Asaf

  • Rallye-Sprint Villersois: Les outsiders Vecoven et Peigneur surprennent Lentz, Soyeurt et Simon sont les nouveaux champions

    Imprimer

    asaf ,rallye ,villers ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Finale du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes-Sprints, le Villersois avait tout d’un mini Condroz. Sur l’habituelle spéciale show, les conditions étaient dantesques du début à la fin avec une pluie incessante qui rendait le parcours aussi boueux que délicat. Malgré tout, Yannick Peigneur parvenait à imposer sa puissante propulsion en Division 4 tandis que Geoffray Vecoven terminait l’année en beauté en D1-2-3. Enfin, Emile Tollet et Benoit Gillot remportaient chacun la victoire dans les classements réservés aux historiques.

     

    Avec 121 voitures au départ, le Motor Club Hannutois pouvait être fier du succès rencontré une nouvelle fois par son épreuve. Chaque année, certains licenciés sont nombreux à y terminer la saison en beauté tandis que d’autres y préparent les dernières courses de l’année. Tracé autour de Fize-Fontaine, le parcours en boucle reste très complet et quand la météo s’en mêle comme c’était encore le cas cette année, il est important d’y rouler intelligemment. Favori attendu avec sa Toyota Corolla WRC, Philippe Dewulf rentrait déjà avec une petite vingtaine de secondes d’avance après le premier passage. Derrière lui, Geoffrey Godinas (BMW M3) et surtout Nicolas Lamy (Citroën C2 R2) en surprenaient plus d’un. Suite à des soucis de pont, Dewulf devait déjà en rester là dans la deuxième spéciale où Godinas prenait le commandement, cette fois devant l’autre M3 de Yannick Peigneur et les Subaru Impreza de Philippe Latour et Christophe Lux. Alors qu’il comptait une trentaine de secondes d’avance, le leader sortait de la route et laissait sa place à la BMW de Peigneur. Avant la dernière boucle, ce dernier possédait douze secondes d’avance sur Latour qui rejoignait malheureusement la liste des abandons en fin d’épreuve. Christophe Lux n’en demandait pas tant pour se hisser à la deuxième place du général devant le nouveau champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles en D4 (voitures de hautes performances et/ou équipées de pneus de compétition), Frédéric Lentz.

     

    Durant toute l’année, ce classement aura été très disputé entre trois pilotes et asaf ,rallye ,villers ,moteur ,lameuse ,sudinfosurtout trois amis. En débarquant à Villers-le-Bouillet, Philippe Dewulf était leader mais n’avait pas droit à l’abandon car Jordy Rousselet (Citroën Saxo), Frédéric Lentz et Jean-Marc Larivière (chacun avec leur Peugeot 106) pouvaient encore prétendre au titre. Après les retraits mécaniques de Larivière puis Dewulf, Jordy comptait encore huit point d’avance sur Frédéric. Malheureusement, le pilote de la Saxo n’était pas à l’aise sur le parcours liégeois et accumulait les petites erreurs. En signant un superbe troisième temps de nuit dans la dernière spéciale, Frédéric se propulsait de la cinquième à la troisième place du général tout en gagnant sa classe 12 pour quelques secondes face à Nicolas Lamy. Dans les Divisions 1-2-3 (pneus de tourisme obligatoires), Sébastien Soyeurt (Renault Clio) devait simplement terminer pour se voir titré. Ce qu’il faisait après un très bon début de saison avant une sortie de route qui ne lui facilitait pas la tâche par la suite. Derrière lui, on retrouvait un excellent Jean-Julien Gaudin, absent ici, mais qui n’aurait pu faire mieux et qu’il faudra tenir à l’œil en 2018 avec sa nouvelle monture. Du côté des historiques, Jean-Claude Simon (Ford Escort) se voyait titré en PH Classic tandis qu’en abandonnant suite à des soucis de boîte de vitesse sur sa Porsche 944, il manquait un résultat à Benoît Dimischstein pour être champion.

