Moteurs - Page 4

  • Spa Rally:Une médaille d’argent qui vaut de l’or pour Benoît Allart !

    Imprimer

    BRC ,rallye ,Spa ,skoda ,benoit ,Allart ,lameuse ,sudinfo ,moteur

    Une épreuve de toutes les folies ! La météo exécrable qui a régné ce samedi sur la région de Spa a transformé la deuxième manche du Belgian Rally Championship 2017 en véritable course à la survie. Très nombreux ont été les pilotes partis à la faute, même dans la dernière spéciale. Soucieux de corriger le tir après le faux départ du Rally van Haspengouw, Benoît Allart, une fois encore copiloté par Kevin Fernandez, a su éviter tous les pièges pour achever  cette incroyable joute spadoise en 2ème position au classement général. De quoi totalement relancer la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin au championnat…

    Les courtes semaines séparant l’Haspengouw du Spa Rally ont pris l’allure d’une course contre le temps pour l’entourage de ‘Fastben’ Allart. Endommagée suite à la malheureuse sortie à Landen, la Skoda Fabia R5 a finalement pu être remontée dans les délais. « Il ne me restait plus qu’à tout mettre en œuvre pour remercier ceux qui ont pris de leur temps et de leur énergie pour me permettre d’être au départ, commentait le Marchois. Dès vendredi soir, il apparaissait que ce Spa Rally serait très compliqué, quand bien même la météo était plutôt conciliante à cet instant. En rentrant à l’assistance en 8ème position du classement général provisoire, le ton était donné : pour moi, seule une présence à l’arrivée comptait ! »

    Une stratégie attentiste que Benoît et Kevin allaient continuer d’appliquer le samedi, sous les hallebardes… « Sur les spéciales, les pièges étaient partout, poursuit le pilote SAN Mazuin. Même en n’attaquant pas au maximum, les risques de sortie de route étaient réels ! Dans ces conditions, j’ai avant tout tenté de ne pas commettre la moindre bêtise, sans accorder trop d’importance aux chronos. Certains concurrents classés devant moi sont partis à la faute, d’autres ont rencontré des soucis techniques, si bien qu’on n’a jamais cessé de progresser dans la hiérarchie au long de la journée… sans abîmer l’auto ! »

    Au départ de l’ultime boucle, Allart pointait au pied du podium final, en 4ème position… « Et cette place me convenait très bien, analyse Benoît. Elle était synonyme de belle moisson de points. Et puis, sur la liaison, on a aperçu Kevin Demaerschalk en panne ! Le top 3 s’offrait dès lors à nous. De quoi nous inciter à redoubler de prudence, notamment lors de l’ultime passage dans la légendaire Clémentine. La suite, on la connaît, Kris Princen est sorti de la route, nous nous sommes arrêtés pour nous assurer que l’équipage de la Skoda Fabia R5 était ok, et quand nous sommes rentrés à Spa, c’était pour cueillir les lauriers d’argent… »

    BRC ,rallye ,Spa ,skoda ,benoit ,Allart ,lameuse ,sudinfo ,moteurUne exceptionnelle 2ème place finale de nature à relancer Benoît Allart et la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin dans la course au titre… « J’avais enregistré un zéro pointé à Landen, ici à Spa, ce sont plusieurs adversaires directs au championnat qui n’ont pas marqué le moindre point. On peut dire que la compétition nationale commence maintenant ! Après la déception de la manche d’ouverture du championnat, j’espérais pouvoir inverser la tendance à Spa, tout en sachant que cette épreuve est tout sauf facile. Le résultat dépasse mes espérances, ce qui ne manque pas de me booster au maximum pour la suite de la saison ! » Cap maintenant sur le TAC Rally, à Tielt, troisième manche du BRC 2017 programmée le samedi 8 avril…(com) photos: Quentin Champion

  • Spa Rally: Timing , liste des engagés et résultats en LIVE

    Imprimer

    spa , rallye , timing ,BRC , HBRC , VHRS , moteur , lameuse , sudinfo

    Timing vendredi 17 mars

    Timing samedi 18 mars

    Listes des engages:

    BRC

    HBRC

    VHRS

     

    Résultats en LIVE : ICI

  • Le shakedown du Spa Rally a déjà fait des dégâts...(photos)

    Imprimer

     shakedown , Spa Rally , crash , moteur , lameuse , sudinfo , BRC , escort , ford

    shakedown,spa rally,crash,moteur,lameuse,sudinfo,brc,escort,ford

    shakedown,spa rally,crash,moteur,lameuse,sudinfo,brc,escort,ford

    shakedown,spa rally,crash,moteur,lameuse,sudinfo,brc,escort,ford

     

  • Rally Guanajuato México:Une première victoire et beaucoup d'espoire .

