boucle de bastogne

  • Les Legend Boucles de Bastogne:Parcours et timing revus, nouvelle Classe

    Imprimer

    boucle de bastogne , legend ,racb , bastogne ,moteur ,lameuse ,sudinfo

    Une épreuve qui n’évolue pas est une épreuve qui stagne. Ce qui ne risque pas d’arriver avec les Legend Boucles @ Bastogne, organisation majeure de l’équipe du Royal Automobile Club de Spa. Ce mardi 2 octobre, les forces vives de l’événement sportif majeur au cœur de l’hiver ont rencontré la presse et les partenaires du côté de Bertrix, l’une des villes étapes, afin de faire le point sur les évolutions en vue du millésime 2019 des Legend Boucles, programmé les 1, 2 et 3 février.

     

    Une équipe renouvelée

    Le noyau dur de l’équipe organisatrice des Legend Boucles @ Bastogne évolue de manière assez sensible. C’est ainsi que, comme annoncé, Jean Caro cède sa place de responsable du tracé et du bon déroulement sportif de l’épreuve à Eric Chapa. Bien connu et apprécié dans le milieu des compétitions pour voitures anciennes, celui-ci apporte pas mal de nouveautés, une grosse dose d’enthousiasme, le tout saupoudré d’une certaine sérénité.

    Fils de Pierre Delettre, Pierre-Louis Delettre - ‘Pilou’ pour les intimes – a rejoint les bureaux du Royal Automobile Club de Spa à temps plein depuis le mois d’août. Il prend en charge la gestion au quotidien de l’organisation des Legend Boucles @ Bastogne, en plus du marketing. Ce qui n’est bien sûr pas une mince affaire. Et une génération de Delettre en plus, une…

    Quant à la communication, elle est désormais l’apanage du seul Vincent Franssen, qui annonce une uniformisation du traitement et de la diffusion de l’information, quelle que soit la catégorie. A l’heure des réseaux sociaux et d’une info rapide (ce qui ne veut pas dire bâclée), les news se succéderont à intervalles réguliers, seule l’une ou l’autre grosse annonce étant réservée pour la conférence de presse de Bastogne, une dizaine de jours avant le départ. Où il s’agira avant tout de refaire le point sur l’ensemble de l’œuvre…

     

    Un nouveau découpage le samedi

    Ayant pris l’excellente habitude de débriefer l’édition précédente en présence d’un panel représentatif de pilotes et copilotes issus des trois catégories ‘Legend’, ‘Challenger’ et ‘Classic’, les organisateurs ont compris et accepté que le kilométrage de la journée du samedi, fruit de longues liaisons, était trop important. De quoi engendrer un changement majeur, avec l’ajout d’une troisième spéciale (ou test de régularité - RT) en province de Liège ! « N’y voyez aucune volonté de faire marche-arrière quant à l’ancrage géographique des Legend Boucles, prévient Pierre Delettre. Mais avec trois spéciales en province de Luxembourg et trois autres en province de Liège, on va se faciliter la tâche et surtout éviter les kilomètres superflus aux concurrents. Il convient donc de parler d’une rationalisation du parcours le samedi, ce qui permettra aux équipages de partir un peu plus tard samedi matin, et de rentrer plus tôt samedi soir. La convivialité de l’épreuve y gagnera encore un peu plus, notamment au cœur de Bastogne ! Pas de changement majeur par contre pour l’étape dominicale, qui reste 100% forestière et 100% luxembourgeoise. Avec en guise de nouveauté un tronçon de… 42 kilomètres  (!!!) qui promet bien du plaisir aux pilotes et copilotes des trois catégories ! Faites-nous confiance, va y avoir du sport ! »

     

    Une Classe ‘Super Legend’ avec un coefficient de 1,40

    Il s’agit assurément de la grosse nouveauté de l’année au niveau technique. Face à la recrudescence de véhicules ne correspondant pas ou plus aux prescriptions de l’époque, les organisateurs ont décidé d’accepter au départ, sous l’appellation ‘Super Legend’, des véhicules qui ont ou auraient dû être refusés les années précédentes. Sont donc concernés par ce qui estune Classe supplémentaire en catégorie ‘Legend’ (et donc pas en ‘Challenger’ ni en ‘Classic’ !) :

    -Les voitures construites jusqu’au 31/12/1990 (Période J2 Annexe K du règlement FIA) fidèles à la fiche d’homologation pour autant qu’il s’agisse de voitures à deux roues motrices seulement (pas de traction intégrale !). On parle donc ici des BMW M3 E30, Ford Sierra Cosworth propulsion, les tractions de type Opel Kadett GSI et Astra GSI, Peugeot 205 et 309, etc.

    -Les voitures qui ont été techniquement modifiées au point de ne plus correspondre à la fiche d’homologation initiale. On pense ici aux voitures (31/12/1986 max) équipées de moteurs réalésés de plus de 20%, de moteurs et de boîtes de vitesses ne correspondant pas à l’origine de la voiture, de suspensions de type Proflex, de freins plus performants que ceux d’époque, etc.

    Toutes ces voitures, considérées comme des ‘Super Legend’, seront autorisées à prendre le départ et à disputer les Legend Boucles @ Bastogne 2019 dans la seule catégorie ‘Legend’. Elles seront grevées d’un coefficient de 1,40, qui les empêchera de revendiquer les places les plus en vue du classement général, tout en étant – théoriquement – en mesure de terminer dans le top 10 final !

    « En introduisant cette Classe ‘Super Legend’ dans la catégorie ‘Legend’, l’objectif premier est de permettre à un maximum de concurrents de prendre part à la grande fête des Legend Boucles @ Bastogne, mais aussi de ‘nettoyer’ cette catégorie de bolides qui ne respectent pas les règles de base, commente Pierre Delettre. Il est plus que jamais clair que les Legend Boucles doivent rester un vrai rallye historique, avec un top 5 général réservé à des voitures des années ’70 et ‘80, bien dans l’esprit de l’épreuve. Mais il est tout aussi clair que l’organisateur est conscient du pouvoir d’attraction de véhicules plus récents, ou très (trop) modifiés, pour ce qui est du spectacle. En appliquant ce coefficient de 1,40, on entend donc contenter le plus grand monde, sans dénaturer notre épreuve… »

     

    Du neuf aussi en ‘Classic’ !

    Chasse gardée des inconditionnels de la régularité à 60 km/h, la catégorie ‘Classic’ fait elle aussi l’objet de la plus grande attention. C’est ainsi qu’en étroite collaboration avec Blunik, partenaire chrono, un effort tout particulier sera fait pour accélérer le processus de transmission des résultats au bout de chaque test de régularité. Ce d’un bout à l’autre des 19 tronçons de l’épreuve. De quoi permettre une organisation plus rapide du podium général final dans cette catégorie.

    Histoire de garantir la plus grande équité sportive, une liste de 20 pilotes dits ‘prioritaires’ sera déterminée sur base des résultats des deux dernières éditions. Ces 20 pilotes s’élanceront de minute en minute sur les tests de régularité du samedi, tandis que les autres partiront de 30 secondes en 30 secondes, comme c’est le cas depuis plusieurs années. Le dimanche, à l’occasion de l’étape 100% forestière, ce sont les 20 premiers du classement général le samedi soir qui s’élanceront de minute en minute, avant un départ toutes les 30 secondes dès la 21ème place provisoire. Quel que soit l’équipage. 

     

    Arceau de sécurité vivement conseillé en ‘Classic’

    La mesure n’a rien d’obligatoire… pour l’instant ! Mais elle le sera dès 2021, année où les voitures concourant dans la catégorie ‘Classic’ devront également être équipées d’un arceau de sécurité d’un type moins élaboré que celui des catégories ‘Challenger’ et ‘Legend’. « L’objectif n’est nullement d’entraîner des frais chez les concurrents, mais bien d’éviter que les Legend Boucles @ Bastogne ne fassent un jour les gros titres des journaux après un accident malheureux d’une voiture sans arceau de sécurité, commente Pierre Delettre. Tenir une moyenne de 60 km/h dans les tronçons forestiers du dimanche, ou même sur le parcours varié du samedi, avec une météo éternellement incertaine, n’est pas sans risques, de quoi nous inciter à aller de l’avant pour éviter les problèmes. Pour l’heure, l’installation d’un arceau est vivement conseillée. Ce sera encore le cas lors des Legend Boucles @ Bastogne 2020, mais dès l’année suivante, la mesure sera obligatoireUn texte sera rédigé par le RACB et intégré au règlement technique de l’épreuve dès cette édition. »

     

    Eifel-Ardennes Cup en collaboration avec le Rallye Köln-Ahrweiler

    Parmi les priorités de l’équipe d’organisation des Legend Boucles @ Bastogne figure l’engagement toujours plus important de concurrents venant des pays limitrophes, voire de (beaucoup) plus loin. C’est dans cet état d’esprit qu’un accord a été passé avec les organisateurs du Rallye Köln-Ahrweiler, qui aura lieu les 9 et 10 novembre 2018. Ce club compte en son sein plusieurs dizaines de propriétaires/pilotes de voitures anciennes, dont certaines ne peuvent évoluer qu’en ‘Démo’ en Allemagne, ne répondant pas à la réglementation en vigueur.

    La création de la Classe ‘Super Legend’ dans la catégorie ‘Legend’ en vue des Legend Boucles @ Bastogne 2019 va permettre à ces concurrents de prendre réellement part au rallye, et ainsi de concourir dans le cadre du Challenge mis sur pied dans le cadre du Rallye Köln-Ahrweiler 2018 et des Legend Boucles @ Bastogne 2019, l’Eifel-Ardennes Cup. Une ristourne (20%) sur le montant de l’engagement des concurrents prenant part aux deux épreuves sera d’application, tandis qu’une trentaine de bolides venus d’Allemagne est attendue dans la région de Bastogne. Et les (bonnes) surprises risquent d’être nombreuses…

     

    Les vidéos des spéciales dispos dès le vendredi matin

    S’il fallait traditionnellement attendre le samedi soir pour réceptionner les vidéos des spéciales (secrètes) du dimanche, cette situation va évoluer. Lors des Legend Boucles @ Bastogne 2019, les concurrents recevront dès le vendredi à 9h00 du matin les vidéos des spéciales (RT) du samedi ET du dimanche. Ces spéciales ne seront pas nommées, mais simplement numérotées, afin de réduire la tentation de partir à la chasse aux notes, chose qui est d’ailleurs toujours impossible pour les tronçons dominicaux, majoritairement tracés sur des chemins non-accessibles aux voitures en temps normal.

    Autre nouveauté, les concurrents ‘Legend’ et ‘Challenger’ recevront les notes du dimanche rédigées par un spécialiste, comme les années précédentes, mais aussi les notes des spéciales de samedi, histoire de se familiariser avec celles-ci. Cela permettra également de gagner beaucoup de temps lors des reconnaissances du vendredi, en partant de cette base pour la rédaction de leurs propres notes.

     

    Le chapiteau sera ‘Gulf Vintage’ jusqu’en 2022 !

    Parmi les accords commerciaux scellés ou en passe de l’être en vue des Legend Boucles @ Bastogne 2019, signalons que le chapiteau installé sur la Place MacAuliffe sera aux couleurs ‘Gulf Vintage’ pour quatre années supplémentaires. N’ayant eu aucune chance de passer inaperçu en février dernier, il résultait d’un partenariat avec la station Gulf de Martelange. Le concept ayant fait l’unanimité, il a été reconduit pour les quatre prochaines éditions… au moins ! Steve McQueen sera donc de nouveau de la partie !

    Accord de partenariat renouvelé également avec Toyo Tires (2019) et Spa Racing (5 ans !), tandis que d’autres collaborations, commerciales et autres, sont actuellement en discussion… 

     

    Les engagements ouverts dès le 1er novembre 

    Last but not least, l’ouverture des engagements en vue des Legend Boucles @ Bastogne 2019 se fera dès le jeudi 1er novembre. Ce pour les trois catégories ‘Legend’, ‘Challenger’ et ‘Classic’. Et comme annoncé l’an dernier, les tarifs restent rigoureusement inchangés…

     

  • Legend Boucle de Bastogne 2018:Retour début février, nouvelle catégorie, coefficients revus, parcours remanié,....

    Imprimer

    boucle de bastogne , moteur , sudinfo , lameuse

    A un peu plus de trois mois et demi d'une édition confirmée les 2, 3 et 4 février 2018, les Legend Boucles font déjà l'actualité ce mercredi avec une conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi matin dans le Palais abbatial de Saint Hubert, une des communes servant de plaque tournante à une épreuve basée pour la quatrième année déjà au coeur de Bastogne.

     

    A l'ordre du jour de ce point presse, plusieurs aménagements apportés à notre grande classique hivernale. On a beau organiser la plus belle épreuve historique du royaume, on aime au RAC Spa se remettre en questions, évoluer et tenir compte des remarques des concurrents.

     

    Outre la confirmation officielle du retour à la date du premier week-end de février, trois  nouveautés importantes ont été dévoilées aujourd'hui.

     

    Les deux principales concernent la création d'une nouvelle catégorie intermédiaire entre Legend (temps imparti) et Classic (60 km/h de moyenne) baptisée Challenger avec un retour à une moyenne imposée de 80 km/h. Mais aussi des coefficients revus et corrigés en fonction des années d'homologation des véhicules.

     

    Pour la première fois depuis la création de notre épreuve en 2006, il y aura un changement pour les coefficients correcteurs en fonction des années d'âges dans les catégories Legend et Challenger (on ne touche à rien en Classic).

     

    Dans un souci d'équité sportive, afin de ne plus trop favoriser les anciennes et d'éviter les « erreurs » concernant les années de fabrication et d'homologation, après de nombreuses simulations, le comité des sages passionnés veillant aux intérêts de l'épreuve a décidé de ne plus appliquer que les coefficients correcteurs suivants :

     

    -Pour les voitures de la catégorie d'âge 1 homologuées avant le 31 décembre 1961 : 0,95

    -Pour les voitures de la catégorie d'âge 4 homologuées entre le 1er décembre 1982 et le 21 décembre 1986 : 1,05

    -Pour les voitures à traction intégrale de plus de 2000cc : il faut ajouter un coefficient correcteur supplémentaire de 1,1

    -Pour les voitures à traction intégrale de moins de 2000cc : suppression du coefficient correcteur.

    -Pour les voitures des catégories d'âge 2 et 3 homologuées entre le 1er janvier 1962 et le 31 décembre 1981 il n'y a plus de coefficient correcteur.

     

    Voilà une mesure qui devrait simplifier notre système et bien des calculs.

     

    Enfin, même si notre parcours reste secret et les reconnaissances limitées à la journée du vendredi pour les étapes non forestières de la première étape, on peut d'ores et déjà annoncer qu'il y aura encore pas mal de nouveautés par rapport aux éditions précédentes :

    « Notre terrain de jeu est tellement vaste et la demande si importante que l'on peut se permettre de visiter certaines communes seulement une année sur deux, » explique l'organisateur Pierre Delettre. « Ainsi, en 2018, nous traverserons quatre nouvelles communes. L'étape du samedi sera composée de six Regularity Tests à parcourir à deux reprises pour un total de 106 km, tandis que l'étape forestière dominicale sera composée de non moins de sept spéciales « terre » différentes avec 104 km contre le chrono dont un nouveau gros morceau de 35 bornes. Il va encore y avoir du sport et l'occasion de découvrir de superbes paysages de notre superbe pays.

    Les engagements  seront ouverts dès le dimanche 15 octobre prochain à minuit via le site www.racspa.be  (com)

  • L'heure du grand déballage a sonné pour Pierre Delettre !

    Imprimer

    rallye, pierre delettre,boucle de bastognePierre Delettre s’est voulu modéré, ne voulant pas mettre en avant les raisons profondes de ce changement. Cependant, le Comité Organisateur dans son ensemble se doit maintenant de réagir fermement aux fausses déclarations qui ont suivi. 

    Lire la suite