evo3

  • VW Fun Cup : Benoit Philips a réussi son examen d’entrée à Spa-Francorchamps

    Imprimer

    Benoit Philips , VW , FUN CUP , francorchamps ,trophée des fagnes , lameuse , sudinfo,Acome Racing, Evo3, moteur

    Dire que Benoit Philips attendait avec impatience la première manche de l’European VW Fun Cup 2017 disputée sur le circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre du Trophée des Fagnes est un euphémisme. Le jeune pilote de 20 ans fait partie des ’’p’tits nouveaux’’ venus grossir cette année les rangs du championnat organisé par Kronos Events. Il pouvait toutefois compter sur l’expérience de ses équipiers Manu Nava, Stéphane Charlier et Pierre Piron pour parfaire son apprentissage de la discipline et décrocher un premier résultat encourageant.

    Engagé sur la fameuse Monoplace Evo3 n°278 d’Acome Racing, le quatuor s’élançait depuis la 12ème position suite aux résultats d’un très ’’fun’’… jeu de fléchettes ! Au gré des faits de course et des stratégies de chacun, les quatre compères allaient jouer à l’élastique entre la 3ème et la 30ème place pendant les 8 heures de course. Benoit ne commettait quant à lui aucune erreur et alignait les chronos de très bonne facture. Désigné pour couvrir le dernier relais, le benjamin de l’équipage allait chercher la septième place dans les derniers hectomètres pour franchir la ligne d’arrivée sous les acclamations de son équipe.

    Un premier examen réussi haut-la-main pour l’élève Philips qui a parfaitement assimilé la leçon enseignée par ses professeurs : « J’étais lessivé mais ravi après l’arrivée, souffle Benoit. Cette belle septième place conclut un week-end génial. Je retiens d’abord l’entente parfaite avec Manu, Stéphane et Pierre ainsi qu’avec le staff de mécaniciens d’Acome Racing chapeauté par AP Mechanic et Patrick Bovy. Il n’y a pas eu la moindre once de stress entre nous et le respect mutuel a été omniprésent. Et puis, la VW Fun Cup est une excellente école de pilotage où il faut toujours rester à l’affut dans un peloton de 86 voitures. Il n’y a pas à dire, ce fut une très belle entrée de matière ! »

    Après Spa-Francorchamps, Benoit Philips et ses camarades mettront le cap sur le pays de la moutarde pour prendre part au Trophée de Bourgogne sur le circuit de Dijon-Prenois.(com)