    Imprimer

     

    Kris Meeke  ,Paul Nagle , Citroën C3 WRC ,citroen racing , wrc , moteur , lameuse ,sudinfo

    Victorieux au Mexique, Kris Meeke et Paul Nagle ont ouvert le compteur de victoires de la Citroën C3 WRC. Acquis sur la terre – la surface majoritaire en Championnat du Monde – ce résultat confirme le potentiel de la voiture développée par les troupes d’Yves Matton. La saison est véritablement lancée pour Citroën Total Abu Dhabi WRT, qui alignera trois voitures lors du prochain Tour de Corse.

    LE FILM DE LA COURSE : HALETANT JUSQU’À L’ARRIVÉE !

    Il devait être écrit quelque part que ce Rallye du Mexique ne ressemblerait à aucun autre. Pour commencer, les organisateurs avaient réussi un joli tour de force en organisant une super spéciale en plein cœur de Mexico City, sur la célèbre place de Zócalo. Malgré la pluie, cette première permettait au public de la mégalopole de découvrir le WRC.

    Le retour vers León – la ville où est installé le parc d’assistance, à 400 km de la capitale – allait s’avérer chaotique. À cause d’un accident de la route sans rapport avec la compétition, le convoi transportant les voitures restait bloqué de longues heures. Ce retard entrainait l’annulation des deux spéciales du vendredi matin.

    La course débutait véritablement avec la plus longue spéciale du rallye, El Chocolate et ses 55 km. Profitant de son choix de pneumatiques et de son ordre de départ favorable, Kris Meeke signait le meilleur temps pour prendre la tête du classement général. Également auteur d’un scratch dans une super spéciale, le Britannique terminait la deuxième journée en leader, avec déjà 20’’9 d’avance sur Sébastien Ogier.

    Sur l’autre Citroën C3 WRC, Stéphane Lefebvre effectuait lui aussi un début de course satisfaisant. Sixième, il respectait à la lettre le tableau de marche fixé par l’équipe pour sa première participation au Mexique sur une WRC. Toutefois, le jeune Français allait être contraint de se retirer de la troisième journée. Après une minuscule erreur de pilotage, la C3 n°8 se retrouvait bloquée dans le dévers bordant un virage de l’ES10. La voiture n’ayant subi aucun dommage, il allait poursuivre sa course en Rally2.

    Pendant ce temps, Kris Meeke poursuivait sa démonstration, avec le scratch ex æquo dans El Brinco (ES11) et le meilleur temps cumulé sur la boucle de la matinée. Lors du second passage, il s’offrait le meilleur temps dans Lajas de Oro (ES13) et portait son avance sur Sébastien Ogier à 30’’9.

    Dimanche, il ne restait « plus » que deux spéciales à parcourir pour aller chercher cette première victoire de la Citroën C3 WRC. Dans El Calera, les pilotes Citroën Total Abu Dhabi WRT réalisaient un joli résultat d’ensemble, avec le scratch de Meeke et la troisième place de Lefebvre.
    Dans la Power Stage de Derramadero, Kris Meeke semblait s’acheminer vers le succès… lorsqu’il quittait la route à quelques virages de la fin ! Parti en glisse après une compression, il se retrouvait au beau milieu d’un parking de spectateurs, réussissait à trouver la sortie en quelques secondes et franchissait la ligne d’arrivée en vainqueur, avec 13’’8 de marge !

    Après un ascenseur émotionnel d’une rare intensité, l’équipe Citroën Racing pouvait laisser exploser sa joie et fêter le duo Meeke / Nagle sur le podium surchauffé de León.

