Spa 400 :Meulders-Renmans-De Wilde (Porsche), Danneels-Danneels-Gi​lot (Renault) et Semoulin-Semoulin-La​mbert (Peugeot) premiers vainqueurs

Imprimer

Une course d’endurance dans les règles de l’art, avec des incidents et des rebondissements, mais aussi une ambiance aussi bon enfant que détendue, telles ont été les caractéristiques majeures de la première édition des Spa 400 disputée ce dimanche entre 11h00 et 17h40 par une météo changeante sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pas de doute, l’histoire de ce nouveau meeting est en marche…

Auteur de la pole position le samedi sous les hallebardes, Fred Bouvy, associé à Vincent Despriet sur la Porsche 991 Cup #27, a poursuivi sa démonstration en course. Plus de 4 heures durant, il n’y en a eu que pour le bolide allemand… avant que celui-ci ne s’immobilise en bord de piste sur le coup de 15h30 ! « J’avais été victime d’une panne d’essence un peu plus tôt, juste avant de rentrer au stand, explique Bouvy. Sur la Porsche, une sécurité empêche alors le moteur de serrer. Une fois que mon équipier est reparti, avec le plein, cette sécurité est restée active… et l’auto s’est arrêtée aux Combes ! Le temps de la voir revenir à la ficelle, de résoudre le problème en quelques secondes, et c’était reparti… mais trop tard pour la victoire ! »

En dépit d’un baroud d’honneur de ‘Fredbull’ durant la dernière heure de course, l’écart avec une autre Porsche 991 Cup, la #232 de Wim Meulders, Rik Renmans et John De Wilde, était trop important, et c’est cette immaculée 911 de la dernière génération, également engagée par l’équipe Speedlover, qui avait le dernier mot, remportant le classement général et la Division 3 des Spa 400 ! La Porsche 991 Cup #233 de Verhoeven-Van Parijs-Vanneste complétait le podium, tandis qu’une autre voiture du team d’André Van Hoof, la Porsche 991 Cup #911 de Pierre-Yves Paque et Grégory Paisse, terminait en 10ème position suite à la perte d’une roue… au pied du Raidillon, Paque effectuant une impressionnante pirouette, sans rien toucher heureusement ! Ramenée au stand, la voiture était réparée et pouvait repartir, se lançant dans une folle remontée…

Du côté des Silhouettes de la Division 3, la MARC BMW M2 V8 #340 de Tom Van Rompuy, Steve Vanbellingen et Erik Qvick l’a emporté dans le sillage des Porsche Cup, devançant la Focus V8 VDS Racing Adventures #58 de Raphaël van der Straten et Pierre Dupont, ralentie par un bris de collecteur d’échappement. C’est la Solution F #11 de Thierry de Latre du Bosqueau, du débutant Charles-Alexandre Durandy et de Daniel Roustan qui complétait le podium, non sans remporter sa Classe.

Coup de théâtre en Division 2 !

spa400 ,BGDC ,francorchamps ,moteur ,lameuse ,sudinfoNouvelle venue sur la scène de la Hundred Series by BGDC, la RXC Domec de Jean-Marc Bourdouch, Yves Morel et Philippe Daniels est en fait une évolution routière d’une Radical. Ce qui la rend éligible pour ce genre de compétition. Plus de six heures durant, elle a croisé le fer avec la Renault 21 Turbo de René et Xavier Danneels, associés à Michel Gilot. Et alors qu’on pensait la victoire en Division 2 et le top 5 absolu acquis pour la RXC, celle-ci baissait le rythme dans les derniers instants, ce qui permettait à une Renault #21 toujours plus redoutable et fiable de la coiffer sur le poteau et remporter la victoire ! Une fois encore, c’est au sprint que tout cela s’est joué…

Le top 3 de la D2 était complété par le bolide lauréat en Classe E, la BMW 120d #120 de Eddy Roesbeke, Wim Bradt et Gunther Van den Hove, qui a parfaitement profité des ennuis de l’autre BMW 120d de pointe, la #125 de Geoffrey Heyninck, Jan De Vocht et Johan Van Loo, rentrée avec le train avant ouvert après s’être immobilisée dans Blanchimont, pour s’imposer. La #125 prenait tout de même la médaille d’argent dans la classe, devançant la rescapée des VW Golf V Cup TDI, celle du Suisse Andreas Kempf et du Hollandais Henk Thijssen.

Duel de lionnes en Division 1

Comme on pouvait s’y attendre, les Peugeot RCZ Cup de la Classe A16T ont donné le spa400 ,BGDC ,francorchamps ,moteur ,lameuse ,sudinfoton en Division 1, et alors que la #188 de Jérôme Heinen et Gaëtan Hayot était fortement abîmée suite à un crash dans Blanchimont, la course a tourné au duel entre la #1 de Benoît Semoulin, François Semoulin et Anthony Lambert, et la #288 d’Eric Dewaelhyns, Damien Dussoul et Caren Burton. Décalée dans ses ravitaillements, et ayant hérité d’un Stop & Go pour non-respect des limites de la piste, la #1 surgissait néanmoins pour l’emporter avec un tour de bon. Les Champions de la D1 ont donc confirmé leur suprématie. Dans la Classe A16T, c’est une autre RCZ Cup, la #388 de Lionel Vandercam et David Nevers qui a complété le podium final.

spa400 ,BGDC ,francorchamps ,moteur ,lameuse ,sudinfoIntense, la bagarre l’a également été dans la Classe B, celle des 2 litres. Si la Vauxhall Astra Coupé #777 des champions en titre Philippe Ménage et Guy Katsers dominait la majeure partie de la course, un bris de cardan la renvoyait finalement au 5ème rang ! Tout profit pour les frangins hollandais Yardi et Mick Hoogwerf qui surgissaient avec leur Renault Clio #85 pour l’emporter devant deux autres Clio. La #10 de Patrick Asnong et du débutant Nigel Bailly, condamné au fauteuil roulant suite à un accident de motocross, s’en retournait avec des lauriers d’argent amplement mérités, tandis que la #37 de Hervé Deger et Olivier Debroux se classait au 3ème rang, prenant le meilleur sur les filles dans la course, Angélique Charlier et Sarah Bovy, rejointes par Laurent Simon sur la Clio #28. Abandon précoce par contre pour la Clio #503 de François Jeukenne, Gaël Frère et Philippe Hortulanus, victime d’une perte de pression d’huile dès le début de course.

Pour être complet, saluons encore la victoire de la Porsche Boxster #24 de Neutelers-Beeckman-Denis en Classe D de la Division 1, ainsi que la présence à l’arrivée de la Honda Civic #5 de Van Damme-Deridder-Verraleweck, unique représentante de la Classe A (1600cc).

Une voiture engagée en Division 4 était aussi présente au départ et à l’arrivée, la BMW 130d #100 de Vermeulen-Michiels-Gian, tandis que dans les BMW Racing Cups, qui accompagneront le BGDC la majeure partie de la saison, les victoires ont échu à Sari-Sari en BMW M235i Racing Cup et Donniacuo-Donniacuo-Philips en BMW Clubsport Trophy.

Au terme de cette nouvelle course d’endurance qui a convaincu tous les participants ce dimanche, c’est en Bourgogne que les troupes de la Hundred Series by BGDC se retrouveront le week-end du 1er mai, à l’occasion des Dijon 300.(com)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel