rallye - Page 2

  • Thierry Neuville 3e de la première spéciale du Rallye de Grande-Bretagne

    Imprimer

    neuville , WRC ,lameuse ,sudinfo , moteur

    Thierry Neuville occupait la 3e place du Rallye de Grande-Bretagne, 12e et avant-dernière épreuve du championnat du monde WRC des rallyes, à l’issue de la première et unique spéciale du jour, jeudi au pays de Galles.

    À l’issue du kilomètre 49 au programme, le pilote germanophone comptait une demi-seconde de retard sur le Français Sébastien Ogier (M-Sport Ford Fiesta), tout proche d’un 5e titre mondial consécutif. Le Finlandais Jari-Matti Latval était intercalé entre les deux rivaux.

    Le dernier rallye est prévu du 16 au 19 novembre en Australie. Sébastien Ogier compte 37 et 38 unités d’avance sur ses derniers rivaux, son coéquipier estonien Ott Tänak et Thierry Neuville. Une victoire ou une marge de 31 points au classement des pilotes lui permettrait d’être sacré dimanche avant le rendez-vous australien.

    Son équipe britannique, M-Sport, est elle quasi-assurée de remporter le titre constructeurs -son premier depuis dix ans et le premier sans le soutien officiel de Ford- sur ses terres ce week-end. Pour cela, elle ne doit plus inscrire que quatre points.

    L’édition 2017 du Rallye de Grande-Bretagne propose 21 spéciales et 304,36 km chronométrés. Vendredi, six spéciales sont au programme.

    C’est le Gallois Elfyn Evans qui avait réussi le meilleur temps du shakedown jeudi matin.

    Classement après la 1re spéciale

    1. Sébastien Ogier (Fra/M-Sport Ford Fiesta) 1 : 09.7

    2. Jari-Matti Latvala (Fin/Toyota) à 0.4

    3. Thierry Neuville (BEL/Hyundai) 0.5

    4. Ott Tanak (Est/M-Sport Ford Fiesta) 0.6

    5. Elfyn Evans (G-B/M-Sport Ford Fiesta) 1.1

    6. Andreas Mikkelsen (Dan/Hyundai) 1.1

    7. Esapekka Lappi (Fin/Toyota) 1.2

    8. Dani Sordo (Esp/Huyndai) 1.2

    9. Juho Hänninen (Fin/Toyota) 1.3

    10. Craig Breen (Irl/Citröen) 1.3

    Source :LaMeuse

  • 21ème Rallye Mettet-Florennes: Liste des numéros

    Imprimer

    rallye , asaf , mettet ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Les numéros pour ceux qui se rendent ce dimanche au rallye de Mettet

