Cédric Cherain et Filip Cuvelier attaquent le BRC 2018 en Skoda Fabia R5 HK Racing

Imprimer

Cédric Cherain ,skoda ,BRC ,RACB ,rallye ,moteur ,lameuse ,sudinfo

C’est décidément la période de toutes les annonces sur le front du Belgian Rally Championship 2018. Et Cédric Cherain ne voulait en aucun cas louper cette période riche en informations, à une dizaine de jours à peine du coup d’envoi de la compétition nationale du côté de Landen, dans le cadre du Rally van Haspengouw. « Je suis en effet en mesure de confirmer qu’en compagnie de Filip Cuvelier, nous allons entamer le championnat à bord d’une Skoda Fabia R5 HK Racing, annonce Cédric Cherain. Pour l’heure, Landen et Spa figurent au programme, mais l’objectif est clairement de disputer six épreuves. Le Wallonie, Ypres, l’East Belgian Rally et le Condroz sont aussi sur notre liste, en fonction des résultats précédents. »

Pour Cédric Cherain, collaborer avec l’équipe italienne HK Racing n’est pas une première, les deux parties étant d’ailleurs enthousiastes à l’idée de parachever un travail entamé lors du Spa Rally 2016. « A l’époque, nous avions été trop rapidement contraints à l’abandon, et le responsable du team m’avait dit qu’il reviendrait pour prendre sa revanche, poursuit Cédric. L’occasion se présente, et même s’il convient de rester mesuré dans ses ambitions face à des pilotes comme Kris Princen et Vincent Verschueren, nous pensons avec Filip qu’un bon coup est jouable. Dès Landen… »

D’autant que le produit Skoda Fabia R5, Cédric le connaît bien pour l’avoir déjà utilisé – à très bon escient – par le passé… « Cela reste à l’heure actuelle la meilleure voiture de la catégorie R5. Le pilotage d’une Fabia est assez différent de celui d’une DS comme celle que j’utilisais encore l’an dernier. On roule davantage en fonction des qualités de la voiture, qu’il s’agisse du moteur, de la stabilité, de la motricité, et surtout de la fiabilité. C’est un excellent produit qui m’a tout de même permis de remporter l’East Belgium Rally face à Freddy Loix et de devancer rien moins que Craig Breen au Condroz 2016, avant de devoir renoncer, hélas… »

Quant à Filip Cuvelier, qui avait débuté sa collaboration avec Cédric Cherain lors d’un certain Barum Rally 2016 qu’aucun des deux n’est prêt d’oublier, il se réjouit de retrouver le pilote liégeois à ses côtés… « Au Barum, c’est la première fois que je donnais des notes en français, et l’entente avec Cédric avait d’emblée été parfaite, explique le copilote. Ce projet Skoda R5 en compagnie d’un pilote tel que Cherain me motive au plus haut point. Nous allons faire les choses dans les règles de l’art, et nous avons d’ailleurs acquis le numéro #1 qui figurera sur les portières de notre Fabia R5. Verchueren ayant choisi de conserver la #46, nous y avons vu une bonne manière de clarifier nos objectifs. Vous pouvez compter sur moi pour soigner l’ensemble, et sur Cédric pour démontrer que son pied droit est vraiment très lourd. J’ai hâte de me retrouver dans la région de Landen pour entamer les débats… »

La sérénité est de mise pour Cédric Cherain et Filip Cuvelier, qui compteront à coup sûr parmi les favoris des deux premières épreuves du BRC 2018… avant d’envisager la meilleure façon de jouer le titre national. Et qui remercient d’ores et déjà leurs nombreux partenaires sans lesquels rien, ou presque, ne serait possible…(com)

Les commentaires sont fermés.