     

    De bagarre, il en était également question en D1-2-3 où Geoffray Vecoven (VW Golf) asaf ,rallye ,villers ,moteur ,lameuse ,sudinfoprenait la tête de l’épreuve dès la première spéciale devant Laurent Mottet (Peugeot 306) et Jérôme Linchamps (Peugeot 206). Excellent quatrième avec sa 106 de classe 5, Pascal Bomblé réussissait l’exploit de devancer l’Opel Astra de Julien Delleuse. En signant le meilleur temps dans la deuxième boucle, Linchamps prenait la tête à Vecoven pour 31 centièmes ! Malheureusement, un cardan cassé anéantissait ensuite les espoirs de première victoire du licencié luxembourgeois. Même sort pour Mottet qui suivait à moins de deux secondes, de quoi permettre à Vecoven de reprendre la tête pour ne plus la quitter devant Jean-Michel Dumont (Renault Clio) qui précédait Delleuse. Avec sa victoire, Vecoven permettait également à son copilote local, Christophe Chaudière, de remporter son premier titre FWB en copilote (imité par Emmanuel Mercy en D4 et Gilles Simon en PH Classic). Venu prendre en mains sa Citroën DS3 R3 en vue du Rallye des Crêtes, Gaëtan Dupuis terminait dans le top 5 devant Soyeurt. Sixième, Laurent Cravillon (Clio) remportait une nouvelle victoire de classe 6 au même titre que l’intouchable Bomblé en 2-5 devant Loïc Dumont (12ème du général avec sa 106). Huitième et vainqueur en classe 9, Maxime de Fina (Honda Civic) précédait Stéphane Spiertz de retour aux affaires avec sa Citroën C2 R2. En 3-11, Nicolas Cabu (13ème du général) remportait une nouvelle fois sa classe devant l’autre BMW 325i de Guillaume Lejeune qui aura également assuré le spectacle. A la porte du top 20, Michaël Pirnay (Citroën AX) remportait la classe 4 devant le vainqueur de classe 8 (après le cardan cassé de Benoit Mathy), Lionel Radoux. Classé 33ème avec sa 106, il précédait la monture similaire de Didier Liégeois pour une bonne seconde seulement. Enfin, Sébastien Fréhisse (Skoda Fabia) s’imposait en 1-1 avec la plus petite voiture du plateau (entièrement d’origine au passage) et prenait la 57ème place au général.

     

    asaf ,rallye ,villers ,moteur ,lameuse ,sudinfoEn historique, Marc Reynaert et sa VW Golf surprenaient toutes les Escort dans le premier passage. Malheureusement, il rencontrait ensuite quelques soucis mécaniques qui permettaient à Emile Tollet de prendre la tête pour ne plus la quitter. Il s’imposait finalement face aux autres Escort de Philippe Hellings et Michaël Renson. Quatrième, Reynaert remportait néanmoins sa classe 16. Du côté du classement Prov’Historic Silhouette / Replica réservé aux anciennes qui diffèrent de la fiche d’homologation de l’époque, Benoît Gillot imposait une autre Escort devant les Opel de Philippe Meuleman (Manta) et Pascal Dussart (Ascona).




    Principaux abandons : Dewulf (pont), Godinas (sortie), Latour (raison inconnue), Tack, Larivière, Linchamps, Mottet, Mathy (cardan) Vanderweerde (souci électrique), Dimidschstein (boîte)

     

     

     

    Division 4 :

    1. Y. Peigneur-M. Jansemme (BMW M3-1er 4/14) en 39’14
    2. Chr. Lux-A. Lomascolo (Subaru Impreza-4/14) +49’’
    3. Fr. Lentz-J-Y. Scheers (Peugeot 106 S16-1er 4/12) +1’01
    4. N. Lamy-M. Petit (Citroën C2 R2-4/12) +1’04
    5. N. et J. Geilenkirchen (Skoda Fabia R2-4/12) +1’18
    6. F. Massin-St. Vanaubel (Subaru Impreza-4/14) +1’44
    7. J. Rousselet-A. Hardy (Citroën Saxo-4/12) +3’11
    8. H. Keyens-J. Castelein (Peugeot 205-1er 4/13) +3’18
    9. G. Delizée-A. Defise (Citroën Saxo-4/12) +5’29
    10. Chr. Delcroix-G. Delforge (Audi TT-1er 4/15) +7’20

    (12 classés)

     

    Divisions 1-2-3 :

    1. G. Vecoven-Chr. Chaudière (VW Golf 2 Gti 16v-1er 3/10) en 38’31
    2. J-M. Dumont-J. Moxhet (Renault Clio RS-3/10) +19’’
    3. J. Delleuse-G. Burniat (Opel Astra GSi 16v-3/10) +22’’
    4. G. Dupuis-A. Noël (Citroën DS3 R3-3/10) +59’’
    5. S. Soyeurt-J-L. Hottelet (Renault Clio RS-3/10) +1’18
    6. L. Cravillon-C. Magain (Renault Clio RS-1er 2/6) +1’45
    7. P. Bomblé-J. Alexandre (Peugeot 106-1er 2/5) +1’46
    8. M. De Fina-L. Freuville (Honda Civic-1er 3/9) +1’56
    9. St. Spiertz-J. Mignon (Citroën C2 R2-3/9) +2’21
    10. N. Felten-C. Meyer (Mitsubishi Colt-3/10) +2’28
    11. J-L. et F. Delogne (Peugeot 106-3/9) +2’53
    12. L. Dumont-O. Jamoul (Peugeot 106 GTi-2/5) +3’07
    13. N. Cabu-C. Lambert (BMW 325i-1er 3/11) +3’16
    14. G. Lejeune-M. Quoidrini (BMW 325i-3/11) +3’41
    15. A. Huberty-G. Schumaker (Honda Civic-3/9) +3’47
    16. M. Pirnay-C. Steukers (Citroën AX Sport-1er 2/4) +4’44
    17. L. Radoux-Br. Olivier (Peugeot 106-1er 3/8) +5’45
    18. S. et A. Fréhisse (Skoda Fabia-1er 1/1) +10’12

    (66 classés)

     

    Prov’Historic :

    1. E. Tollet-Chr. Knott (Ford Escort RS-1er PH/17) en 41’16
    2. Ph. Hellings-J. Lejeune (Ford Escort RS-PH/17) +52’’
    3. M. Renson-Br. Maurice (Ford Escort MK2-PH/17) +2’15
    4. M. Reynaert-G. Derenne (VW Golf 1-1er PH/16) +2’23
    5. B. Horicks-N. Naignot (Ford Escort MK2-PH/17) +2’53

    (7 classés)

     

    Prov’Historic S/R :

    1. B. Gillot-G. Mattart (Ford Escort-1er PH/SR) en 41’34
    2. Ph. Meuleman-J. Wingel (Opel Manta-PH/SR) +3’58
    3. P. Dussart-S. Tortolani (Opel Ascona A-PH/SR) +4’45
    4. G. Wauthier-S. Glenet (Opel Ascona-PH/SR) +5’26

    (4 classés)

  • 34ème Critérium Jean-Louis Dumont

    Imprimer

    ASAF , ADEPS ,CSAP ,rallye , moteur ,JL Dumont ,lameuse ,sudinfo

    Un petit mois, il ne reste qu’un petit mois avant que les terres du Waremmien Jean-Louis Dumont, brillant pilote, tragiquement décédé au Circuit des Ardennes 1985, ne résonnent à nouveau au bruit des moteurs qui l’ont fait tant vibrer. Une classique hesbignonne qui, à la sortie de l’été, attire toujours la grande foule. Voici un premier avant-goût, alors que les bulletins d’engagement commencent à rentrer.


    Les 16 et 17 septembre prochain, le « grand Waremme » vivra au rythme du sport qui a façonné la vie de l’un de ses plus grands champion, le Rallye, celui de Jean-Louis Dumont. Pour la 34ème année, l’Ecurie Hesbaye donnera, ces 16 et 17 septembre, le départ d’une épreuve appréciée par les locaux, mais également par les amateurs de parcours rapides.


    Inscrite au calendrier 2017 de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des CSAP Brabant et Liège, le 34ème Critérium Jean-Louis Dumont prendra à nouveau ses quartiers au Hall omnisport de Waremme (Rue des prés 43, 4300 Waremme) le samedi 16 septembre prochain. Le parcours, légèrement modifié comptera trois boucles de cinq spéciales, pour un total de 139,68 kilomètres chronométrés, toutes intégralement asphaltées. Comme de coutume, toutes les spéciales ont été tracées « en ligne ». Certaines sont historiques, d’autres de conception plus récente, mais elles assurent de départager les équipages sur leur pointe de vitesse, leur adresse dans les virages rapides et leur précision aux freinages. Ces cinq spéciales portent les noms de Donceel, Tourinne, Oreye, Oleye et Berloz. Seule la première et la dernière ont été légèrement modifiées, nous y reviendrons dans une communication ultérieure.


    A nouveau, le Critérium Jean-Louis Dumont ouvre ses engagements aux divisions 4 (voitures de hautes performances et/ou chaussées de pneus compétition), aux divisions 1-2-3 (pneus homologués pour la route obligatoires), à la division Prov’Historique et à une catégorie « Demo ». Réservée à des véhicules d’avant le 31 décembre 1990, cette catégorie a pour objectif de permettre aux propriétaires de véhicules plus anciens et plus originaux de se faire plaisir et de régaler le public dans un cadre sécurisé, sans aucune notion de compétition ou de chronométrage.