    1 HENDY STEPHEN DAVIES ALED FORD FIESTA R5 4-14
    2 ALLERTS PAUL PATTYN BJORN MITSU EVO 9 4-14
    3 DEVLEESCHAUWER CHRIST. KIRSCH MAITE FORD FIESTA R5 4-14
    4 CANTRAINE EMMANUEL RICCIO MITSU EVO 9 4-14
    5 MOLLE AMAURY HERMAN RENAUD PEUGEOT 208 4-14
    6 GUILLEMIN ALEXANDRE SEGERS DAVID NISSAN 350Z 4-14
    7 DEGELING ERIK ONS ELS MITSU EVO 4-14
    8 SCHOCKAERT PATRICK HEYMANS JURGEN SUBARU IMPREZA 4-14
    9 TREKELS STEFAN RASSALLE JOLIEN BMW E30 M3 4-14
    10 SCHOOLMEESTERS TOM VANVOLCKSOM BJORN MITSU EVO 6 4-14
    11 HOLSBEEKS SVEN ULENS DANNY BMW 130I 4-14
    12 ROGGEMAN ROBIN MARTENS LEANDER BMW E 36 M 3 4-14
    14 LAPAILLE MATHIEU HOTTELET JEAN LOUIS PEUGEOT 207 4-13
    15 VANDELOOCK FREDERIK HUGAERTS LUC SUBARU IMPREZA 4-14
    16 WIRTZ MARCEL BOUCHAT LUC MERCEDES 190 3-11
    17 ADAM QUENTIN HOTELET EMILIEN CITROEN DS3 R3 3-10
    18 DELLEUSE JULIEN BURNIAT GUY OPEL ASTRA 3-10
    19 MARIQUE EDDY MARIQUE CHRISTOPHER OPEL ASTRA 3-10
    20 SOYEURT SEBASTIEN SOYEURT LUDOVIC RENAULT CLIO 3-10
    21 LUIS SEBASTIEN RASSART ANTOINE CITROEN C2R2 MAX 3-9
    22 KALBUSCH YANNICK WILLEMS SASCHA FORD FIESTA 3-9
    23 HORGNIES RAYMOND HORGNIES CAROLINE OPEL MANTA 3-11
    24 BOUCHAT VINCENT SALINGROS CHRISTOPHER RENAULT CLIO RS 3-10
    25 PIROT LOIC BODET JEAN BAPTISTE BMW E21 323I 3-11
    26 JANSSENS MARC LEYS MARIO OPEL MANTA 3-11
    27 MINET SERGE WARNANT PHILIPPE RENAULT CLIO RS 3-10
    28 CASTREMANNE PHILIPPE HOYOUX MICHAEL SUZUKI SWIFT 3-8
    29 MARION DIMITRI ARTS SEBASTIEN CITROEN C2R2 3-9
    30 GAUDIN JEAN JULIEN HOUBOTTE AMAURY PEUGEOT 306 2-6
    31 MATHY BENOIT BASTAITS MAXIME VW POLO 3-8
    32 CONSTANT JEROME DERENNE GAUTHIER CITROEN C2 3-9
    33 GRANDJEAN DIDIER GODFRIN PIERRE YVES OPEL CORSA C 4-13
    34 DELOGNE JEAN LOUIS VANDEKERCKHOVE DIDIER PEUGEOT 207 RC 4-14
    35 POCH ANTOINE SERVAIS SAMUEL RENAULT CLIO 4-13
    36 MINGEOT JEAN LOUIS HALLET DAVID OPEL KADETT 4-13
    37 DEGREEF JEAN BRIDOUX ROMAIN VW GOLF 4-13
    38 BECKER JEAN MARC POLET MORGANE VW GOLF 4-13
    39 KONRATH ANDREAS KORB TOBIAS OPEL KADETT E 4-13
    40 VANWINCKELEN ERIK VERBEECK GILBERT OPEL ASTRA 4-13
    41 VAN BRUSSEL WIM APER STIJN RENAULT CLIO 4-13
    42 FRANCOIS VINCENT WILLOCQ VINCENT SEAT LEON 4-14
    43 DELVIGNE DAVID VERBRUGGEN DIDIER NISSAN MICRA 3-8
    44 DELFOSSE MARC B LATON LUDOVIC SUZUKI SWIFT 3-8
    13 MAROIT CEDRIC DEPRAUTE CORINNE PEUGEOT 106 3-9
    45 ROCCO FREDERIC DE GIETER BENOIT BMW COMPACT 3-11
    46 DELVIGNE DIDIER CRAPPE DENIS OPEL CORSA 3-9
    47 BORGNET OLIVIER CITROEN SAXO 3-9
    48 MUNARO ALBAN POUILLON VINCENT PEUGEOT 306 3-10
    49 HIERNAUX SEBASTIEN BENOIT JEAN FRANCOIS PEUGEOT 306 3-10
    50 MACORS ARNAUD MARANZAN FREDERIC RENAULT CLIO RS 3-10
    51 VERVONDEL SERGE VAN BENEDEN ERIK BMW 318 3-10
    52 JACQUES JEAN CLAUDE SCIEUR NATHALIE TOYOTA COROLLA 4-12
    53 PAQUET CHRISTIAN DEHAYBE DOMINIQUE TOYOTA COROLLA 4-12
    54 DELIZEE GAETAN DELIZEE LAETITIA CITROEN SAXO 4-12
    55 WIART JONATHAN BURLET DENIS BMW E 36 3-11
    56 DELMOTTE PASCAL BRUXEKMANE ALAIN BMW E 30 3-11
    57 LABYE JEROME BOON CHRISTOPHE BMW 323 I E 30 3-11
    58 MOREL JEAN LOUP COPPENS DAVID BMW 323 I E 30 3-11
    59 PREAT NANCY LAHAYE FREDERIC BMW 325 I 3-11
    60 COLYNS NICOLAS DELHAYE KEVIN CITROEN SAXO 3-9
    61 LEGROS REGIS BAILLY FABIAN CITROEN C2R2 MAX 3-9
    62 HUMBLET PHILIPPE DUJARDIN JEROME TOYOTA COROLLA 3-9
    63 VERMEULEN KRISTOF OMBELET KATLEEN OPEL CORSA GSI 3-9
    64 ETIENNE ALAIN BARTHELEMY JOSE CITROEN SAXO 3-9
    65 BOET VILMO TIRTIAUX MICHAEL OPEL CORSA 3-9
    66 JACQUES JONATHAN LEONET BERTRAND OPEL CORSA 3-9
    67 DELOGNE FABRICE VAN DEN ABBEELE FLORIAN HONDA INTEGRA 2-6
    68 THERER CHRISTOPHE LHERMITTE MATHIEU MAZDA 323 2-6
    69 VANDENBULCKE MALORY HIERNAUX ROSELYNE MAZDA 323 2-6
    70 RADOUX LIONEL DELPIRE EMELYNE PEUGEOT 106 3-8
    71 MACORS MICHAEL PEUGEOT 106 3-8
    72 DOEREN CHRISTOPHE VAN STEENBRUGGE DAMIEN VW POLO 3-8
    73 LEGROS DIDIER WATELET PIERRE PEUGEOT 106 3-8
    74 PAQUET GAUTHIER DEMEY ELISE PEUGEOT 205 R 3-8
    75 PAQUET BENJAMIN DILBECK JEAN CHRISTOPHE TOYOTA STARLET 3-8
    77 DEFISE ARNAUD KIELBASA NICOLAS PEUGEOT 106 3-8
    78 HUBERTY PIERROT MAQUET FLORENT SUZUKI SWIFT 3-8
    79 BABELAINE FLORENT 3-8
    80 HARPIGNIES PIERRE TOUSSAIN ALEXANDRE SUZUKI SWIFT 3-8
    81 BULTREYS DAVID DHYNE EMMANUEL CITROEN SAXO VTR 2-5
    82 ALLARD LAURENT PIERSON SEBASTIEN CITROEN SAXO 2-5
    83 BOMBLE PASCAL ALEXANDRE JONATHAN PEUGEOT 106 2-5
    84 GIBON JULIEN DAIX LAURA PEUGEOT 106 2-5
    85 BAURAING JEAN ARTS ALAIN TOYOTA COROLLA 2-5
    86 NICOLAS ETIENNE RENIER THIERRY TOYOTA COROLLA 2-5
    87 TAMBURRINI EDWYN TAMBURINI SAMUEL CITROEN SAXO 2-5
    88 PEETERS JONATHAN LAUDENS ALEXIS CITROEN SAXO 2-5
    89 VERHAEGHE ELIEN VANDERRSARREN JOCHEN CITROEN SAXO 2-5
    90 GOGUILLON OLIVIER THERON VINCENT PEUGEOT 106 2-5
    91 STEVENS JOHAN GODEFROID HUGHES OPEL CORSA 2-5
    92 LICHTKEN MAXIME GENETTE XAVIER RENAULT TWINGO 2-5
    93 CHERON THOMAS ANDRE GEOFFREY PEUGEOT 207 2-5
    94 SEPTON JEROME BOUSSIFET FRANCOIS PEUGEOT 106 2-5
    95 ROCHEZ ANTHONY RENAULT TWINGO 2-5
    96 DEL SALVIO ANTHONY DAWANCE CHRISTOPHE PEUGEOT 206 2-5
    97 QUINART ALAIN PAPART BERTRAND CITROEN C2 VTS 1-2
    98 POTAR MICHAEL RASSCHAERT BRUNO RENAULT CLIO 1-2
    99 BORGNET JOEL SUZUKI SWIFT 2-4
    100 DELFOSSE PIERRE DELATOUR QUENTIN SUZUKI SWIFT 1-1
    101 DEGREVE LAURENT SOLOT TIFFANIE RENAULT CLIO 2-4
    102 DE GROOTE ERIC BRICLET JEROME MAZDA 323 2-4
    103 FLOYMON JEAN FRANCOIS MAGUSIAK KRZYSZTOF SUZUKI SWIFT 2-4
    104 DELMOITIEZ JULIEN DELMOITIEZ BENJAMIN CITROEN AX SPORT 2-4
    105 WILGOCKI CARL COLLINET CEDRIC PEUGEOT 106 2-4

