Course de côte de Sainte-Cécile: Le Nouvel (D123) et Davreux (D4) empochent la dernière avant les vacances !

Imprimer

Comme l'an passé, 41 concurrents ont pris part, ce dimanche, à la course de côte de Sainte-Cécile, la huitième des douze manches du championnat Asaf-FWB de la spécialité. Comme à Alle-sur-Semois, ce sont Christophe Le Nouvel (dans les divisions 1, 2 et 3) et Laurent Davreux (division 4) qui ont emporté cette ultime manche avant un repos d'un bon mois bien mérité !

Avant d'être envahie par les estivants, la vallée de la Semois aura apporté un précieux concours à la réussite du championnat Asaf-FWB des courses de côte puisque c'est du côté de Herbeumont qu'elle a permis aux « montagnards » d'emprunter, après ceux de Vresse et d'Alle, un troisième tracé remarquable. Hélas, à l'issue d'un marathon de quatre (ou cinq, pour ceux qui ont disputé le sprint de Chimay) épreuves proposées en moins de trente jours, pilotes et mécaniques sont éprouvés et certains manquaient à l'appel... Compte tenu de ce constat, le CMP Chiny se montrait satisfait avec un score de 41 partants, identique à celui de 2016...
 
Absent l'an passé, Christophe Le Nouvel n'a pas manqué de rappeler qui était le patron cette année. Déjà auteur (de peu) du meilleur temps aux essais perturbés par quelques ondées, le pilote de l'AX GTI assommait tout le monde en signant le meilleur temps du jour dès la première montée officielle. Bien qu'un peu moins rapide, il récidivait dans la deuxième montée... et décidait d'en rester là : « Je n'ai donc pas voulu prendre de risque car nous allons bientôt partir en vacances. Il aurait été dommage d'abîmer la voiture ou la mécanique qui a beaucoup donné ces dernières semaines. Elle aussi mérite un peu de repos ! », concluait le vainqueur du jour (lauréat de la classe 3-11), par ailleurs auteur actuellement du score parfait au championnat avec 6 victoires pour 6 résultats retenus...
 
Surtout qu'en l'absence de Francis Gilles et du retrait prématuré d'Olivier Dubois (turbo cassé sur la Lotus) qui a tout juste pu terminer deux montées et sauver les meubles avec les points de la cinquième place et de la victoire en classe 3-13, seul Alain Cricus était en mesure de l'inquiéter. Ce que le pilote de la Porsche 996GT3 - venu « pour voir » à Felenne et désormais animateur régulier de la discipline - fit en approchant à 13/100es
le meilleur temps de son adversaire pour terminer au deuxième rang, victoire de la classe 2-8 en poche. Peut-être qu'avec un synchro de deuxième vitesse et un embrayage en meilleur état...
 
Cela dit, le plus heureux était sans doute Michel Meunier. Contraint à l'abandon dès le premier essai voici douze mois et « nerveux » ce matin, le pilote local a fait très bon usage d'un « mulet » qui n'en est pas un : moteur aux petits oignons, boîte séquentielle, sa très belle Opel Kadett GT/E a fait main basse sur l'officieuse coupe du même nom, la troisième marche du podium final et la victoire en classe 3-12 en prime ! Il a confirmé sa participation à Grandcourt. Fera-t-il le déplacement à Bomerée ou à Houyet ?
 
Derrière ce top5 complété par Arnaud Leclerc dont la quatrième place et la victoire en classe 2-7 lui permettent de passer à la même position au championnat, Romain Ciuca s'est craché dans les mains pour résister à Fabrice Darand, très convaincant avec sa Peugeot 206, à Frédéric François, venu prendre en mains la Porsche 911 très admirée qu'il alignera en rallyes historiques mais aussi à Daniel Dierckx qui a découvert victorieusement la C2 ex-Boemer fraîchement acquise : « plus puissante, plus rigide, mieux suspendue que ma C2 de rallye. C'est une autre voiture à laquelle je dois m'habituer. Pour ne pas perdre l'acquis de cette année, j'ai remis ailes, capots et portes en
tôle afin de pouvoir l'aligner aussi en 2-6 ». Son second dans la classe, Valentin Breulet, peut être fier de sa dixième place finale conquise face à une adversité pourtant mieux équipée !
 