    A l’heure où nous rédigeons ces lignes, une septantaine d’équipages sont en ordre d’engagement. Sans vous faire une litanie des duos annoncés, nous pouvons déjà vous révéler la présence de Deferm, Deveux, Delleuse, Balthasar, Vrijdags, Verboven ou Dumont et Dumont (fils et petit-fils de Jean-Louis). Chacun ayant, dans sa classe, plus qu’une carte à jouer…


    L’Ecurie Hesbaye donne donc Rendez-vous à tous les pilotes, copilotes, riverains, amateurs de sport automobile dès le samedi 16 septembre, dès 14h30 au Hall omnisport de Waremme pour les contrôles technique et administratif. Le lendemain, le dimanche 17 à 08h09, la voiture portant le numéro 1 s’élancera dans la première spéciale, Donceel.


    Comme de coutume, l’accès aux spéciales demeure gratuit pour les spectateurs et le programme comprenant cartes et liste d’engagés sera vendu au centre sportif de Waremme au prix de 5 euros, et ce dès l’ouverture du contrôle technique.


    Toutes les infos sur www.hesbayemotorclub.be/


    N’hésitez pas à consulter nos pages Facebook :
    www.facebook.com/ecurie.hesbaye


    https://www.facebook.com/criteriumjldumont

     

  • Rallye-Sprint Condruzien:Yves Matton profite en famille de la DS3 WRC à Haversin Domination et nouvelle victoire de Valentin Burlet

    Imprimer

    Avec une nonantaine d'engagés au départ, le Rallye-Sprint Condruzien réunissait un plateau de qualité. Avec une DS3 WRC, Yves Matton se faisait plaisir sur une monture qui évoluait encore récemment en championnat du monde. Sur sa lancée d'Achêne, Valentin Burlet signait une nouvelle victoire de choix sur ce parcours rapide et naturel. Comme l'an passé, Hubert Deferm l'emportait en historique PH/SR tandis que Benoit Gillot gagnait du côté des Classic.

    Lire la suite

  • Course de côte de Sainte-Cécile: Le Nouvel (D123) et Davreux (D4) empochent la dernière avant les vacances !

    Imprimer

    Comme l'an passé, 41 concurrents ont pris part, ce dimanche, à la course de côte de Sainte-Cécile, la huitième des douze manches du championnat Asaf-FWB de la spécialité. Comme à Alle-sur-Semois, ce sont Christophe Le Nouvel (dans les divisions 1, 2 et 3) et Laurent Davreux (division 4) qui ont emporté cette ultime manche avant un repos d'un bon mois bien mérité !

    Lire la suite

  • Claudy Desoil Rally:Steve Vermeiren s’impose en toute simplicité à Erquelinnes,Essai concluant pour Johnny Vanzeebroeck.

    Imprimer

    Même avec un déménagement de son centre à moins de deux kilomètres de l’ancien établissement Baligant, le Claudy Desoil Rally n’a perdu ni son charme, ni sa popularité parmi les épreuves communautaires. Venu en essai avant la Haute Senne, Johnny Vanzeebroeck s’est imposé après plusieurs faits de course en D4. Quant à Steve Vermeiren, son retour n’a pas manqué d’impressionner les suiveurs de la D1-2-3 puisqu’il repartait déjà avec une première victoire. Enfin, le Néerlandophone Rik Vannieuwenhuyse et le Liégeois Maxime Hébrant remportaient les classements réservés aux historiques.

     

    Lire la suite

  • Rallye-Sprint de Haillot:L’histoire d’amour entre Haillot et Jourdan Serderidis continue, Vincent Gallet dans un sursaut d’orgueil.

    Imprimer

    Pour sa 3ème manche, le championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes-sprint retrouvait la province de Namur avec la traditionnelle épreuve de Haillot, l’une des plus anciennes du calendrier, disputée comme de coutume le jeudi de l’Ascension. Symboliquement importante pour lui, la course en Division 4 a été remportée par Jourdan Serderidis tandis que Vincent Gallet et Émile Tollet récidivaient leurs victoires de l’an dernier, respectivement en Divisions 1-2-3 et en historique.

    Lire la suite

  • Programme du wk de l'expo à la course

    Imprimer

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

  • RS de Marchin:Chasse pascale fructueuse à Marchin pour Matton, Castremanne et Hellings

    Imprimer

    Deuxième manche du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Rallye-Sprint de Marchin a attiré une bonne centaine de montures, véhicules de la catégorie Histo-Démo compris. Sur un parcours apprécié mais rendu délicat par une longue portion de terre, Yves Matton n’en a pas moins survolé l’épreuve. De retour aux affaires dans les Divisions 1-2-3, Philippe Castremanne n’était quant à lui jamais vraiment inquiété au même titre que Philippe Hellings qui remportait haut la main le classement réservé aux historiques.

