Circuit divers - Page 2

  • Blancpain GT Series :Dries Vanthoor : « J'espère une revanche à Zolder »

    Imprimer

    blancpain GT Series ,Dries Vanthoor ,Audi ,WRT ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    « Quand la chance n’est absolument pas de votre côté, que pouvez-vous faire ? », se demandait Dries Vanthoor après les 3 Heures de Silverstone, quatrième épreuve de la Blancpain GT Series. « Nous étions seulement 21e après les essais qualificatifs. J’ai pris un bon départ et je me suis bien battu pour gagner quelques positions, mais nous n’avions pas le rythme de nos adversaires directs. Et puis, il y a eu ce problème électronique qui nous a contraints à l’abandon… J’avoue que j’espère tout de même que la chance va finir par tourner ! La prochaine course de la Blancpain GT Series se déroule véritablement chez moi, à Zolder. J’habite à 5 minutes à peine du circuit. Ce sera un week-end spécial pour moi. Je dormirai dans mon lit, j’aurai certainement beaucoup de soutien… J’espère vraiment que nous pourrons y prendre notre revanche ! »

  • Blancpain GT Series : un week-end frustrant pour le Belgian Audi Club Team WRT à Silverstone

    Imprimer

    Blancpain GT Series ,Audi ,belgian audi club ,WRT ,Dries Vanthoor

    La quatrième épreuve de la Blancpain GT Series, la deuxième en format Endurance, n’a pas apporté les résultats escomptés pour le Belgian Audi Club Team WRT à Silverstone. Dès le début du week-end, il est apparu évident que les Audi R8 LMS n’auraient pas voix au chapitre sur le circuit britannique. Lors des essais qualificatifs, l’ex-pilote de Formule 1 Will Stevens était le meilleur représentant de la marque aux anneaux, mais à la... 21e place seulement. Les autres R8 LMS « belges » se classaient respectivement 28e (#17), 42e (#2) et 49e (#3). Dans un peloton où les écarts sont aussi réduits, on savait déjà que la tâche serait ardue…

    En début de course, Stéphane Richelmi (#2) s’accrochait avec un gentleman driver et était très lourdement sanctionné d’un Stop & Go de 5 minutes. Par la suite, un autre incident de course (cette fois pour Benoit Tréluyer) poussait l’équipage à l’abandon.

    Au volant de la #5, Dries Vanthoor puis Will Stevens se battaient tant et plus pour rentrer dans le top 15. Mais un problème électronique contraignait également l’équipage à en rester là, Marcel Fässler n’ayant même pas eu l’opportunité de prendre le volant.

    Heureusement, les choses se passaient mieux pour la #17, qui profitait à la fois d’une excellente stratégie – avec un premier pit stop effectué au tout début d’une neutralisation de la course – et d’un parcours sans faute de Jamie Green, Stuart Leonard et Jake Dennis. Un moment 8e, la R8 LMS devait toutefois céder plusieurs positions en vue du but face à des voitures clairement plus rapides. Elle croisait finalement le drapeau à damier à la 13e place. Quant à Josh Caygill, Niki Mayr-Melnhof et Jonathan Venter, ils ont livré une course solide dans le peloton, non sans perdre un peu de temps suite à un contact obligeant Niki à effectuer un passage supplémentaire par les stands. Dans le classement final, la #3 apparaît à la 31e place. Inutile de dire que ce n’est pas le résultat espéré et qu’il y aura de la revanche dans l’air lors des prochains rendez-vous !(com)

  • Spa 400 :Meulders-Renmans-De Wilde (Porsche), Danneels-Danneels-Gi​lot (Renault) et Semoulin-Semoulin-La​mbert (Peugeot) premiers vainqueurs

    Imprimer

    Une course d’endurance dans les règles de l’art, avec des incidents et des rebondissements, mais aussi une ambiance aussi bon enfant que détendue, telles ont été les caractéristiques majeures de la première édition des Spa 400 disputée ce dimanche entre 11h00 et 17h40 par une météo changeante sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pas de doute, l’histoire de ce nouveau meeting est en marche…

