Francorchamps

  • 24h 2CV : Victoire confortable de la #42 BNLL Saxoprint de Roustan-Deplanche-Lacoste-Malcause !

    Imprimer

    Pour leur 33ème édition, les 24 Heures 2CV de Spa-Francorchamps ont été fidèles à leur réputation d’épreuve d’endurance difficile, généralement disputée dans des conditions météorologiques aussi changeantes que délicates. Une fois encore, les faits de course se sont multipliés, et bien malin était celui qui aurait pu prévoir l’issue des débats opposant une soixantaine de 2CV et assimilées et une quarantaine de C1.

    Lire la suite

  • 24h 2CV :Plus de 110 voitures sur la grille de départ!

    Imprimer

    francorchamps ,2CV ,24h ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Pour leur 33ème édition, programmée les 20, 21 et 22 octobre, les 24H2CV vont allègrement remplir les paddocks, pitlanes et grilles de départ du circuit de Spa-Francorchamps ! En effet, plus de 110 équipages ont rentré leur bulletin d’engagement, se partageant entre 2CV des catégories Hybrides, Protos, Améliorées, Classiques et Expérimentales, mais aussi C1 Racing Cup. Plus qu’une réussite, un plébiscite !

    « Depuis toujours, les 24 Heures 2CV sont une ode au sport auto démocratique, explique Robert Van Gysegem, Président du 2CV Racing Teams organisateur. En constatant un tel enthousiasme de la part des participants, on se dit que la tradition de cette épreuve est plus ancrée que jamais. Cela fait 33 ans que ça dure, et c’est que du bonheur ! »

    D’aucuns rétorqueront que si la grille est aussi bien achalandée, c’est essentiellement grâce à l’arrivée des C1 Racing Cup. De fait, une grosse soixantaine de 2CV et Dyane sont dénombrées, contre une bonne quarantaine de C1 Racing Cup. « Avant tout, avec plus de 60 2CV et Dyane, on confirme les grilles de départ des années précédentes, poursuit Robert Van Gysegem. Lorsqu’on a introduit la mécanique BMW dans les bolides de la catégorie ‘Hybrides’, certains puristes ont crié au scandale et annoncé la fin de la discipline. Or, que constate-t-on aujourd’hui ? Que cette mécanique s’est généralisée, car elle est avant tout gage de fiabilité. On se rend compte en fait que tout a été fait pour renforcer le caractère démocratique de la discipline. Et on ne peut que s’en féliciter… »

    Quant à la présence des C1 Racing Cup, dont de nombreux exemplaires arrivent du Royaume Uni et sont présents en qualité de ‘Guests’, au même titre que les ‘City Bug’ d’origine hollandaise, elle relève d’une évidente logique par les temps qui courent… « Dans les médias, il est beaucoup question de l’avenir des courses sur circuit en regard des tarifs de location des pistes, toujours plus élevés et moins raisonnables, poursuit l’organisateur des 24H2CV. Il est évident que le salut passe par une association de plateaux. Avec la C1 Racing Cup, on reste dans la grande famille Citroën, avec des autos qui sont fidèles à la philosophie de la 2CV, à savoir un maximum de plaisir à des coûts réduits. En n’acceptant que les 2CV, la grille de départ serait certes bien garnie, mais il nous faudrait répercuter sur la soixantaine de concurrents le prix de location d’une piste comme Francorchamps. Ensemble, on est donc plus fort… et c’est moins cher ! Qu’on ne s’y trompe néanmoins pas : cette épreuve est avant tout celle des 2CV, ce qui signifie que jamais, le 2CV Racing Teams ne désavantagera des équipes qui engagent des 2CV ou Dyane ! Et la C1 Racing Cup ne devient en aucun cas une catégorie supplémentaire de la 2CV Racing Cup. Pour la saison 2018, nous devrions être en mesure d’organiser des courses distinctes pour les 2CV et les C1 Racing Cup durant la saison, et les 24 Heures deviendront la seule réunion de ces voitures. »