    201 LATTAQUE TONY LATTAQUE CHARLY OPEL MANTA SR-19
    202 KLOUYTEN LUC LOISEAU PHILIPPE PORSCHE 944 SR-19
    203 HUGLA DAVID JOLIVET VALENTIN OPEL ASCONA SR-19
    251 JACOBS CHRISTOPHE REGNIER ISABELLE FORD ESCORT RS PH-17
    252 TOLLET EMILE KNOTT CHRISTIAN FORD ESCORT RS PH-17
    253 DACO CHRISTOPHE STROTZ DAVID FORD ESCORT RS PH-17
    254 GILLOT BENOIT MACORS BERNARD FORD ESCORT RS PH-17
    255 DEVILLERS JEAN MARC LAMY NICOLAS FORD ESCORT RS PH-17
    256 REYNAERT MARC VW GOLF PH-16
    257 RENARD LAURENT DEMONTE LOIC FORD ESCORT RS PH-17
    258 HORICKS BERNARD FORD ESCORT RS PH-17
    259 SAVIGNY LUC HENRY FABRICE FORD ESCORT RS PH-17
    260 DERIDDER CARL GILSON TAMARA OPEL MANTA PH-17
    261 BAR YVES VAN DEN BROECK YOHAN OPEL MANTA PH-17