    Lire la suite

  • VW Fun Cup : Benoit Philips a réussi son examen d’entrée à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Benoit Philips , VW , FUN CUP , francorchamps ,trophée des fagnes , lameuse , sudinfo,Acome Racing, Evo3, moteur

    Dire que Benoit Philips attendait avec impatience la première manche de l’European VW Fun Cup 2017 disputée sur le circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre du Trophée des Fagnes est un euphémisme. Le jeune pilote de 20 ans fait partie des ’’p’tits nouveaux’’ venus grossir cette année les rangs du championnat organisé par Kronos Events. Il pouvait toutefois compter sur l’expérience de ses équipiers Manu Nava, Stéphane Charlier et Pierre Piron pour parfaire son apprentissage de la discipline et décrocher un premier résultat encourageant.

    Engagé sur la fameuse Monoplace Evo3 n°278 d’Acome Racing, le quatuor s’élançait depuis la 12ème position suite aux résultats d’un très ’’fun’’… jeu de fléchettes ! Au gré des faits de course et des stratégies de chacun, les quatre compères allaient jouer à l’élastique entre la 3ème et la 30ème place pendant les 8 heures de course. Benoit ne commettait quant à lui aucune erreur et alignait les chronos de très bonne facture. Désigné pour couvrir le dernier relais, le benjamin de l’équipage allait chercher la septième place dans les derniers hectomètres pour franchir la ligne d’arrivée sous les acclamations de son équipe.

    Un premier examen réussi haut-la-main pour l’élève Philips qui a parfaitement assimilé la leçon enseignée par ses professeurs : « J’étais lessivé mais ravi après l’arrivée, souffle Benoit. Cette belle septième place conclut un week-end génial. Je retiens d’abord l’entente parfaite avec Manu, Stéphane et Pierre ainsi qu’avec le staff de mécaniciens d’Acome Racing chapeauté par AP Mechanic et Patrick Bovy. Il n’y a pas eu la moindre once de stress entre nous et le respect mutuel a été omniprésent. Et puis, la VW Fun Cup est une excellente école de pilotage où il faut toujours rester à l’affut dans un peloton de 86 voitures. Il n’y a pas à dire, ce fut une très belle entrée de matière ! »

    Après Spa-Francorchamps, Benoit Philips et ses camarades mettront le cap sur le pays de la moutarde pour prendre part au Trophée de Bourgogne sur le circuit de Dijon-Prenois.(com)

  • SPA 400 / 15-16 avril 2017:Les premières tendances… et ce n’est pas fini !

    Imprimer

    Dans deux semaines, la première édition des Spa 400 va battre son plein sur le Circuit de Spa-Francorchamps, à l’occasion d’un week-end de Pâques qui ravira les amateurs de courses de longue haleine, accessibles aussi bien aux voitures de tourisme qu’au GT et aux Silhouettes. Et le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que les choses se présentent bien, avec un plateau qui ne cesse de gonfler, et qui s’enrichira encore de quelques – très bonnes – surprises dans les prochains jours.

    Lire la suite

  • Trophée des Fagnes 2017 :2CV Racing Cup, Fun Cup et Mitjet pour ouvrir la saison sur le plus beau circuit du monde !

    Imprimer

    2CV Racing Cup, Fun Cup , Mitjet , francorchamps , spa , 2CVRT ,lameuse , sudinfo , moteur

     

    Comme chaque année à pareille époque, on se dit que l’hiver a été long… mais que les trois coups de la saison sportive sur circuit vont bientôt être frappés ! Et comme le veut une autre tradition, c’est l’équipe du 2CV Racing Teams qui aura l’honneur d’entamer les débats à Spa-Francorchamps, avec un Trophée des Fagnes faisant traditionnellement la part belle aux compétitions amateurs et assimilées.