    Signalons encore qu’une équipe télé de la célèbre émission Auto-Moto de TF1 viendra mettre en boîte un reportage sur le caractère exceptionnel des 24H2CV ! Preuve ultime du pouvoir d’attraction et de séduction de cet événement unique en son genre… Rendez-vous en début de semaine pour faire le point sur les favoris dans les différentes catégories… et l’annonce de la participation de plusieurs personnalités parfois inattendues !(com)

  • La balade Francorchamptoise dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein

    Imprimer

    20727835_162907360937817_68390915022736545_n.jpg

  • Francorchamps :6heures moto le 13/08/2017

    Imprimer

    6heuresmoto_17.jpg

  • 24hours of Spa : Suite à sa violente sortie de route le Mercedes 00 est en bonne voie de "guérison" (photos)

    Imprimer

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

     

  • 24hours of Spa : Suite à sa violente sortie de route le Mercedes 00 est en bonne voie de "guérison" (photos)

    Imprimer

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Moteur ,gsr24h  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT , mercedes ,lameuse ,sudinfo

     

  • 24hours of Spa : Qualification de nuit qui sélectionne les 20 premiers pour la super pôle .

    Imprimer

    Moteur  , 24h ,spa ,francorchamps , blancpain ,GT ,Audi , mercedes ,lameuse ,sudinfo

    Les prés- qualifs  avaient placé les 20 premiers  en 0.6 sec on peut dire que cette édition risquait d'être encore engagée et fort celui qui pourrait dire qui gagnerait. Mais surtout  que les 5 premiers étaient en 0.2 sec et de marques différentes.

    La surprise fut l’audi de Marcel Fässler, André Lotterer, Dries Vanthoor se trouvaient 31 eme à 1 sec donc hors de la liste des 20 pour la super pôle

    La séance de nuit réservait de belles surprises.

    Un événement  important était la 00 qui sortait violemment de la piste au rédillon sans mal pour l'équipage mais la voiture était tout simplement détruite. Au dernières infos un châssis serait en route de l'usine pour  refaire une voiture pour être remonté pour le départ des 24h sans publier la 22(Nissan) sortie aussi.

    Tout revenait dans ordre si on peut dire avec des temps différents comme prévu , plus de 12 voitures dans la seconde  .

    Rendez vous demain à 19h30 pour la super pole.

     

    Classement : ICI

  • 24hours of Spa : Timing & liste des engagés

    Imprimer

     SPA, FRANCORCHAMPS, BLANCPAIN, GT, MOTOR, SUDINFO, LAMEUSE, MOTEUR

                    JEUDI 27 JUILLET

     SPA, FRANCORCHAMPS, BLANCPAIN, GT, MOTOR, SUDINFO, LAMEUSE, MOTEUR

     

     SPA, FRANCORCHAMPS, BLANCPAIN, GT, MOTOR, SUDINFO, LAMEUSE, MOTEUR

     SPA, FRANCORCHAMPS, BLANCPAIN, GT, MOTOR, SUDINFO, LAMEUSE, MOTEUR

    LISTE DES ENGAGES

  • 24hours of Spa : Pour ne rien rater des essais et de la course.

    Imprimer

    Spa , francorchamps , blancpain ,GT ,motor , sudinfo , lameuse, lameuse

     

    Une des plus longues courses après les 25h fun cup, a lieu ce wk sur le plus beau circuit du monde.
    Pour ne rien rater que ce soit les essais (jeudi & vendredi) les news  etc  Sudinfo moteurs sera sur place.
    Demain publication des horaires , liste des engagés etc...

  • Plus de 60 voitures en piste pour la Journée Officielle de Tests des Total 24 Hours of Spa.

    Imprimer

    Quatre semaines nous séparent du début de la semaine de course des Total 24 Hours of Spa 2017. Equipes et pilotes peaufinent les derniers préparatifs pour le point d’orgue de la Blancpain GT Series et de l’Intercontinental GT Challenge. Lors de la Journée Officielle de Tests des Total 24 Hours of Spa, le mardi 4 juillet, chacun pourra éprouver son impressionnante machine sur le circuit de Spa-Francorchamps.