    301 LEVEQUE FRANKY MICHAUX OPEL KADETT H D
    302 LOQUET STEPHANE WINDAL PATRICIA FORD ESCORT H D
    303 LORIAUX ROGER LORIAUX LINDSAY FORD ESCORT RS H D
    304 TSCHMIL EDDY KOG ADRIEN H D
    305 MASLOWSKI MAREK VINCENT CAROLINE FORD ESCORT MK2 H D
    306 LAMBRECK PASCAL DEBRULLE ETIENNE OPEL KADETT H D
    307 MAGNUS PHILIPPE MAGNUS QUENTIN BMW 320 H D
    308 JONNIAUX ROBERT BULTERYS EMMANUEL OPEL CORSA H D

  • condroz 2017:Timing plan de Es et de la test

    Imprimer

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Plan des ES et la test ainsi que le timing pour bien organiser sont wk et non pour faire le guignol avant en reco .

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    SAMEDI

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    DIMANCHE

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    rallye , condroz ,huy ,BRC ,RACB ,moteur ,lameuse ,sudinfo

  • Legend Boucle de Bastogne 2018:Retour début février, nouvelle catégorie, coefficients revus, parcours remanié,....

    Imprimer

    boucle de bastogne , moteur , sudinfo , lameuse

    A un peu plus de trois mois et demi d'une édition confirmée les 2, 3 et 4 février 2018, les Legend Boucles font déjà l'actualité ce mercredi avec une conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi matin dans le Palais abbatial de Saint Hubert, une des communes servant de plaque tournante à une épreuve basée pour la quatrième année déjà au coeur de Bastogne.

     

    A l'ordre du jour de ce point presse, plusieurs aménagements apportés à notre grande classique hivernale. On a beau organiser la plus belle épreuve historique du royaume, on aime au RAC Spa se remettre en questions, évoluer et tenir compte des remarques des concurrents.