    « Avec l’ensemble de l’équipe 2CV Racing Teams, nous œuvrons d’arrache-pied à la mise sur pied de cet événement, afin de nous montrer dignes de la confiance accordée par le Circuit de Spa-Francorchamps et sa Directrice Générale Nathalie Maillet, explique Robert Van Gysegem, Président du 2CVRT. L’objectif a toujours été de contenter le plus grand monde, à tel point que cette année, c’est notre propre compétition, la 2CV Racing Cup, qui bénéficiera… du moins de temps de piste ! Les ‘deuches’, rejointes par les premières C1 Racing Cup – dont on reparlera sous peu – disputeront en effet une course de type ‘sprint’, longue de 120 minutes, le samedi matin entre 9h40 et 11h40… »

    A toute chose malheur est bon, puisque le 2CVRT a décidé de faire une bien belle fleur aux habituels concurrents de la 2CV Racing Cup, dont l’événement phare reste les 24 Heures 2CV, disputées à l’automne et concluant habituellement la saison sportive sur ce même toboggan des Ardennes. « Nous sommes totalement conscients du temps de piste réduit proposé à nos concurrents, en dépit de l’organisation assurée par notre club, poursuit Robert Van Gysegem. En contrepartie, nous avons décidé de reconsidérer totalement le bulletin d’engagement et de défrayer la chronique en proposant aux différents teams 2CV de ramener le droit d’inscription à… 200 euros ! Pour ce tarif sans la moindre concurrence, il sera possible de prendre part aux séances de tests du vendredi matin – moyennement un abandon de recours facturé 10 euros -, aux 60 minutes réservées aux 2CV le vendredi après-midi, ainsi qu’à la course du samedi matin, disputée sur 120 minutes. Nous espérons dès lors que la déception de certains de ne pas ouvrir la saison avec une course de type ‘endurance’ sera largement compensée par ce tarif plus qu’attractif, sachant qu’il est tout de même question d’une course sur le circuit de Spa-Francorchamps, avec toutes les conditions de sécurité nécessaires… »

    Outre la 2CV Racing Cup, le Trophée des Fagnes fera la part belle aux Mitjet 2 Litres Endurance, compétition organisée par la société française M3 managée par Benoît Abdelatif, ainsi qu’aux VW Fun Cup, avec la réunion des championnats belge (European VW Fun Cup) et français, de quoi assurer la présence d’une nonantaine de bolides en piste ! Les Mitjet 2 Litres Endurance s’affronteront sur 240 minutes le samedi de 11h50 à 15h50, tandis que les Fun Cup seront entre elles le dimanche, avec 8 heures de course réparties entre 9h30 et 17h30.

    Bref, un programme en trois temps qui constituera à n’en pas douter un excellent coup d’envoi aux compétitions passant par le Circuit de Spa-Francorchamps au cours de la saison 2017…(com) photo:J letihon

  • Pour ses 20 ans, Kronos Porsche Centre engage une 991 Cup pour Didier Van Dalen en Porsche GT3 Cup Challenge Benelux à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Fondé en 1997, Kronos Porsche Centre Gembloux fête déjà ses 20 ans. A l’image de la marque qui lui est si chère, toute la concession a dans son ADN la compétition automobile. Elle le démontrera encore les 5 et 6 mai prochains – en marge du Championnat du Monde d’Endurance – en alignant une Porsche 991 Cup dans l’épreuve du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux disputée à Spa-Francorchamps. Très impliqué dans le service ventes et marketing de la concession, Didier Van Dalen en sera le pilote.

    Lire la suite

  • Laurens Vanthoor: «Merci à Audi belgium et WRT! »

    Imprimer

    Laurens Vanthoor a ponctué en beauté son parcours en tant que pilote Audi en remportant samedi les 12 Heures de Sepang et, par la même occasion, l'Intercontinental GT Challenge. Une belle Manière de remercier Audi Sport Racing à la clientèle, le Belgian Audi Club  et WRT qui auront joué un rôle majeur  de sa carrière en GT.

    Lire la suite

  • BGDC 2016 :Huygens-Cools (D2) et Heyninck-Dejonghe (D1) concluent la saison par une victoire.