    Lire la suite

  • Programme du wk de l'expo à la course

    Imprimer

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

    Spa classic , cote de richelle , expo esneux

  • Spa Euro Race 2017:Six séries et treize courses au programme les 10 et 11 juin prochains à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Spa Euro Race ,francorschamps ,moteur ,lameuse ,sudinfo ,RACSPA

    Rendez-vous incontournable de la mi-juin, le Spa Euro Race 2017 proposera à nouveau une affiche originale et variée avec un florilège de courses se disputant à un rythme effréné durant tout le week-end.

    Pour sa dix-septième édition déjà, le Supercar Challenge, un fidèle des organisations du RAC Spa et de Pierre Delettre, fait peau neuve avec un peloton désormais scindé en deux.

    Le SCC (qui n’est pas le « safety car » challenge !) fera désormais la part belle dans sa catégorie de pointe aux Porsche ou Ferrari de type Cup ou Supercup ainsi qu’aux Silhouettes. Un peu comme notre BTCS d’antan. Dans les divisions inférieures on retrouvera des voitures de Tourisme, TCR, GT4 ou Clio Cup. La course n’en sera que plus ouverte et plusieurs pilotes belges devraient être de la partie.

    Les GT3, Super Silhouette style Renault RS01 ou prototypes participeront à une épreuve à part baptisée tout simplement GT et Prototype Challenge. Voilà qui promet. Et là aussi, quelques pilotes nationaux devraient être au départ.

    Pour en terminer avec nos amis néerlandais, on assistera aussi à deux manches de l’ACNN Cup, une compétition très démocratique équivalente à notre BGDC.

    Pour rester dans les voitures à essuie-glace, réjouissons-nous de la mise sur pied d’une joute commune entre la Clio Cup française et Central Europe. De quoi garantir un essaim d’une quarantaine de bombinettes françaises toujours synonyme de luttes serrées et de grand spectacle.

    Spa Euro Race a souvent aussi été un meeting innovant permettant au public belge (entrée gratuite, paddock à 5 euros) de découvrir de nouvelles séries : Ce sera le cas avec le championnat LMP3 et GT Cup britannique se produisant pour la première fois chez nous. Avec un plateau de protos s’annonçant très alléchant puisqu’une quinzaine de LMP3 minimum est attendue.

    Enfin, « last but not least », le SER renouera avec la tradition des monoplaces. Les Formule 4 de la FFSA Academy remplaceront les Opel Lotus du début des années 90 avec des chronos comparables. Une meute d’une vingtaine de jeunes loups de 14 à 22 ans issus de neuf pays différents en découdront à trois reprises. Avec notamment la présence du champion du monde de karting Junior, le Français Victor Martins, mais aussi de deux compatriotes, les benjamins du peloton, avec le Bruxellois Ugo de Wilde et l’Anversois Amaury Cordeel, la participation d’un troisième pilote national pour cette épreuve n’étant pas à exclure.

    Voilà, rendez-vous donc les 10 et 11 juin sur le plus beau circuit du monde pour un week-end de sport automobile s’annonçant très excitant.(com)

  • Spa 400 :Meulders-Renmans-De Wilde (Porsche), Danneels-Danneels-Gi​lot (Renault) et Semoulin-Semoulin-La​mbert (Peugeot) premiers vainqueurs

    Imprimer

    Une course d’endurance dans les règles de l’art, avec des incidents et des rebondissements, mais aussi une ambiance aussi bon enfant que détendue, telles ont été les caractéristiques majeures de la première édition des Spa 400 disputée ce dimanche entre 11h00 et 17h40 par une météo changeante sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pas de doute, l’histoire de ce nouveau meeting est en marche…

    Lire la suite

  • VW Fun Cup : Benoit Philips a réussi son examen d’entrée à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Benoit Philips , VW , FUN CUP , francorchamps ,trophée des fagnes , lameuse , sudinfo,Acome Racing, Evo3, moteur

    Dire que Benoit Philips attendait avec impatience la première manche de l’European VW Fun Cup 2017 disputée sur le circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre du Trophée des Fagnes est un euphémisme. Le jeune pilote de 20 ans fait partie des ’’p’tits nouveaux’’ venus grossir cette année les rangs du championnat organisé par Kronos Events. Il pouvait toutefois compter sur l’expérience de ses équipiers Manu Nava, Stéphane Charlier et Pierre Piron pour parfaire son apprentissage de la discipline et décrocher un premier résultat encourageant.

