africa eco race

  • Africa Eco Race:Bienvenue en Mauritanie......

    Imprimer

    Après une journée de repos des plus sympathiques à Dakhla, sur un bivouac installé au bord de l’Océan Atlantique, sous un magnifique soleil et une température estivale, avec en plus de nombreux visiteurs européens, les concurrents de l’AFRICA ECO RACE 2017 ont basculé en Mauritanie après un passage de frontière express. Du coup, la spéciale de 172 kilomètres entre Boulanouar et Tiwilit a pu partir à l’heure. Heureusement car il faisait tout de même 31 degrés sur la ligne de départ. Même si cette spéciale ne comportait pas de difficulté majeure, hormis un peu de navigation, suite aux casses mécaniques de Thierry MAGNALDI et de Dmitry AGOSHKOV, le classement général Auto est largement modifié au niveau du trio de tête, tout comme celui de la Moto au niveau des cinq premiers. Et comme le soulignait René METGE : « Ce n’est qu’un début ! »

    Lire la suite

  • Africa Eco Race étape 3:Comme au premier jour!

    Imprimer

    Cette troisième étape de l’AFRICA ECO RACE 2017 était une des plus longues de cette édition 2017 en comportant toutes les difficultés rencontrées sur les Rallyes Tout Terrain Africains. Surtout, elle comportait le premier vrai cordon de dunes. Malgré cela, les animateurs du début d’épreuve n’ont pas flanché. Au contraire, ils ont assis leurs suprématies et l’on retrouve donc exactement les mêmes vainqueurs que le premier jour avec Gev SELLA en Moto, Vladimir VASILYEV en Auto et Andrey KARGINOV en Camion.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race: une arrivée grandiose au lac rose

    Imprimer

    Traditionnellement, l’ultime spéciale du Lac Rose ne change absolument rien au classement de l’AFRICA ECO RACE puisque celui-ci est figé depuis l’éape au cours de laquelle le rallye arrive au Sénégal. Cependant, ces 22 km entre le village de pêcheurs de Kayar et le Lac Rose constitue l’occasion pour certains de se faire plaisir ou de briller une dernière fois devant les amis et supporters toujours présents en nombre à l’arrivée.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race:étape finale en apothéose

    Imprimer

    Même si la cause semblait entendue pour les premières places aussi bien en moto qu’en auto et en camion, les places sur le podium étaient loin d’être jouées et plusieurs batailles se sont déroulées jusque dans les derniers kilomètres de cette spéciale de 207 km dont l’arrivée était jugée à une centaine de kilomètres de Nouakchott en Mauritanie. Une étape finale en apothéose pour l’AFRICA ECO RACE 2016 qui restera comme une des éditions les plus réussies et surtout les plus disputées.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race: l'impitoyable Baja de Mauritanie

    Imprimer

    Aujourd’hui (vendredi) encore, Pal Anders ULLEVALSETER s’est imposé. Rien de particulier à signaler donc du côté des deux roues si ce n’est que le Norvégien affichait un large sourire à l’arrivée tant il avait pris du plaisir sur ce secteur sélectif d’une beauté incroyable et comportant toutes les difficultés que l’on rencontre sur un rallye tout terrain. Bien que possédant près de six heures d’avance sur le 2ème, Pal Anders a préféré rouler tranquillement sans faire souffrir sa KTM et il ne sera soulagé que demain à la sortie de la spéciale.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race: la mauritanie toujours aussi sélective

    Imprimer

    La philosophie de l’AFRICA ECO RACE est la mise en place de boucles afin de permettre aux équipes d’assistance de bénéficier d’une journée tranquille. Ce qui ne fut pas vraiment le cas pour les concurrents qui ont eu à affronter une véritable spéciale mauritanienne, composée de passages empierrés et de portions de sables mous, le tout avec une séance de navigation à la René METGE, c’est à dire plutôt copieuse. Même si le haut du classement général n’est pas trop chamboulé, derrière, il risque d’y avoir du changement car certains vont rentrés très tard au bivouac d’Amodjar.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race:la Mauritanie dans toute sa splendeur

    Imprimer

    Après une fin de journée consacrée aux formalités de visa, qui avaient été déplacées au premier bivouac pour faciliter le passage de la frontière Mauritanienne, et après une nuit plutôt douce au niveau température, les concurrents de l’AFRICA ECO RACE 2016 sont entrés dans le vif du sujet ce matin pour la première vraie étape sur les pistes sablonneuses de Mauritanie. Une spéciale qui, sans faire de dégâts, a tout de même permis que certains écarts se creusent parmi les animateurs de la course.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race: une deuxième semaine qui commence tranquillement

    Imprimer

    Après une liaison de plus de 400 km et un passage express de la frontière entre le Maroc et la Mauritanie, la deuxième semaine de course de l’AFRICA ECO RACE a débuté par une spéciale de 174 km, ne comportant pas de difficulté majeure, si ce n’est une température dépassant les 30 degrés. Les principaux animateurs de l’épreuve s’en sont donnés à cœur joie entre attaque maximum et tactique de course, offrant finalement une spéciale très disputée.