    Lire la suite

  • Rallye-Sprint « Mémorial Fanny »:Philippe Dewulf et Geoffray Vecoven survolent les débats

    Imprimer

    Alors que son homologue consacré aux rallyes bat déjà son plein, le championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes-sprint s’ouvrait dimanche dernier dans le namurois lors du « Mémorial Fanny ». Philippe Dewulf (Division 4) et Geoffray Vecoven (Divisions 1-2-3) y ont mené l’épreuve de bout en bout. Chez les historiques, Benoit Gillot en a fait de même en "Classic" tandis que Filip Jacobs l’emportait en "S/R".

    Lire la suite

  • Course de côte de Mont-Saint-Aubert:La journée des premières !

    Imprimer

    Paradoxe apparent autant que tradition à présent bien établie, c'est dans la région du tournaisis, l'une des plus basses du pays, que débute depuis quelques années le championnat ASAF-FWB des courses de côte. Mais personne ne s'est trompé : entourée de plaines, la silhouette du Mont-Saint-Aubert n'a aucun mal à se détacher sur fond de ciel bleu. On est au bon endroit !

    Lire la suite

  • Rallye des Ardennes:Serderidis l’emporte à domicile, en D4 et Pirot magistral, en D1-2-3

    Imprimer

    Étape importante du Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Rallye des Ardennes n’a pas failli à son statut. Ce dimanche, ils étaient en effet 140 équipages à prendre le départ de la classique namuroise ! Sous un soleil quasi estival, le nombreux public a ainsi pu apprécier le beau duel entre Jourdan Serderidis et Francis Lejeune pour la victoire au classement de la D4, ainsi que la domination sans partage de Dimitri Pirot en D1-2-3.

    Lire la suite

  • Rallye de Hannut:Un plateau exceptionnel !

    Imprimer

    C’est avec fierté et enthousiasme que le Hesbaye Motor Club a clôturé les inscriptions de la 49ème édition du Rallye de Hannut. En effet, avant même la date butoir, la toujours appréciée épreuve Hesbignon affichait complet ! 185 équipages seront au départ ce dimanche 12 mars. Et plus encore que la quantité, c’est la qualité du plateau qui rendra immanquablement l’épreuve liégeoise passionnante.

    Lire la suite

  • Le rallye de Clavier en ouverture du Championnat Fédération Wallonie/Bruxelles

    Imprimer

    C'est le dimanche 26 février que le championnat Liégeois sera lancé du côté de Clavier. Fidèle à son habitude, l'équipe de l'écurie « Les Volants » a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour cette 5ème édition puisque le rallye intégrera le Championnat de la Fédération Wallonie Bruxelles et en constituera la première manche.

    Lire la suite

  • Rallye de Tournai:Guillaume Dilley et Bastien Rouard s’imposent chez les « ch'tis »

    Imprimer

    Nouveau venu dans le calendrier du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes, le Rallye de Tournai a livré un verdict conforme aux attentes en Division 4 avec la nette victoire de Guillaume Dilley qui y faisait débuter la nouvelle Hyundai i20 R5, fraichement homologuée. En Divisions 1-2-3, la lutte était plus ouverte, même si Bastien Rouard en profitait pour continuer sur sa lancée du Critérium Dumont et ravir une nouvelle victoire. Chez les historiques, le néerlandophone Tommy Demaiter imposait sa BMW E21 en « Classic » tandis que Rudy Buyse l’imitait en « S/R » avec sa Ford Escort.

    Lire la suite

  • Rallye-sprint du Trèfle:Promenade de santé pour Mélissa Debackere en Division 4, Les Kit-Car hurlent de bonheur en Divisions 1-2-3.

    Imprimer

    Sur un parcours remanié, qui faisait l’unanimité chez les 109 inscrits, l’épreuve proposée par l’écurie Responsible Auto Club attirait du beau monde. Ainsi, en D4, Mélissa Debackere se rassurait sur le potentiel de sa Skoda Fabia R5 en s’imposant autoritairement. Il en allait de même dans les D1-2-3, où Vincent Gallet offrait une belle première au public et aux organisateurs en présentant au départ sa Peugeot 306 Maxi. Chez les historiques, le maitre s’appelait Christophe Devleeschauwer en « classic », imité par Louis Degroote dans le classement « SR ».

    Lire la suite