SPA 400 / 15-16 avril 2017:Les premières tendances… et ce n’est pas fini !

Imprimer

Dans deux semaines, la première édition des Spa 400 va battre son plein sur le Circuit de Spa-Francorchamps, à l’occasion d’un week-end de Pâques qui ravira les amateurs de courses de longue haleine, accessibles aussi bien aux voitures de tourisme qu’au GT et aux Silhouettes. Et le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que les choses se présentent bien, avec un plateau qui ne cesse de gonfler, et qui s’enrichira encore de quelques – très bonnes – surprises dans les prochains jours.

« La situation est assez claire : nous avons mis huit ans à obtenir ce précieux sésame que représentent les clefs du circuit pour l’un des week-ends de course sur la perle motorisée des Ardennes, explique Raphaël van der Straten, Président du Belgian Gentlemen Driver’s Club. Et nous n’allons pas les lâcher ! Cette première édition des Spa 400 va permettre de planter le décor, et pour 2018, nous sommes déjà en discussion avec plusieurs séries qui désirent se joindre à nous, dans ce qui est amené à devenir un meeting phare du sport automobile belge. Du côté des concurrents, la satisfaction est palpable. Ils sont ravis de voir renaître une épreuve d’endurance accessible, sous le slogan ‘Test your Endurance’, qui pourrait être complété par ‘BGDC, Enjoy Racing !’… »  

Si la liste des engagés est encore – forcément – incomplète, les nouveautés sont déjà nombreuses. C’est ainsi qu’une nouvelle équipe, HTH Motorsport, alignera pas moins de 3 Peugeot RCZ Cup, à savoir la #188 de Heinen-Hayot, la #288 de Dewaelheyns-Dussoul et la #388 pour Lionel Vandercam et David Nevers ! Des lionnes qui croiseront le fer avec celle du clan SemSpeed, annoncé en partance pour d’autres contrées, mais qui a néanmoins engagé une RCZ Cup pour un trio Semoulin-Semoulin-Lambert qui s’annonce plus que redoutable.

Toujours en Division 1, dans une Classe B (- 2 litres) très populaire, on note l’arrivée d’une Renault Clio Divoy Racing Team (il y en aura trois au total, pour des équipages encore à confirmer) notamment pilotée par Nigel Bailly, paralysé des deux jambes suite à un accident de motocross, qui va réaliser son rêve cette année : prendre part à un championnat complet ! Welcome…

Quant aux champions en titre Guy Katsers et Philippe Ménage, ils remettent le couvert au volant d’une Vauxhall Astra Coupé qui a subi une cure de jouvence durant l’hiver. Leurs principaux rivaux de la saison dernière, François Jeukenne et Gaël Frère (Renault Clio), seront pour l’occasion accompagnés de Philippe Hortulanus. Retour annoncé également de l’Amazone du BGDC, Angélique Charlier (Renault Clio), qui doit encore officialiser les noms de ses équipiers, tandis que les frangins hollandais Mick et Yardy Hoogwerf aligneront leur traditionnelle Renault Clio Cup afin de chasser les places d’honneur. Ce sera également le cas du duo Leroy-Delencre, qui devra confirmer son statut de révélation 2016.    

Dans le clan des Honda, Patrick Van Billoen et Navric De Laet repartent pour un tour avec la Civic, au même titre que Rudy Thiroux, rejoint pour Spa 400 par Rodrigue Gillion, de retour au sein de ce qu’il convient d’appeler son équipe de cœur.  

Impossible d’envisager une course de longue haleine à Francorchamps sans voir débouler une meute de BMW. Relevons ainsi que la famille Bolle Debal a déjà confirmé l’engagement de sa magnifique M3, au même titre que les fidèles Smets-Verbeke (M3 Compact), Van Loo-De Vocht (BMW 120d), Bradt-Van den Hove (BMW 120d) et Vandekerckhove-De Landsheere-Kluyskens (Z3 M Coupé). Kenny Boeykens et Kobe Wastiels ont de leur côté continué à faire évoluer leur 330i. Quant à la famille Pampel, elle aligne ses M3 WTCC partagée avec le ‘cascadeur’ liégeois Pierre-Yves Rosoux.

Ces bavaroises croiseront le fer avec la Porsche Boxster du trio Beeckman-Denis-Neutelers, dont on attend une nouvelle déco originale.

Du côté des bolides de la catégorie GT, plusieurs Porsche 991 Cup sont attendues, notamment dans les rangs de l’équipe Speedlover d’André Van Hoof. Pour l’heure, Pierre-Yves Paque et Grégory Paisse sont confirmés… et plusieurs autres équipages sont en cours de formation. Voilà qui promet !

Quant à Jean-Marc Bourdouch, il délaisse son habituelle Renault Clio pour miser sur une… Domec RXC à carrosserie fermée ! Il sera pour l’occasion accompagné de Philip Daniels.

A la manière des Porsche, les Silhouettes sont de nouvelles venues dans la Hundred Series by BGDC, et donc aux Spa 400 ! Qvick Racing va ainsi étrenner une MARC Car à carrosserie BMW au look ravageur, bien sûr propulsée par un mélodieux V8. Ce sera aussi le cas de la Focus V8 VDS Racing Adventures, de retour en BGDC après une série de courses dans la 24 Hours Series. Enfin, Thierry de Latre du Bosqueau sera de la partie avec sa Solution F et un équipage à compléter…

Voilà pour les premières tendances de ces Spa 400 plus que prometteurs, d’autant qu’à cette liste, il faut encore ajouter les deux BMW Racing Cups chères à Jan Horemans, soit le BMW Clubsport Trophy et ses 325i E46, E90 et E92 proches de la série, mais aussi la BMW M235i Racing Cup, dont les machines sont toujours excellentes de fiabilité et de performances sur les courses de longue haleine.

A très vite pour une nouvelle salve de bonnes nouvelles… et See you in Spa ! (com)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel