peugeot

  • World Rallycross : François Duval en Lettonie sur la Peugeot DA Racing–Eurodatacar

    Imprimer

    moteur ,duval ,world rallycross ,FIA ,peugeot ,208 ,lameuse ,sudinfo

    François Duval effectuera son retour en Championnat du Monde FIA de Rallycross ce week-end. Le pilote belge a en effet été recruté par l’équipe DA Racing–Eurodatacar de la famille Dubourg pour prendre part à la dixième épreuve de la compétition mondiale à Riga, en Lettonie.
     
    « Je remercie la famille Dubourg, et notamment Dominique, d’avoir pensé à moi », se réjouit le vainqueur du Rallye d’Australie 2005. « Jean-Baptiste, qui dispute normalement toute la saison, est retenu en France par un heureux événement et la place était vacante. Quand j’ai reçu la proposition, je n’ai pas hésité une seconde ! »
     
     
    Encore dans le Top 5 lors de l’étape belge du Mondial de Rallycross en 2016, François Duval démontre lors de chacune de ses apparitions qu’il n’a rien perdu de son immense talent. Mais l’ex-star du WRC sait que le défi qui l’attend en Lettonie est de taille !
     
    « Je n’aurai pas eu l’occasion d’effectuer un seul mètre d’essais avec cette Peugeot 208 WRX et je vais évidemment découvrir le circuit », glisse le pilote portant les couleurs de Gordon Finest Beers. « Mais c’est quelque chose qui ne devrait pas trop me pénaliser. Le DA Racing-Eurodatacar est une équipe privée qui vient affronter directement les usines. Nous serons donc un peu David contre Goliath, mais le challenge est très excitant ! J’espère que la météo sera plutôt changeante, ce qui permet de niveler les différences de puissance. Sportivement, il est difficile de se fixer un objectif précis… Mais comptez sur moi pour donner le maximum et remercier la famille Dubourg et toute l’équipe DA Racing-Eurodatacar pour leur confiance ! »
     
     
    Après les vérifications techniques et administratives le vendredi, les pilotes prendront pour la première fois la piste samedi matin pour des essais libres. S’ensuivront ensuite quatre manches qualificatives au terme desquels les 12 pilotes les mieux classés sont qualifiés pour les demi-finales, qui débuteront dimanche à 15h00. Avec François Duval parmi eux ? Réponse dimanche !(com)
  • Cédric De Cecco heureux de sa première collaboration avec DMACK au Rallye de Wallonie

    Imprimer

    Après l’abandon aussi rapide que frustrant lors du Spa Rally, Cédric De Cecco avait hâte de retrouver la Peugeot 208 T16 R5 dans le cadre du Rallye de Wallonie, une épreuve qu’il connaît par cœur et qu’il apprécie. D’autant que le parcours naturel de la région namuroise allait lui permettre de chausser pour la première fois ces fameux pneus DMACK, et ainsi entamer un partenariat prometteur.

    Lire la suite

  • François Duval avec une Peugeot 208 au mondial de Rallycross à Mettet .

    Imprimer

    rallycross , peugeot ,françois duval , RX ,mettet ,sudinfo ,moteur

    C’est devenu un rendez-vous incontournable de la saison de François Duval. L’épreuve du Championnat du Monde de Rallycross disputée sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet a en effet pour l’ex-star du WRC une saveur particulière. A moins de 50 km de son village de Cul-des-Sarts, il y retrouve traditionnellement ses supporters et une discipline qu’il apprécie de plus en plus : le Rallycross. Cette fois, c’est au volant d’une Peugeot 208 RX Supercar de l’équipe écossaise Albatec Racing que François affrontera le gratin mondial les 13 et 14 mai !
     
    « Je suis très heureux d’avoir de nouveau pu – grâce au soutien de Gordon Finest Beers, Valvoline et Jardiparc – finaliser cette participation », sourit-il. « Toute l’équipe Albatec Racing dirigée par Andy Scott est très motivée et ils semblent heureux de me compter parmi eux. Je ne disposerai certes pas d’une Peugeot 208 usine comme celle de Sébastien Loeb et de ses équipiers, mais c’est une bonne voiture et je donnerai le maximum à son volant. »
     
    L’an dernier, alors qu’il pilotait une Ford Fiesta, « Phénoménal Duval » avait réussi l’exploit de rejoindre la Finale, ultime course du week-end qui accueille six pilotes seulement. Mais "Dudu" sait que répéter pareille performance ne sera pas une mince affaire...
     