     

    Outre la confirmation officielle du retour à la date du premier week-end de février, trois  nouveautés importantes ont été dévoilées aujourd'hui.

     

    Les deux principales concernent la création d'une nouvelle catégorie intermédiaire entre Legend (temps imparti) et Classic (60 km/h de moyenne) baptisée Challenger avec un retour à une moyenne imposée de 80 km/h. Mais aussi des coefficients revus et corrigés en fonction des années d'homologation des véhicules.

     

    Pour la première fois depuis la création de notre épreuve en 2006, il y aura un changement pour les coefficients correcteurs en fonction des années d'âges dans les catégories Legend et Challenger (on ne touche à rien en Classic).

     

    Dans un souci d'équité sportive, afin de ne plus trop favoriser les anciennes et d'éviter les « erreurs » concernant les années de fabrication et d'homologation, après de nombreuses simulations, le comité des sages passionnés veillant aux intérêts de l'épreuve a décidé de ne plus appliquer que les coefficients correcteurs suivants :

     

    -Pour les voitures de la catégorie d'âge 1 homologuées avant le 31 décembre 1961 : 0,95

    -Pour les voitures de la catégorie d'âge 4 homologuées entre le 1er décembre 1982 et le 21 décembre 1986 : 1,05

    -Pour les voitures à traction intégrale de plus de 2000cc : il faut ajouter un coefficient correcteur supplémentaire de 1,1

    -Pour les voitures à traction intégrale de moins de 2000cc : suppression du coefficient correcteur.

    -Pour les voitures des catégories d'âge 2 et 3 homologuées entre le 1er janvier 1962 et le 31 décembre 1981 il n'y a plus de coefficient correcteur.

     

    Voilà une mesure qui devrait simplifier notre système et bien des calculs.

     

    Enfin, même si notre parcours reste secret et les reconnaissances limitées à la journée du vendredi pour les étapes non forestières de la première étape, on peut d'ores et déjà annoncer qu'il y aura encore pas mal de nouveautés par rapport aux éditions précédentes :

    « Notre terrain de jeu est tellement vaste et la demande si importante que l'on peut se permettre de visiter certaines communes seulement une année sur deux, » explique l'organisateur Pierre Delettre. « Ainsi, en 2018, nous traverserons quatre nouvelles communes. L'étape du samedi sera composée de six Regularity Tests à parcourir à deux reprises pour un total de 106 km, tandis que l'étape forestière dominicale sera composée de non moins de sept spéciales « terre » différentes avec 104 km contre le chrono dont un nouveau gros morceau de 35 bornes. Il va encore y avoir du sport et l'occasion de découvrir de superbes paysages de notre superbe pays.

    Les engagements  seront ouverts dès le dimanche 15 octobre prochain à minuit via le site www.racspa.be  (com)

  • Rallye du Condroz 2017 , bientôt toutes les infos timing, plan de ES etc

    Imprimer

    Rallye du Condroz 2017 , bientôt toutes les infos timing, plan de ES etc

  • Cédric Cherain : « Gonflé à bloc en vue du Condroz ! »

    Imprimer

    Cédric ,Cherain ,Condroz ,rallye ,BRC ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Vainqueur de l’édition 2016 de l’East Belgian Rally, avant-dernière manche du championnat de Belgique, Cédric Cherain est monté sur la troisième marche du podium ce samedi soir, devancé par les deux Skoda Fabia R5 de Kris Princen et Vincent Verschueren. Un résultat qu’il convient de qualifier de logique… quand bien même le Liégeois propose une analyse différente.