    LA CONCRÉTISATION DU POTENTIEL DE LA CITROËN C3 WRC

    Une fois la tension redescendue de quelques crans, Yves Matton pouvait livrer son sentiment sur le week-end écoulé. « Cette première victoire sur la terre permet de démontrer que la Citroën C3 WRC est une bonne base de travail, que l’équipe a fait un bon boulot et que nous allons pouvoir poursuivre sereinement son développement », souligne le Directeur de Citroën Racing. « À choisir, il est évident que nous aurions aimé gagner au Monte-Carlo, qui est un rallye à la signification particulière pour Citroën. Mais il ne faut pas confondre l’émotionnel et le pragmatisme. Dans l’optique du Championnat du Monde, ce résultat acquis sur la terre – qui représente les deux tiers de la saison – et sur un terrain particulièrement contraignant est très encourageant pour la suite. »

    Entre l’altitude – plus de 2700 mètres dans El Chocolate – et les fortes températures du vendredi après-midi, les mécaniques ont été mises à rude épreuve en Amérique. Parmi les motifs de satisfaction du week-end, la parfaite fiabilité des Citroën C3 WRC arrive haut sur la liste. « Nous avions beaucoup travaillé sur le refroidissement lors du développement de la voiture », rappelle Laurent Fregosi, Directeur technique de Citroën Racing. « À court et moyen terme, l’absence de problèmes nous permettra de nous concentrer pleinement sur la recherche de performance. »

    ET LES PILOTES ?

    Profitant de son ordre de départ le vendredi, Kris Meeke a su se hisser en tête du rallye en adoptant un rythme suffisamment mesuré pour ne pas prendre tous les risques. « L’objectif était de bien se positionner pour les jours suivants », explique Yves Matton. « À partir du samedi, lorsqu’il roulait avec une position équivalente à ses concurrents directs, il s’est toujours montré performant pour maitriser la course. Pourtant, sa connaissance de ce terrain était limitée avec seulement deux participations avant cette année. Il faut en outre souligner qu’il a disputé l’intégralité du rallye avec deux roues de secours. Nous avions fait ce choix par sécurité et nous sommes satisfaits du niveau de performance malgré ce surpoids. »

    « En ce qui concerne Stéphane Lefebvre, il était bien parti, sur le rythme que nous avions défini. Nous ne lui demandions pas d’aller chercher la performance, mais de prendre un maximum d’expérience », poursuit Yves Matton. « Il s’y est employé avant de se faire piéger le samedi matin. Il a vraiment manqué de réussite en se retrouvant coincé au bord de la route avec une voiture intacte ! Dimanche matin, il a pu démontrer sa progression grâce à un ordre de départ similaire à celui des leaders. Dans l’ES18, il fait une très belle spéciale pour aller chercher le troisième temps derrière les deux premiers. Il a démontré qu’il pouvait être performant sur ce terrain, lui aussi malgré une connaissance limitée de ce terrain. »

    Après cette première manche sur terre, Citroën Total Abu Dhabi WRT va se concentrer sur la prochaine échéance. Au Tour de Corse (6-9 avril), trois Citroën C3 WRC seront engagées pour Kris Meeke / Paul Nagle, Craig Breen / Scott Martin et Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau. D’ici là, l’équipe effectuera une séance d’essais sur asphalte pour arriver fin prête sur l’Ile de Beauté.(com)

     

     

  • Trophée des Fagnes 2017 :2CV Racing Cup, Fun Cup et Mitjet pour ouvrir la saison sur le plus beau circuit du monde !

    Imprimer

    2CV Racing Cup, Fun Cup , Mitjet , francorchamps , spa , 2CVRT ,lameuse , sudinfo , moteur

     

    Comme chaque année à pareille époque, on se dit que l’hiver a été long… mais que les trois coups de la saison sportive sur circuit vont bientôt être frappés ! Et comme le veut une autre tradition, c’est l’équipe du 2CV Racing Teams qui aura l’honneur d’entamer les débats à Spa-Francorchamps, avec un Trophée des Fagnes faisant traditionnellement la part belle aux compétitions amateurs et assimilées.