    Lire la suite

  • AFRICA ECO RACE 2016 :une étape à rebondissements

    Imprimer

    Après un réveillon de la Saint Sylvestre simple mais très convivial au bivouac d’Assa, les concurrents de l’AFRICA ECO RACE 2016 ont repris la piste ce vendredi 1er janvier pour une spéciale de 409 km jusqu’à Remz El Quebir, dans le grand Sud Marocain, le tout sans aucune liaison. Un détail fortement apprécié par l’ensemble des compétiteurs, bien heureux de trouver le bivouac à l’arrivée. Tous saluaient également la qualité du parcours, surtout dans l’ultime tronçon, véritable régal pour le pilotage. En revanche, cette étape plutôt roulante a fait des dégâts parmi les animateurs de la course en raison de crevaisons à répétition. Du coup, pour la première fois dans l’histoire de l’AFRICA ECO RACE, c’est un camion qui se retrouve en tête du classement général provisoire. En l’occurrence le KAMAZ d’Anton SHIBALOV qui n’a pas connu le moindre souci depuis Nador.

    Lire la suite

  • Une course déjà passionnante sur l'Africa Eco Race 2016

    Imprimer

    Lors du briefing au coin du feu du bivouac de Tagounite, René METGE avait annoncé cette 3ème spéciale entre Ouled Driss et Icht comme la plus longue mais aussi la plus difficile des étapes marocaines de l’AFRICA ECO RACE 2016. Fort heureusement, dans l’Erg de Chegaga, qui peut parfois s’avérer impitoyable, le sable était plutôt porteur et hormis trois concurrents qui vont devoir attendre l’aide du camion balai pour en sortir, la majorité des concurrents devraient être au bivouac ce soir pour la soirée de la Saint Sylvestre agrémentée de champagne, foie gras et d’un dessert surprise concocté par la société JDB qui assure la restauration sur le rallye. Une soirée festive placée sous le signe des pays de l’Est qui se sont encore distingués sur le plan sportif aujourd’hui et ce, en auto, camion et même, pour une fois, en moto.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race:une première vraie étape pas si simple que ça

    Imprimer

    Le slogan de l’AFRICA ECO RACE est : The Real Race ! Après cette première vraie étape de 403 km entre Jorf El Hamam et Tagounite, ceux qui en doutaient encore devraient être convaincus puisque les concurrents sont entrés directement dans le vif du sujet avec de la navigation, du pilotage et des difficultés ayant permis de créer déjà des écarts conséquents, aussi bien en moto qu’en auto. D’ailleurs, en s’extirpant du cockpit de son OPTIMUS à l’arrivée de spéciale, le très expérimenté Jean Pierre STRUGO s’est exclamé :« Ce n’était pas si simple que ça aujourd’hui ! »

    Lire la suite

  • L'Africa Eco Race a posé ses roues au Maroc

    Imprimer

    Après une journée et deux nuits sur la Méditerranée pour aller de Sète dans le Sud de la France à Nador dans le Nord du Maroc, la caravane de l’AFRICA ECO RACE a débarqué avec plus de trois heures de retard sur l’horaire convenu avec la compagnie maritime. Du coup, le timing particulièrement serré pour cette première journée est devenu impossible à tenir dans sa totalité. Jean Louis SCHLESSER et René METGE ont donc pris la décision d’annuler la spéciale moto afin de permettre aux motards d’effectuer la longue liaison directement pour arriver au bivouac de Jorf El Hamam, non loin d’Erfoud, le moins tard possible. Quant aux autos et camions, ils ont effectué une spéciale raccourcie d’un peu plus de la moitié puisque l’arrivée avait été installée au CP1, au kilomètre 47.

    Lire la suite

  • Africa Eco Race:étape 4

    Imprimer

    africa eco race,rallye raidCette 4ème spéciale était déjà au programme en 2014 mais nous avons réussi à trouver quelques petites nouveautés bien sympathiques. Les concurrents entrent dans des vallées où le terrain est sablonneux avec une piste qui serpente entre les arbres mais sans aucun piège. Au final, une portion qui sera un vrai régal pour le pilotage au milieu de paysages magnifiques et variés. Attention toutefois de ne pas confondre vitesse et précipitation. Il y aura aussi quelques oueds à franchir mais rien de méchant et une dernière partie aux terrains très changeants avant d’aborder les 30 kilomètres finaux très roulants. Assa & Oued Aarraid :379km

     

    Lire la suite

  • Africa Eco Race:étape 3, une victoire de plus pour le Belge Loomans

    Imprimer

    africa eco race,sudinfo moteur

    Cette troisième étape était la plus longue au niveau du kilométrage du secteur sélectif.Entre  Tagounite & Icht: 433 km

    Lire la suite

  • Victoire d'un Belge à l'Africa Eco Race

    Imprimer

    africa eco race, moteur ,rallye raid,sudinfo ,moteurPremière étape de 117 km entre Nador & Jorf El Hamam 

    Lire la suite