    Engagé sur la fameuse Monoplace Evo3 n°278 d’Acome Racing, le quatuor s’élançait depuis la 12ème position suite aux résultats d’un très ’’fun’’… jeu de fléchettes ! Au gré des faits de course et des stratégies de chacun, les quatre compères allaient jouer à l’élastique entre la 3ème et la 30ème place pendant les 8 heures de course. Benoit ne commettait quant à lui aucune erreur et alignait les chronos de très bonne facture. Désigné pour couvrir le dernier relais, le benjamin de l’équipage allait chercher la septième place dans les derniers hectomètres pour franchir la ligne d’arrivée sous les acclamations de son équipe.

    Un premier examen réussi haut-la-main pour l’élève Philips qui a parfaitement assimilé la leçon enseignée par ses professeurs : « J’étais lessivé mais ravi après l’arrivée, souffle Benoit. Cette belle septième place conclut un week-end génial. Je retiens d’abord l’entente parfaite avec Manu, Stéphane et Pierre ainsi qu’avec le staff de mécaniciens d’Acome Racing chapeauté par AP Mechanic et Patrick Bovy. Il n’y a pas eu la moindre once de stress entre nous et le respect mutuel a été omniprésent. Et puis, la VW Fun Cup est une excellente école de pilotage où il faut toujours rester à l’affut dans un peloton de 86 voitures. Il n’y a pas à dire, ce fut une très belle entrée de matière ! »

    Après Spa-Francorchamps, Benoit Philips et ses camarades mettront le cap sur le pays de la moutarde pour prendre part au Trophée de Bourgogne sur le circuit de Dijon-Prenois.(com)

  • Trophée des Fagnes:Vigneron-Gasperin (#23 Kimy Racing) premiers vainqueurs de la saison à Francorchamps

    Imprimer

    2CV , trophée des fagnes , francorchamps , lameuse , sudinfo , moteur, C1

    Il y a des traditions qui ont du bon à Spa-Francorchamps. Si les 24 Heures 2CV clôturent habituellement la saison sportive sur le plus beau circuit du monde, avec le Trophée des Fagnes, le 2CV Racing Teams a aussi l’honneur d’entamer l’année sportive suivante. Et pour cette édition 2017, le timing a permis aux ‘deuches’ d’ouvrir le programme, avec une course de 120 minutes qui était tout simplement la première de l’année sur le circuit ardennais.

    2cv,trophée des fagnes,francorchamps,lameuse,sudinfo,moteur,c1Dès l’entame de cette joute de type ‘sprint’ - format inhabituel pour les 2CV -, trois voitures se propulsaient aux avant-postes, à savoir la #42 BNLL 1 de Car-Coppieters, la #18 2CV Passion Trapanelle de Hauris-Latragna et la #23 Kimy Racing de Vigneron-Gasperin. Et d’un bout à l’autre de cet affrontement, l’écart entre les voitures de tête n’allait jamais être supérieur à quelques secondes.

     

    « Au nom de l’équité sportive, nous avons décidé d’introduire de nouvelles brides et de nouveaux filtres à air en ce début de saison, expliquent Robert Van Gysegem, Léonard Licops et Frederic van Rijckevorsel au nom du 2CVRT. Et le résultat était très intéressant, puisque les performances des voitures sont équivalentes, ce qui est prometteur pour la suite. Cette nouvelle définition technique permet également d’exploiter la totalité du potentiel des moteurs qui équipent les voitures de la catégorie ‘Hybride’. Le bilan est donc plus que satisfaisant… »

    Dans cet affrontement indécis à souhait, la #23 Kimy Racing de Pierre-Yves Vigneron et Christophe Gasperin est progressivement parvenue à se ménager une avance d’une poignée de secondes qui lui a permis de faire la différence. Ces deux pilotes sont donc devenus les premiers vainqueurs de la saison à Spa-Francorchamps, ce qui constitue un bien bel honneur ! Il s’en est néanmoins fallu de très peu, puisque Lory Hauris et Jordan Latragna (#18 Passion Trapanelle) ont croisé le drapeau à damier avec un retard minimaliste de 10 secondes, emmenant dans leur sillage Benoît Car et Rudy Coppieters (#42 BNLL 1). Bref, un premier podium plus que sympa, au terme d’une course menée tambour battant.