    « Avec l’ensemble de l’équipe 2CV Racing Teams, nous œuvrons d’arrache-pied à la mise sur pied de cet événement, afin de nous montrer dignes de la confiance accordée par le Circuit de Spa-Francorchamps et sa Directrice Générale Nathalie Maillet, explique Robert Van Gysegem, Président du 2CVRT. L’objectif a toujours été de contenter le plus grand monde, à tel point que cette année, c’est notre propre compétition, la 2CV Racing Cup, qui bénéficiera… du moins de temps de piste ! Les ‘deuches’, rejointes par les premières C1 Racing Cup – dont on reparlera sous peu – disputeront en effet une course de type ‘sprint’, longue de 120 minutes, le samedi matin entre 9h40 et 11h40… »

    A toute chose malheur est bon, puisque le 2CVRT a décidé de faire une bien belle fleur aux habituels concurrents de la 2CV Racing Cup, dont l’événement phare reste les 24 Heures 2CV, disputées à l’automne et concluant habituellement la saison sportive sur ce même toboggan des Ardennes. « Nous sommes totalement conscients du temps de piste réduit proposé à nos concurrents, en dépit de l’organisation assurée par notre club, poursuit Robert Van Gysegem. En contrepartie, nous avons décidé de reconsidérer totalement le bulletin d’engagement et de défrayer la chronique en proposant aux différents teams 2CV de ramener le droit d’inscription à… 200 euros ! Pour ce tarif sans la moindre concurrence, il sera possible de prendre part aux séances de tests du vendredi matin – moyennement un abandon de recours facturé 10 euros -, aux 60 minutes réservées aux 2CV le vendredi après-midi, ainsi qu’à la course du samedi matin, disputée sur 120 minutes. Nous espérons dès lors que la déception de certains de ne pas ouvrir la saison avec une course de type ‘endurance’ sera largement compensée par ce tarif plus qu’attractif, sachant qu’il est tout de même question d’une course sur le circuit de Spa-Francorchamps, avec toutes les conditions de sécurité nécessaires… »

    Outre la 2CV Racing Cup, le Trophée des Fagnes fera la part belle aux Mitjet 2 Litres Endurance, compétition organisée par la société française M3 managée par Benoît Abdelatif, ainsi qu’aux VW Fun Cup, avec la réunion des championnats belge (European VW Fun Cup) et français, de quoi assurer la présence d’une nonantaine de bolides en piste ! Les Mitjet 2 Litres Endurance s’affronteront sur 240 minutes le samedi de 11h50 à 15h50, tandis que les Fun Cup seront entre elles le dimanche, avec 8 heures de course réparties entre 9h30 et 17h30.

    Bref, un programme en trois temps qui constituera à n’en pas douter un excellent coup d’envoi aux compétitions passant par le Circuit de Spa-Francorchamps au cours de la saison 2017…(com) photo:J letihon

  • L'Automobile Club de Namur sera sur la brèche toute l'année 2017 !

    Imprimer

     rallye , moteur , namur ,Festival International Nature Namur ,rallye-sprint Condruzien ,rallye de Wallonie , Belgian Rally Championship, Automobile Club de Namur , Ford Driving Skills for Life

    L'année 2017 a débuté sur les chapeaux de roues pour les membres de l'Automobile Club de Namur. Avec la préparation de la 34e édition du rallye de Wallonie, entamée depuis… la fin de l'édition 2016 mais aussi avec la rénovation du local du club qui, tout juste terminée, permet désormais d'accueillir les visiteurs avec davantage de confort et de modernité ! Ce sera évidemment le cas aussi, fin avril, avec les concurrents de la 4e manche du Belgian Rally Championship !

    Mais, entretemps, l'organisateur namurois et tout son staff auront déjà pris d'assaut la Citadelle de Namur. Ravi de la collaboration entamée l'an passé à l'occasion du 40e anniversaire de la Ford Fiesta qui avait fait escale en bord de Meuse, Ford Belgium a en effet sollicité à nouveau l'aide du club mosan pour organiser, les 18 et 19 mars prochains, la « Ford Driving Skills for Life », un programme de formation gratuit pour les jeunes conducteurs (18-24 ans) leur permettant d'acquérir de nouvelles compétences au volant via une conduite défensive et sécuritaire.

