bmw

  • Un Team "privé" offre la 24eme victoire de BMW aux 24h de Francorchamps

    Imprimer

    blancpain ,24h ,francorchamps ,BMW ,Audi ,motor ,lameuse ,sudinfo ,SRO

    En effet le team "privé" Walkenhors Motorsport qui avait déjà surpris tout le monde jeudi avec le meilleur temps au cumul de l’équipage remporte cette 70eme édition devant la Bmw 99 et l'Audi 25

    blancpain ,24h ,francorchamps ,BMW ,Audi ,motor ,lameuse ,sudinfo ,SRO

    blancpain ,24h ,francorchamps ,BMW ,Audi ,motor ,lameuse ,sudinfo ,SRO

  • ‘Vande’ au départ des Legend Boucles à Bastogne au volant d’une BMW 323i E21 !

    Imprimer

    Legend boucles Bastogne ,vande ,BMW ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Depuis que Pierre Delettre a eu l’excellente idée de faire des Boucles de Spa les Legend Boucles de Spa, devenues Legend Boucles à Bastogne, Jean-Pierre Van de Wauwer a disputé toutes les éditions, non sans s’imposer au classement général en 2012 en compagnie d’Eric Marnette ! C’est donc la mort dans l’âme qu’il s’apprêtait à passer son tour cette année, ses deux Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4 ne lui permettant pas de faire honneur à une certaine tradition…

     

    « J’ai consacré mon temps, mon énergie et pas mal de deniers à la construction de la nouvelle auto, qui est dans une configuration asphalte, explique ‘Vande’. Pas question dès lors d’en effectuer le baptême du feu sur les spéciales forestières des Legend Boucles à Bastogne… même si c’est un parcours que j’adore ! Quant à l’ancienne Beta Monte-Carlo, elle a été remontée en version ‘Régularité’, avec des suspensions et une boîte de vitesses ne convenant pas à ce type de compétition. Au mieux, j’aurais pu l’aligner en catégorie ’80 km/h’. Bref, la situation était un peu frustrante, mais je m’étais – presque – fait une raison… »

     

    Jusqu’au moment où le bien connu préparateur Jean-Marie Dehaye annonçait à Jean-Pierre qu’un jeune carrossier de la région de Welkenraedt tentait de le joindre en vue des Legend Boucles 2018 ! « Assurément une belle rencontre, sourit ‘Vande’. Samuel Brandt, le carrossier en question, m’a téléphoné, il m’a invité à passer voir la BMW 323i E21 qu’il avait montée, me demandant de la piloter à Bastogne. J’y suis allé, j’ai vu, j’ai beaucoup apprécié… et avec Grégory Surinx, on sera donc au départ ! »

     

    Legend boucles Bastogne ,vande ,BMW ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Van de Wauwer entamant un rallye aux commandes d’une bavaroise, c’est assurément une Première ! « C’est ce qui rend l’aventure très intéressante, reprend Jean-Pierre. Tout est nouveau pour moi, l’équipe, la voiture, et ça me plait vraiment. En Samuel Brandt, j’ai trouvé un jeune gars hyper motivé, qui fait les choses dans les règles de l’art, mettant un point d’honneur faire preuve de simplicité et d’efficacité dans sa manière de travailler, avec des pièces proches de la série. Le résultat est superbe. Annoncée pour 195 chevaux, l’auto, que j’ai pu tester, est saine et elle a l’air solide. On a fait modifier les suspensions chez R.Tec, auprès de Fabio Lazzerini, ce qui signifie que tout ce qui a pu être optimisé l’a été. Ne comptez néanmoins pas sur moi pour émettre un quelconque pronostic avant cette nouvelle édition des Legend Boucles à Bastogne, car trop de paramètres entrent en ligne de compte. L’objectif premier sera d’atteindre le podium d’arrivée dimanche, et si c’est le cas, on devrait être plutôt bien au classement général. Mais là n’est pas l’essentiel Avec Eric Marnette au four et au moulin pour tout organiser à l’assistance, on va avant tout passer un excellent moment entre nous… »

     

    Vous l’avez compris, alors qu’il s’apprêtait à assister en spectateur attentif au traditionnel événement de début de saison mis sur pied par le Royal Automobile Club de Spa, ‘Vande’ a recommencé à courir partout pour préparer cette participation inattendue. Passion, quand tu nous tiens…(com)

  • BGDC 2016 / 1. Trophée des Fagnes :De Wit (M3) et les Semoulin (RCZ) tirent les premiers

    Imprimer

    Avec 90 minutes de course samedi après-midi et 40 minutes dimanche matin, le Belgian Gentlemen Driver’s Club s’est offert une grosse nouveauté à l’occasion du coup d’envoi de la compétition 2016 sur le circuit de Francorchamps. Et ce sont des conditions quasi printanières, donc idéales, qui ont permis à la quarantaine de bolides domptés par des amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups de s’en donner à cœur joie.

    Lire la suite