• Legend Boucles Bastogne:Déjà six anciens vainqueurs, sept nationalités, plus de 150 engagés et quelques beaux projets en cours

    Imprimer

    Legend Boucles Bastogne ,rallye #historique ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    A un peu moins de deux mois de la clôture des engagements pour l'édition 2018 de Legend Boucles avancées, rappelons-le, aux 3 et 4 février, les bulletins d'inscriptions (à télécharger en ligne surwww.racspa.be) rentrent de manière quotidienne via le site de l'organisation.

    Alors que la saison 2017 s'achève tout doucement, certains commencent déjà à décompter les jours avant le super événement ouvrant traditionnellement la campagne belge du côté de Bastogne.

    A l'heure d'écrire ces lignes, ils sont déjà plus de 150 à s'être assuré une place au départ, soit la moitié du quota maximum fixé par les organisateurs afin d'éviter que « le serpent ne se morde la queue » avec le système de boucles.

    « Nos fidèles concurrents n'ont pas tardé à dégainer et à s'inscrire, »confie un Pierre Delettre peaufinant déjà les derniers détails d'un parcours à nouveau fabuleux avec encore quelques surprises. « Et l'on est heureux de constater que notre nouvelle catégorie Challenger (vitesse moyenne fixée à 80 km/h) recueille un franc succès tant au niveau d'anciens équipages Classic souhaitant passer à la vitesse supérieure à l'instar par exemple de l'ancien champion de Belgique Dirk Vermeersch et sa Fiat 124 Spider, que d'anciens concurrents Legend préférant pouvoir jouer la gagne au niveau inférieur comme Eric Deflandre ou Sébastien Glaude. »

    Au total, une trentaine d'équipages assure déjà le succès de cette nouvelle catégorie intermédiaire.

    Le caractère international des « Legend » se confirme aussi avec plus de 25% d'étrangers venus de six pays différents avec bien sûr pas mal de Français et Néerlandais mais aussi des Luxembourgeois, un Suisse, des Allemands (dont le spectaculaire Thomas Kleinwachter désormais en Opel Kadett GTE) et nos amis britanniques avec une troisième participation déjà pour Paul Griffith, vainqueur du Challenge terre en 2016. Voilà un solide outsider.

    Côté Belges, les noms de régionaux tels Pierre Merche, Romuald Thirion ou Geoffrey Leyon figurent déjà sur les listes. On se réjouit aussi du retour d'Alexandre Leens sur sa survitaminée Austin Cooper S et de l'arrivée de « rookies » comme Grégory Paisse (VW Golf Gti) ou Raphaël Beaufort (Escort).

    Même s'ils ne sont pas encore officiellement engagés, plusieurs grands noms belges nous ont déjà assurés de leur présence début février. Au total, six anciens lauréats ont déjà coché nos dates dans leur agenda. On ne trahira aucun secret en évoquant les noms de Jean-Pierre Van de Wauwer avec sa Lancia Beta Monte-Carlo Groupe 4 « faite maison » ainsi que son rival de l'époque Renaud Verreydt sur la Ford Escort MKI imposée en Historic au dernier Rallye du Condroz. On laissera les autres dévoiler leur monture.

    « On entend à l'heure actuelle parler de pas mal de projets à droite et à gauche, » reprend le G.O. Ardennais. « Nous sommes nous-mêmes en contacts avec plusieurs vedettes belges et étrangères. Et l'on espère bien pouvoir sortir quelque chose de notre chapeau avant les fêtes. Laissez-nous encore un peu de temps pour tout mettre en place... »

    Rendez-vous est pris entre Saint-Nicolas et Noël pour un nouveau point sur une liste d'engagés ne cessant de s'allonger. Alors nouveau record en vue ? Réponse dans moins de deux mois lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-rallye.(com)