    Les 28, 29 et 30 avril prochains, c'est donc le 34e rallye de Wallonie qui battra son plein. Avec un parcours profondément remanié (pas moins de 8 spéciales sur les 10 proposées seront modifiées), auquel l'organisateur apporte actuellement la dernière main et sur lequel on reviendra en temps utile, mais toujours réparti sur trois jours afin de pouvoir proposer un apéritif– plutôt un « hors d'oeuvre »… - exceptionnel le vendredi soir à la… Citadelle de Namur ! Une autre nouveauté – un retour après de longues années, à la vérité - ravira assurément les concurrents, nombreux à réclamer, depuis longtemps, une spéciale test. Ce sera chose faite dès cette année, le jeudi précédant l'épreuve…

    A peine remis du passage du championnat de Belgique des rallyes, les organisateurs namurois embrayeront avec une autre compétition bien connue des amateurs de sport automobile, le championnat de la Fédération Wallonie Bruxelles des rallyes-sprints, qui fera escale le 12 août à Haversin pour une nouvelle édition du rallye-sprint Condruzien (oui, oui, avec un « Z »).

    Une épreuve qui sera également « open », de manière à pouvoir accueillir les concurrents étrangers. Car oui, la réputation de son parcours a lui aussi traversé les frontières…

    Et comme on n'est pas sectaire au sein de l'Automobile Club de Namur mais plutôt large d'esprit et plein de bonne volonté, c'est avec une activité proche de la nature que ses membres refermeront le calendrier 2017, en apportant, comme l'an passé déjà, leur aide à l'organisation du Festival International Nature Namur (13 au 22 octobre), un autre évènement majeur de l'année dans la capitale de la Wallonie !(com)

     

  • Rallye du Mexique :Carnet de bord de Nicolas Gilsoul

    Imprimer

    mexique , rallye , wrc , nicolas , gilsoul , thierry , hyundai , moteur , lameuse , sudinfo

    Bonjour à toutes et à tous,

    C'est armé de mon plus grand sourire et coiffé d'un sombrero que je vous écris aujourd'hui... ce même sombrero offert par les organisateurs aux équipages du top 3.
    Le rallye du Mexique, c'est vraiment un évènement unique !
     

    La ferveur populaire est incroyable ici. Des dizaines de milliers de fans font la fête pendant 4 jours, nous accostent pour un selfie, un autographe, ou simplement pour nous encourager, toujours dans la bonne humeur. C'est fantastique de voir l'engouement que le rallye soulève à travers tout le pays, y compris dans la capitale Mexico city. Personnellement, j'adore. C'est un véritable boost d'énergie !

    Mais le Mexique, c'est aussi des conditions de course uniques, liées à la chaleur et l'altitude... conditions qu'il est impossible de recréer lors de nos tests en Europe.

    Après un excellent début de course, ces conditions particulières ont causé des soucis à notre Hyundai. Dans la spéciale El Chocolate la voiture a basculé en "safety mode"... la combinaison de l'altitude, de la chaleur ambiante et des piste sinueuses a provoqué une surchauffe de température d'eau. Un problème de filtre à essence nous a ensuite ralenti dans les dernières spéciales et fait perdre de précieuses secondes. À l'issue de la journée, nous pointions à la 3ème place, à presque une minute de Kris Meeke et 30 secondes de Seb Ogier, des écarts trop importants pour tenter de revenir à la régulière.

    Grâce au boulot une nouvelle fois irréprochable de nos mécanos, notre i20 repartait le samedi sans plus connaître le moindre souci jusqu'à la fin. Notre position sur la route nous évitait de devoir trop "balayer" les pistes incroyablement poussiéreuses et Thierry, en totale maitrise, signait d'excellents chronos nous permettant de terminer ce rallye à la troisième place. Cerise sur le gâteau, le meilleur temps dans la power stage, synonyme de 5 points de bonus.
     


    Ce podium récompense le travail de toute l'équipe, et nous met en confiance pour le prochain rallye. A ce sujet, la conférence d'après-rallye était intéressante puisque Kris, Sébastien et Thierry ont tous déclaré qu'ils allaient au Tour de Corse pour gagner... il va y avoir du sport! 

  • Rally Guanajuato México:ES 7 et 8 Autódromo de León (2.30 km) trés mauvaise fin de journée pour Hyundai.

    Imprimer

    rallye, mexico, wrc, fia, ostberg, breen, paddon, meeke, sordo, neuville, gilsoul, evans, lefebvre, tanak, latvala, ford, citroen, hyundai, ogier, moteur, lameuse, sudinfo, rallye mexicomsport, citroen racing ,wrc

    Thierry Neuville laisse 35.6 s (25sec & 10.6sec)sur les deux Es de 2.30km et reste quand même sur le podium tandi que  Sordo quitte les tablettes carement .

     

    Programme d'aujourd'hui (Rallye054)

    rallye, mexico, wrc, fia, ostberg, breen, paddon, meeke, sordo, neuville, gilsoul, evans, lefebvre, tanak, latvala, ford, citroen, hyundai, ogier, moteur, lameuse, sudinfo, rallye mexicomsport, citroen racing ,wrc

     

  • Rally Guanajuato México:ES6 Street Stage Guanajuato (1.09 km)

    Imprimer

    rallye, mexico, wrc, fia, ostberg, breen, paddon, meeke, sordo, neuville, gilsoul, evans, lefebvre, tanak, latvala, ford, citroen, hyundai, ogier, moteur, lameuse, sudinfo, rallye mexicomsport, citroen racing ,wrc

    Petite ES de1.09km juste le temps de bien être installé et meilleur temps pour Neuville . Paddon perd plus de 1min21 sur Neuville et passe de 3éme à 5éme.

     

  • Rally Guanajuato México:SS5 Las Minas 2 (19.68 km)

    Imprimer

    Meilleur temps pour Neuville 14.12.6

    rallye, mexico, wrc, fia, ostberg, breen, paddon, meeke, sordo, neuville, gilsoul, evans, lefebvre, tanak, latvala, ford, citroen, hyundai, ogier, moteur, lameuse, sudinfo, rallye mexicomsport, citroen racing ,wrc

  • Rally Guanajuato México: Enfin une ES digne d'un championat du monde 54.90 km (classement)

    Imprimer

     

    rallye, mexico, wrc, fia, ostberg, breen, paddon, meeke, sordo, neuville, gilsoul, evans, lefebvre, tanak, latvala, ford, citroen, hyundai, ogier, moteur, lameuse, sudinfo, rallye mexicomsport, citroen racing ,wrc

    ES4 El Chocolate 2 (54.90 km)

    rallye,mexico,wrc,fia,ostberg,breen,paddon,meeke,sordo,neuville,gilsoul,evans,lefebvre,tanak,latvala,ford,citroen,hyundai,ogier,moteur,lameuse,sudinfo,rallye mexicomsport,citroen racing,wrc

  • Rallye Mexico : Thierry Neuville le plus rapide au shakedown

    Imprimer

    WRC , thierry , neuville , nicolas , gilsoul , hyundai , I20 , FIA , rallye , Shakedown , mexico , lameuse , sudinfo , moteur

  • Pour ses 20 ans, Kronos Porsche Centre engage une 991 Cup pour Didier Van Dalen en Porsche GT3 Cup Challenge Benelux à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Fondé en 1997, Kronos Porsche Centre Gembloux fête déjà ses 20 ans. A l’image de la marque qui lui est si chère, toute la concession a dans son ADN la compétition automobile. Elle le démontrera encore les 5 et 6 mai prochains – en marge du Championnat du Monde d’Endurance – en alignant une Porsche 991 Cup dans l’épreuve du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux disputée à Spa-Francorchamps. Très impliqué dans le service ventes et marketing de la concession, Didier Van Dalen en sera le pilote.

    Lire la suite

  • Un équipage au grand coeur, Laurent et Jean-Michel rouleront pour l’association "Rêves d'enfants"

    Imprimer

    Un équipage au grand coeur, Laurent et Jean-Michel rouleront pour l’association "Rêves d'enfants", enfants malades du chu de Liège, tous les dons seront reversés intégralement à l'association au terme du rallye de Wallonie par l'équipage lui-même.

    Alors nous espérons que vous soutiendrez cette belle initiative et que vous serez nombreux à parrainer ces deux sportifs au grand coeur . Nous vous avertirons pour le top départ sauf pour les parrainages en espèce, vous pouvez déjà parrainer en main propre aux personnes concernés.

  • Rallye de Hannut:Un plateau exceptionnel !

    Imprimer

    C’est avec fierté et enthousiasme que le Hesbaye Motor Club a clôturé les inscriptions de la 49ème édition du Rallye de Hannut. En effet, avant même la date butoir, la toujours appréciée épreuve Hesbignon affichait complet ! 185 équipages seront au départ ce dimanche 12 mars. Et plus encore que la quantité, c’est la qualité du plateau qui rendra immanquablement l’épreuve liégeoise passionnante.

    Lire la suite