    « Sur un parcours tel que celui tracé dans la région de Saint-Vith, les Skoda bénéficient d’un atout moteur intéressant, comme j’avais pu le constater l’an dernier, explique Cherain. Je savais donc qu’avec la DS 3 R5, la partie serait plus délicate cette année. Il n’empêche, le temps perdu au cours des cinq premières spéciales est avant tout la conséquence de pneus pluie trop durs, qui m’ont handicapé. Il suffit d’analyser les résultats des spéciales pour s’en convaincre. Après l’ES5, je me retrouvais à 39 secondes du futur vainqueur Princen. Et au bout des 13 spéciales du rallye, je termine 3ème à… 27 secondes ! Ce qui signifie qu’une fois la voiture chaussée de pneus plus efficaces, en l’occurrence des slicks ultra tendres retaillés, j’étais en mesure de faire au moins jeu égal avec les Fabia R5. Je ne prétends pas que j’aurais pu remporter le rallye aisément, mais la deuxième place était à ma portée. Au minimum… »

    La comparaison directe, c’est plutôt avec la Peugeot 208 T16 R5 du Hollandais Kevin Abbring que Cédric Cherain veut la faire… « On sait qu’il existe de nombreux points communs entre la Peugeot et la DS, poursuit Cédric. Or, dès que j’ai été chaussé de pneus me convenant parfaitement, j’ai repris du temps à Abbring, qui a fini par sortir. Dommage car j’aurais apprécié qu’on se batte jusqu’au bout pour le podium… »

    Satisfait de sa médaille de bronze à Saint-Vith, Cédric Cherain aspire à se retrouver au départ de la finale du championnat, à Huy, dans le cadre du très populaire Rallye du Condroz… « Vu les conditions météorologiques de samedi, cet East Belgian Rally avait des allures de petit Condroz, sourit Cédric. Ce qui signifie qu’au niveau set-up de la voiture, nous avons très bien travaillé ce samedi. Il n’en faut pas plus pour que je sois gonflé à bloc en vue de l’ultime épreuve de l’année ! »

    Au moment de dresser le bilan de l’East Belgian Rally 2017, Cherain ne peut que remercier ceux par qui toute cela a une fois encore pu arriver… « Nous avons disposé d’une DS 3 R5 D-Max qui n’a pas montré le moindre signe de faiblesse, ce qui est très important. Merci à l’équipe pour le boulot accompli, à mon copilote Olivier Beck, dont l’engagement était total, mais aussi à mes partenaires. Je suis particulièrement heureux d’offrir un premier podium en BRC à Citropol, et d’avoir porté bien haut les couleurs de Herregods-Franssen, Evolusys, Aliplast, Label Immo Huy, CHL NGR Challenger, DMACK et Eros, sans oublier le Groupe Sud Presse. Merci aussi à Michel Cartiaux (CD Designers) pour les superbes décos qu’il réalise en vue de chaque rallye. Rendez-vous à Huy pour conclure la saison de la meilleure des façons… »(com)



  • Rallye de la Famenne :Olivier Collard et Laurent Wilkin, nouvelle victoire pour les habitués de la Famenne

    Imprimer

    Manche incontournable des rallyes communautaires, le Rallye de la Famenne accueillait 124 concurrents à son départ. Sans trop de surprises, les régionaux Olivier Collard et Laurent Wilkin ont tenu bon jusqu'à l'arrivée même s'ils ont dû tenir un œil sur la concurrence. En Prov'Historic, Frédéric François et Maxime Hébrant ont dominé leurs classements respectifs.

    Lire la suite

  • 34ème Critérium Jean-Louis Dumont

    Imprimer

    ASAF , ADEPS ,CSAP ,rallye , moteur ,JL Dumont ,lameuse ,sudinfo

    Un petit mois, il ne reste qu’un petit mois avant que les terres du Waremmien Jean-Louis Dumont, brillant pilote, tragiquement décédé au Circuit des Ardennes 1985, ne résonnent à nouveau au bruit des moteurs qui l’ont fait tant vibrer. Une classique hesbignonne qui, à la sortie de l’été, attire toujours la grande foule. Voici un premier avant-goût, alors que les bulletins d’engagement commencent à rentrer.


    Les 16 et 17 septembre prochain, le « grand Waremme » vivra au rythme du sport qui a façonné la vie de l’un de ses plus grands champion, le Rallye, celui de Jean-Louis Dumont. Pour la 34ème année, l’Ecurie Hesbaye donnera, ces 16 et 17 septembre, le départ d’une épreuve appréciée par les locaux, mais également par les amateurs de parcours rapides.