    Imprimer

    C’était la dernière course de l’année sur le circuit de Spa-Francorchamps, et elle a été marquée par des conditions météorologiques dignes de l’été indien. Trois heures durant, la grosse quarantaine de bolides du BGDC en a débattu, avec pour enjeu la victoire, bien sûr, mais aussi les titres 2016 dans les différentes Divisions et Classes. Tant en D1 qu’en D2, le suspense a prévalu jusqu’au bout, et les rebondissements ont été nombreux…

    Lire la suite

  • Spa Six Hours Gerhard Berger et le Prince Rahim Aga Khan en tête d’affiche !

    Imprimer

    Le week-end des 16, 17 et 18 septembre, le circuit de Spa-Francorchamps va accueillir le meeting historique de référence sur notre territoire, Spa Six Hours. Un rendez-vous de prestige réunissant les meilleures séries européennes sur circuit, faisant la part belle aux Formule 1, aux Prototypes, aux GT et aux voitures de Tourisme d’antan, avec en guise de cerise sur le gâteau l’épreuve des Spa Six Hours en elle-même, traditionnellement disputée le samedi soir, entre 15h55 et 21h55.

    Lire la suite

  • Porsche Mobil 1 Supercup 2016 / 7. Spa-Francorchamps :John Wartique démontre son potentiel dans la coupe monomarque la plus relevée

    Imprimer

    Le week-end du Grand Prix de Belgique a été à la fois positif et frustrant pour John Wartique au volant de la Porsche 991 Supercup #23 de l’équipe MRS-Cup Racing. Portant pour la première fois les couleurs de Paleo, le pilote belge a rencontré des petits soucis techniques lors des essais libres et qualificatifs, de quoi lui compliquer la tâche en vue de la course de 11 tours programmée ce dimanche devant des tribunes bondées et sous un franc soleil.

    Lire la suite

  • Pierre-Yves Rosoux de retour aux 24 Hours of Zolder et au volant d’une Radical SR3 !

    Imprimer

    Si la carrière en circuit du Liégeois Pierre-Yves Rosoux est aussi longue qu’éclectique, il n’a néanmoins pris part qu’à deux reprises aux 24 Hours of Zolder, épreuve phare de la piste limbourgeoise. D’aucuns se souviendront peut-être que c’était en 1998 et en 1999, au volant de bolides impressionnants, puisqu’il s’agissait à l’époque d’une Porsche GT2 RS et d’une Marcos Mantara LM600 !

    Lire la suite

  • Porsche Mobil 1 Supercup 2016 / 5. Hungaroring:Le Liégeois John Wartique d’emblée dans le top 15 et les points .

    Imprimer

    On avait déjà pu s’en rendre compte lors de sa saison en GP3 Series, l’incontestable point fort de John Wartique, c’est sa faculté à s’adapter rapidement à un nouvel environnement hautement compétitif. Ce week-end, sur le Hungaroring, en terre hongroise, le pilote belge s’est immiscé dans le peloton de la très relevée Porsche Mobil 1 Supercup, avec pour ambition de trouver ses marques au beau milieu de pilotes largement expérimentés à ce niveau de compétition. Non seulement ce contrat a été rempli, mais en engrangeant ses premiers points dès son apparition dans la coupe monomarque la plus relevée au monde, le Liégeois émigré vers les Emirats a marqué les esprits…

     

    Lire la suite

  • Palttala et Schiller s’imposent en duo au Red Bull Ring

    Imprimer

    Markus Palttala et Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0 #9) ont remporté la première course Endurance du Renault Sport Trophy disputée au Red Bull Ring. Si le poleman Pieter Schothorst (Equipe Verschuur #21) dominait le premier relais, les deux hommes profitaient de la fenêtre de ravitaillement pour s’emparer des commandes et s’imposer devant Roy Geerts - Miguel Ramos (Equipe Verschuur #19) et Tanart Sathienthirakul - Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0 #15). Grâce à ce succès, le binôme germano-finlandais reprend la tête du classement général en Endurance.

    Lire la suite