    Si certains équipages ont joué de malchance ce samedi matin, avec la #25 2cv,trophée des fagnes,francorchamps,lameuse,sudinfo,moteur,c1Galvamétaux by VDM Sport (Caprasse-Grégoire) immobilisée très tôt en bord de piste, la #15 BMR 2 (Blaise-Marquet) victime d’une surchauffe, la #22 GT Racing (De Bonhome-Jossieaux) handicapée par un bris de cardan et la #37 JMCE Racing 2 (Munsters) souffrant de soucis de pompe à essence, d’autres sont parvenus à se maintenir dans le sillage des voitures de tête. Eric Jamar, associé à Marc Jamar (#34 Beaufort), profitait ainsi de son relais en seconde partie de course pour se propulser à la 4ème place finale, devançant la #8 Phoenix Racing Team (Santkin-Piette), la #83 Oregon Team (Ragonesi-Renaud), la #111 JMCE 1 (Licops) et le Britannique Peter Dalkin sur la #53 Wingrove Racing, qui a joué de malchance en fin de parcours.

    2cv,trophée des fagnes,francorchamps,lameuse,sudinfo,moteur,c1Du côté des Protos, le début de course plaidait clairement en faveur de François Jeukenne et Philippe Lorquet sur la #126 JRT 126… avant que la #70 CGS Racing Team (Hooreman-Hooreman) ne vienne malencontreusement la percuter au freinage de la Source. Résultat : une grosse partie de mécanique et de carrosserie… et une victoire qui a échu à la #80 VGS Collé Racing Team de Geert Van Den Driessche et Kris Van Hees, qui ne se sont pas fait prier.

    Dans la catégorie Améliorées, la #47 2CV Wet Dream Racing Team de Staf Mertens et du débutant Sven Van Wijmeersch n’a jamais quitté la place de leader, s’imposant devant la #31 2PK Racing Team de Willaert-Deopere et la #90 2CV de Feu, avec Jean-Eric Brethenoux, Stéphane Vermylen et Marc De Well… tombés en panne sèche peu avant l’arrivée !

    Pas de photo finish chez les Classiques, avec la large victoire de la #602 Brokensport de François Asselborn et Eric Larreur, qui a pris le meilleur sur les filles dans la course, la #67 Kiss My Deuche de Fanny Segers et Evelyne François.

    Signalons encore la présence à l’arrivée et le top 15 final de la seule Xpérimentale au départ, la #46 JCL Driving de Jean-Pol Lempereur.

    C’est sur le circuit allemand de Meppen, le week-end du 1er mai, que la 2CV Racing Cup 2017 va poursuivre un périple qui a connu un envol parfait sur le plus beau circuit du monde…(com)

     

    2CV Racing Cup 2017 / Trophée des Fagnes

    1.Vigneron-Gasperin (#23 Kimy Racing), 33 tours en 2h02’589

    1. Hauris-Latragna (#18 2CV Passion Trapanelle), à 10’’1
    2. Car-Coppieters (#42 BNLL 1), à 42’’0
    3. Jamar-Jamar (#34 Beaufort), à 1’11’’7
    4. Santkin-Piette (#8 Phoenix Racing Team), à 1’31’’0
    5. Ragonesi-Renaud (#83 Oregon Team), à 1’44”9
    6. Licops (#111 JMCE 1), à 2’21’’2
    7. Dalkin (#53 Wingrove Racing), à 5’02’’9
    8. Licops-Paque (#1 JMCE Racing 1), à 1t.
    9. Colson (#3 Splifar by TDS), à 1t.