    Inscrite au calendrier 2017 de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des CSAP Brabant et Liège, le 34ème Critérium Jean-Louis Dumont prendra à nouveau ses quartiers au Hall omnisport de Waremme (Rue des prés 43, 4300 Waremme) le samedi 16 septembre prochain. Le parcours, légèrement modifié comptera trois boucles de cinq spéciales, pour un total de 139,68 kilomètres chronométrés, toutes intégralement asphaltées. Comme de coutume, toutes les spéciales ont été tracées « en ligne ». Certaines sont historiques, d’autres de conception plus récente, mais elles assurent de départager les équipages sur leur pointe de vitesse, leur adresse dans les virages rapides et leur précision aux freinages. Ces cinq spéciales portent les noms de Donceel, Tourinne, Oreye, Oleye et Berloz. Seule la première et la dernière ont été légèrement modifiées, nous y reviendrons dans une communication ultérieure.


    A nouveau, le Critérium Jean-Louis Dumont ouvre ses engagements aux divisions 4 (voitures de hautes performances et/ou chaussées de pneus compétition), aux divisions 1-2-3 (pneus homologués pour la route obligatoires), à la division Prov’Historique et à une catégorie « Demo ». Réservée à des véhicules d’avant le 31 décembre 1990, cette catégorie a pour objectif de permettre aux propriétaires de véhicules plus anciens et plus originaux de se faire plaisir et de régaler le public dans un cadre sécurisé, sans aucune notion de compétition ou de chronométrage.


    A l’heure où nous rédigeons ces lignes, une septantaine d’équipages sont en ordre d’engagement. Sans vous faire une litanie des duos annoncés, nous pouvons déjà vous révéler la présence de Deferm, Deveux, Delleuse, Balthasar, Vrijdags, Verboven ou Dumont et Dumont (fils et petit-fils de Jean-Louis). Chacun ayant, dans sa classe, plus qu’une carte à jouer…


    L’Ecurie Hesbaye donne donc Rendez-vous à tous les pilotes, copilotes, riverains, amateurs de sport automobile dès le samedi 16 septembre, dès 14h30 au Hall omnisport de Waremme pour les contrôles technique et administratif. Le lendemain, le dimanche 17 à 08h09, la voiture portant le numéro 1 s’élancera dans la première spéciale, Donceel.


    Comme de coutume, l’accès aux spéciales demeure gratuit pour les spectateurs et le programme comprenant cartes et liste d’engagés sera vendu au centre sportif de Waremme au prix de 5 euros, et ce dès l’ouverture du contrôle technique.


    Toutes les infos sur www.hesbayemotorclub.be/


    N’hésitez pas à consulter nos pages Facebook :
    www.facebook.com/ecurie.hesbaye


    https://www.facebook.com/criteriumjldumont

     

  • Rallye-Sprint Condruzien:Yves Matton profite en famille de la DS3 WRC à Haversin Domination et nouvelle victoire de Valentin Burlet

    Imprimer

    Avec une nonantaine d'engagés au départ, le Rallye-Sprint Condruzien réunissait un plateau de qualité. Avec une DS3 WRC, Yves Matton se faisait plaisir sur une monture qui évoluait encore récemment en championnat du monde. Sur sa lancée d'Achêne, Valentin Burlet signait une nouvelle victoire de choix sur ce parcours rapide et naturel. Comme l'an passé, Hubert Deferm l'emportait en historique PH/SR tandis que Benoit Gillot gagnait du côté des Classic.

    Lire la suite

  • Harry Hérion débutera en WRC au Rallye de la Famenne Une demie-saison déjà positive pour Rent Speed Racing

    Imprimer

    Le prochain week-end du 19 et 20 août, la région de la Famenne attirera une nouvelle fois les amateurs d’une des plus belles épreuves régionales du pays. A domicile, Harry Hérion vivra un véritable rêve en y prenant le départ avec une Skoda Fabia WRC. Face à une concurrence toujours relevée à Marloie, il voudra avant tout se faire plaisir et voir l’arrivée. Quelques jours avant lui, le mardi 15 août, Andy Lefevere tentera de viser une nouvelle victoire au Rallye de Staden. Enfin et d’ici la fin de la saison, Eric Cunin, Virginie Palizeul, Manu Canal-Robles ou encore Michaël Albert ont déjà prévu de reprendre le volant d’une des montures de Rent Speed Racing.