Outre les autres victoires de classe décrochées par René Welter (18e ) désormais inaccessible en division 1 et en classe 1-3, Anthony Dauvin (30e et lauréat en 3-10), Julien Saussus (31e , lauréat en 1-2) et Julien Renauld (32e
et premier en 2-5), on notera quelques belles passes d'armes pour des places d'honneur. Comme la revanche d'Alle entre Frédéric Legendre et Fabian Bury (qui s'est abstenu en troisième montée suite, à nouveau, à un souci de rotule sur sa Mini) pour la deuxième place en 3-12 ou la lutte pour la 3 e place en 2-8 entre Marc Pauporte et Hervé Rouart, à stricte égalité de temps après deux montées. Finalement, la Mini Cooper a devancé la BMW 325 de
5/10es de seconde.
 
A noter encore la présence, hors compétition, de quatre participants en Histo-Démo ; la palme de la malchance revenue à Michel Dubois, qui n'a pu effectuer qu'une montée, insuffisante pour être classé et la victoire, la seconde consécutive, de Laurent Davreux en division 4 où Yannick Vanbever, toujours confronté à une mécanique poussive, n'a pu lui donner une réplique valable.
 
 
 
 
Classement final des Divisions 1, 2 et 3 :
1. Ch. Le Nouvel (Citroën AX GTI-1er 3/11) 2.44.73 ;
2. A. Cricus (Porsche 996GT3-1er 2/8) 2.46.10 ;
3. M. Meunier (Opel Kadett GT/E-1er 3/12)2.53.24 ;
4. A. Leclerc (Renault Clio RS-1er 2/7) 2.55.63 ;
5. O. Dubois (Lotus Elise-1er 3/13)2.56.47 ;
6. R. Ciuca (Opel Kadett GT/E-3/13) 2.58.49 ;
7. F. Darand (Peugeot 206-2/7) 2.59.09 ;
8. F. François (Porsche 911-3/13) 3.00.64 ;
9. D. Dierckx (Citroën C2-1er 2/6) 3.00.68 ;
10. V. Breulet (Peugeot 106GTI-2/6) 3.03.32 ;
11. J-L. Leruth (Honda Integra-3/13) 3.03.39 ;
12. J. Leroy (VW Golf-2/7) 3.04.89 ;
13. F. Legendre (Opel Kadett GT/E-3/12) 3.05.53 ;
14. F. Bury (Leyland Mini- 3/12) 3.05.93 ;
15. K. Maus (Renault Clio-2/7) 3.05.96 ;
16. Ch. Denis (Subaru Impreza Sti-2/8) 3.07.44 ;
17. Ch. Marin (Renault Clio V6-3/13) 3.08.52 ;
18. R. Welter (Westfield ZEI-1er 1/3) 3.10.29 ;
19. M. Pauporte (Mini Cooper-2/8) 3.11.32 ;
20. H. Rouart (BMW 325i-2/8) 3.11.84 ;
21. Leslie Devillez (Opel Astra GSI-2/7) 3.13.33 ;
22. G. Etienne (Opel Astra GSI-2/7) 3.15.76 ;
23. S. Saint Seans (Opel Astra GSI-2/7) 3.17.42 ;
24. Y. Biasoli (Subaru Impreza Sti-2/8) 3.17.95 ;
25. A. Etienne (Citroën Saxo-2/6) 3.18.38 ;
26. G. Lejeune (BMW 318is-2/7) 3.18.95 ;
27. Ph. Denis (Ford Focus ST170-1/3) 3.19.46 ;
28. V. Theron (VW Golf-3/11) 3.20.24 ;
29. R. Bracher (Peugeot 106-2/6) 3.20.32 ;
30. A. Dauvin (Peugeot 106-1er 3/10) 3.24.25 ;
31. J. Saussus (Ford Fiesta-1er 1/2) 3.27.46 ;
32. J. Renauld (Peugeot 106-1er 2/5) 3.33.24 ;
33. Marjolaine Lejeune (Peugeot 106-2/5) 3.34.84 ;
34. D. Dauvin (Peugeot 106-2/5) 3.36.40 (34 classés)
 
Classement final de la Division 4 : 
1 L. Davreux (PRM kartcross-1er 4/14) 3.20.55 ;
2. Y. Vanbever (Proto Huyvan Honda-1er 4/15)  3.41.20 (2 classés)
 
Au championnat Asaf-FWB, classement officieux (8 courses – 6 meilleurs résultats)
 
Divisions 1, 2 et 3 : 1. Ch. Le Nouvel 300 pts ; 2. O. Dubois 282 ; 3. A. Cricus 268 ; 4. A. Leclerc
247 ; 5. F. Gilles 236 ; 6. D. Dierckx 213 ; 7. M. Dubois 210...
 
Division 4 : 1. J. Vandeput 196 pts ; 2. F. Collard 144 ; 3. Y. Vanbever 128 ; 4. L. Davreux 100..
 
Prochaine épreuve, la course de côte de Grandcourt, le 6 août 2017.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel