’est la qualité du plateau qui rendra immanquablement l’épreuve liégeoise passionnante.

Comptant pour les classement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des CSAP Brabant et Liège, le 49ème édition du Rallye de Hannut fait le plein et attire à nouveau de nombreux concurrents étrangers, majoritairement néerlandais et britanniques. Parmi eux, citons notamment le champion 2014 des Pays-Bas, Piet Van Hoof, (Mitsubishi Lancer), les deux Proton Satria de David Tinn et Andrew Fenwick, l’impressionnante Ford Escort Mk2 de Renwick ou la Mitsubishi Evo de Hein Jonkers.


Et s’ils entendent briguer un résultat, il leur faudra se cracher dans les mains ! Aucun des 62 équipages engagés en Division 4 ( !) ne fera le déplacement à Hannut pour faire de la figuration ! Difficile d’établir des pronostics, tant les candidats sont féroces. Nous épinglerons toutefois la seule R5 au départ, la DS3 de Fabrice Berode et David Croes, et dans le désordre les Mistubishi de Jos Pennartz, Paul Allerts, Eric Tack et Cédric Hubin, les Subaru de Vandeloock, Massin, Poelmans et Nijs. Le spectacle et la musicalité de l’épreuve seront assurés par une ribambelle de BMW. Non moins de 12 seront au départ dans la division, avec en guise de favori Patrick Diels, vainqueur du Rallye Jean-Louis Dumont 2016, Yannick Peigneur et Luc Lemmens en locaux de l’étape et Thomas Kleinwachter jouant les revenants. Toujours en catégorie spectacle son et travers, quatre Porsche seront alignées par Guillemin, Schmelcher, Moers et Taylor.


Le gang des tractions de la Division 4 n’est pas en reste, avec du beau monde et de performantes voitures au départ. Opel Astra, VW Polo, Honda Civic, Peugeot 206, 306 et 309, Renault Clio, Citroën C2 et même une Ford Fiesta Super1600 garniront le plateau. Des noms ? Trois locaux d’abord Remilly (Citroën C2), S’Heeren (DS3 R3) et Berleur (Skoda Fabia), profiteront de leur connaissance du terrain pour résister à Howlett, Jalet, Coulembier, Willems et consorts !


Faire le tri en Division 1-2-3 ne sera pas plus aisé. Les gros bras et les plus rapides des pilotes hesbignons sont au départ ! Avec Marique, Dumont, Dechany, Vecoven, Jamoulle, Balthazar, Graindorge, puis « l’autre » Remilly, le véloce Delleuse, le surprenant Lejeune, le toujours redoutable Bouts, le revenant Horgnies, le téméraire Coenart, on est en droit d’attendre une lutte de chiffonniers aux avant-postes de la Division 3. Le vainqueur en Division 2 ne déméritera pas. Les bouillants Laurent Cravillon, Corentin Tordeurs, Jean-Philippe Moes ne feront pas de cadeau à un petit nouveau dont le nom est bien connu dans la région : Loïc Dumont, fils de Jean-Michel et petit-fils du regretté Jean-Louis Dumont.


Pas de répit du côté des historiques, avec un contingent de près de 20 équipages en PH/SR. Opel Ascona et Manta, dont une 400, Ford Escort, BMW Série 3, Alfa Romeo et même une Ford Sierra britannique seront en lice. Mécaniquement sensible cette catégorie est plus délicate encore à pronostiquer. On peut cependant attendre Ronny Laporte et Filip Jacobs aux avant-postes et mettre en évidence le retour de Philippe Hellings sur une Ford Escort et la présence des locaux Souris, Renson et Remacle. C’est bien entendu au sein de cette catégorie que l’on retrouve le gros des troupes concourant dans la spectaculaire Pinto Cup ! La catégorie PH/SR assurera le divertissement des spectateurs ponctuels en ouvrant la route, devant les Division 1,2,3,4.


Enfin, pour le plaisir des yeux, puisqu’ils ne sont pas chronométrés, les concurrents de la catégorie Demo. Un peu plus de diversité ici, avec des Porsche, Opel, BMW, Renault, Ford et même une Triumph TR7 V8…


Un peu moins de deux semaines avant le départ de l’épreuve, tous les drapeaux sont donc au vert, promettant une épreuve à la fois disputée et spectaculaire ! Vous serez nombreux à vous rendre aux abords de ce parcours rapide et technique, exigeant pour les nerfs des pilotes et sollicitant les mécaniques. Pour suivre en direct le déroulement de l’épreuve, suivez notre page Facebook et branchez vous sur la radio-rallye FM et Web, Sport 7, diffusant en simultané sur les ondes de Passion FM et 7FM !


Les informations pratiques :


Compte tenu du succès rencontrée, le Hesbaye Motor Club a dû revoir son timing et anticiper l’heure de départ de 30 minutes. La première voiture à s’élancer quittera donc le parc fermé à 7h46 et prendra le départ de la première spéciale à 8h09.


Samedi 11 mars, de 14h00 à 18h00 : contrôle technique et podium concurrents
Dimanche 12 mars de 8h à 20h : 12 étapes chronométrées, réparties en 4 spéciales à parcourir 3 fois chacune.


Fermeture des routes à partir de 7h30. Réouverture après 20h00.


Programme comprenant plan des spéciales et liste des engagés, avec ordre de départ, en vente au prix de 5 €, dès le samedi à 14h au centre du rallye (Marché Couvert de Hannut) (com)


Radio-rallye: 106,5 FM / Web streaming : www.7fm.be

Les commentaires sont fermés.