    Lire la suite

  • Rallye Condroz 2017:les preuves par 9

    Imprimer

    Si la date choisie, le premier week-end de novembre (les 3,4 et 5), n’étonne personne, de nombreuses rumeurs circulent autour du rallye mosan. Le président du Royal Motor Club Hutois, Olivier Rocour, fait le point avec nous sur les plus répandues.

    Lire la suite

  • Claudy Desoil Rally:Steve Vermeiren s’impose en toute simplicité à Erquelinnes,Essai concluant pour Johnny Vanzeebroeck.

    Imprimer

    Même avec un déménagement de son centre à moins de deux kilomètres de l’ancien établissement Baligant, le Claudy Desoil Rally n’a perdu ni son charme, ni sa popularité parmi les épreuves communautaires. Venu en essai avant la Haute Senne, Johnny Vanzeebroeck s’est imposé après plusieurs faits de course en D4. Quant à Steve Vermeiren, son retour n’a pas manqué d’impressionner les suiveurs de la D1-2-3 puisqu’il repartait déjà avec une première victoire. Enfin, le Néerlandophone Rik Vannieuwenhuyse et le Liégeois Maxime Hébrant remportaient les classements réservés aux historiques.

     

    Lire la suite

  • Rallye-Sprint de Haillot:L’histoire d’amour entre Haillot et Jourdan Serderidis continue, Vincent Gallet dans un sursaut d’orgueil.

    Imprimer

    Pour sa 3ème manche, le championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes-sprint retrouvait la province de Namur avec la traditionnelle épreuve de Haillot, l’une des plus anciennes du calendrier, disputée comme de coutume le jeudi de l’Ascension. Symboliquement importante pour lui, la course en Division 4 a été remportée par Jourdan Serderidis tandis que Vincent Gallet et Émile Tollet récidivaient leurs victoires de l’an dernier, respectivement en Divisions 1-2-3 et en historique.

    Lire la suite

  • Rallye Portugal:Dani Sordo a été le plus rapide au shakedown Neuville à 1.2s

    Imprimer

    2142_dani-sordo-smiling-2014_9_592x333.jpg

    Seulement deux dixièmes de seconde séparent les trois premiers sur le tracé de Baltar, long de 4,61 km. Sordo devance le leader du Championnat, Sébastien Ogier pour 1/10e. Ce dernier possède la même avance sur Jari-Matti Latvala, troisième.
     
    Mads Østberg a réalisé le chrono de référence dans le premier run. Sordo est passé en tête du shakedown au cours de son deuxième passage avant d’améliorer son temps sur son troisième et dernier run.
     
    « C’est vraiment une très bonne matinée, je suis heureux avec la voiture » a déclaré l’Espagnol. « Il n’y a rien de vraiment différent sur la voiture par rapport à la dernière épreuve en Argentine, mais j’ai fait quelques petits changements sur les suspensions qui ont été positifs. »

    « Les spéciales sont roulantes par endroits, mais d’autres parties sont assez compactes et je pense que lors des seconds passages, les routes seront quelque peu détériorées. Les organisateurs du rallye ont fait du très bon travail en amont. »

    Sébastien Ogier a réalisé sa meilleure performance dans son troisième et dernier passage, tandis que Latvala faisait partie des nombreux pilotes à opter pour un passage supplémentaire au volant de sa Toyota Yaris.

    Kris Meeke est le seul pilote de pointe a avoir effectué cinq passages sur sa Citroën C3. Le Britannique a réalisé son meilleur temps au cours de son dernier passage, ce fut suffisant pour terminer quatrième de la séance, 1/10e derrière Latvala. Elfyn Evans et Mads Østberg complètent le top 6.

    Capture.PNG

    Source: wrc.com