africaeco race

  • Africa Eco Race 2018:LE DÉPART DE LA 10E ÉDITION EST LANCÉ !

    Imprimer

    africaeco race, raid , rallye , moteur , sudinfo

    Ce dimanche matin, Jean-Marie Bigard a donné le départ officiel de la 10ème édition de l'Africa Eco Race à Monaco. Aux côtés de l'organisateur Jean-Louis Schlesser, le parrain de cette édition a apprécié le spectacle des 91 véhicules qui ont défilé sous ses yeux et ceux du public.
     
    Un parrain comme un enfant
    "Quand Jean-Louis m'a proposé de devenir le parrain, j'ai tout de suite accepté". Jean-Marie Bigard avait retiré sa casquette d'humoriste ce matin pour celle de l'enfant fan de rallye-raid. Il a bien sûr commencé par défendre son association "bouchons d'amour" qui collecte les bouchons des bouteilles en plastique afin de les revendre au profit d'infrastructures scolaires en Afrique. "L'Africa Eco Race va me ramener un camion entier de bouchons ! Le meilleur moyen de faire du recyclage et de construire de nouvelles écoles." Le comédien était là pour la bonne cause mais également pour vivre un rêve lui qui adore les camions de course : "j'ai rencontré Gérard De Rooy (vainqueur du Dakar), je suis impressionné !"  Pendant  2 
     
    heures, Jean-Marie Bigard a vu défiler tous les participants un par un pour son plus grand bonheur.
     
    179 concurrents - 91 véhicules en course
    35 pilotes en motos, 110 en voitures et 34 en camions vont traverser le Maroc et la Mauritanie avant de rejoindre la ligne d'arrivée au bord du Lac Rose au Sénégal le dimanche 14 janvier. Ils seront 91 véhicules à prendre part à la course dont 34 motos, 1 quad, 35 voitures, 9 SSV et 12 camions. Le tout sous 27 nationalités différentes. Tous étaient à la fois excités et émus avant de prendre le départ, derniers instants pour dire au revoir à la famille et aux amis, quelques photos et c'est parti, direction le port de Sète pour prendre le bateau. Les sourires remplissaient tous les véhicules, la fierté de prendre part à une telle aventure s'est bien faite ressentir. "Il n'y a plus qu'à !" exprimait Julie Vanneken juste avant de monter sur le podium pour sa deuxième participation à moto. Prétendant au titre chez les autos, Mathieu Serradori (MCM) a lui hâte d'arriver au Maroc : "On est prêts, ça fait un an qu'on travaille pour ça, encore 2 jours de bateau et les choses sérieuses pourront commencer". Mais avant cela tous ont pu vivre leur moment de gloire à Monaco avec un seul objectif : rejoindre Dakar dans 2 semaines.
     
    Jean-Louis Schlesser - Organisateur
    "Cette matinée à Monaco est incroyable, nous vivons un nouveau départ en s'assurant que tout se passe bien pour tout le monde jusqu'à l'embarquement du bateau à Sète dans l'après-midi. Ensuite nous profiterons d'une belle soirée pour fêter la nouvelle année."
     
    René Metge - Directeur Sportif
    "C'est toujours un plaisir de voir tous les concurrents rassemblés ici. Cette année ils vont vivre une course particulièrement difficile, il y aura beaucoup de navigation et de beau spectacle."(com)