    « Le niveau du Championnat du Monde de Rallycross ne cesse de grimper », explique-t-il. « Les constructeurs y sont de plus en plus impliqués et les adversaires que je vais rencontrer sont des pilotes qui ont évidemment beaucoup plus d’entrainement et qui sont plus dans le rythme que moi. Mais peu importe ! L’essentiel est de passer un bon week-end, de régaler mes supporters et de donner le meilleur de moi-même. J’aurai une demi-journée d’essais avant l’épreuve pour prendre la voiture en mains et, à vrai dire, j’espère que les conditions météo ne seront pas trop bonnes car ça permettrait de niveler un peu les performances de toutes les voitures. Après, en Rallycross plus qu’ailleurs, il faut toujours un peu de réussite et j’espère qu’elle sera de mon côté. En tout cas, je suis impatient d’être à Mettet les 13 et 14 mai prochains ! »(com)
  • Cédric De Cecco avec le soutien de DMACK pour la suite de sa saison 2017

    Imprimer

    Cédric De Cecco ,peugeot ,DMACK ,brc ,rallye ,lameuse ,sudinfo ,moteur

    Trop rapidement contraint de mettre pied à terre au Spa Rally, Cédric De Cecco a rapidement annoncé qu’il serait au départ du prochain Rallye de Wallonie, du 28 au 30 avril, au volant de la Peugeot 208 T16 R5. Une bonne nouvelle en entraînant souvent une autre, le pilote liégeois est heureux d’annoncer un nouveau partenariat en vue de cette épreuve, mais aussi de la suite de la compétition nationale…

     

    « C’est en effet avec fierté que je peux annoncer que je porterai les couleurs du manufacturier de pneumatiques DMACK lors de mes prochaines participations, explique Cédric. Bien connu sur la scène mondiale des rallyes, DMACK a décidé de faire de moi son ambassadeur en Belgique, marquant ainsi sa volonté de s’implanter dans notre pays. Je vais dès lors bénéficier d’un soutien technique de DMACK lors du Rallye de Wallonie, de l’East Belgian Rally, du Rallye du Condroz-Huy… mais aussi d’une autre épreuve que je suis en train de finaliser avec mes partenaires ! »

     

    Si Cédric De Cecco portera les couleurs de DMACK sur sa Peugeot 208 T16 R5, c’est Renaud Jamoul, célèbre copilote belge, déjà vu dans le baquet de droite de la lionne dans un passé récent, qui est à la base de cet accord de partenariat… « Comme chacun le sait, Renaud roule avec Quentin Gilbert en WRC 2, également avec le soutien de DMACK, poursuit Cédric. Il nous a mis en contact, avec pour résultat un excellent accord de collaboration qui constitue une vraie nouveauté pour le Belgian Rally Championship. L’arrivée de DMACK sur les épreuves belges, on va forcément en parler, et cette visibilité profitera aussi à mes autres partenaires, sans lesquels je ne pourrais pas monter d’aussi beaux projets. Qu’on ne s’y méprenne cependant pas, si je bénéficie d’un soutien de DMACK, tout équipage qui le souhaite aura également accès à cette marque de pneus, qui a démontré à maintes reprises son savoir-faire en Championnat du Monde, que ce soit dans la catégorie WRC ou WRC 2, dans le Fiesta Trophy, mais aussi dans des compétitions nationales, comme l’a encore illustré le titre britannique d’Elfyn Evans l’an dernier, sur des routes certes plus étroites que les nôtres, mais avec un certain nombre de points communs… à commencer par la météo ! Ce qui en dit long sur le potentiel de ces pneumatiques… »

     

    Pouvant bénéficier de la présence d’un ingénieur DMACK lors du Rallye de Wallonie, ce qui lui permettra de choisir entre des gommes ‘Soft’ et ‘Super Soft’ homologuées pour 2017, en plus des ‘pluie’ figurant dans la désormais célèbre Annexe 5 de la FIA, Cédric De Cecco est confiant au moment d’aborder l’épreuve namuroise du BRC. « Pour l’arrivée de DMACK dans notre pays, si je termine ce Rallye de Wallonie en ordre utile, ce sera déjà une belle performance, reprend Cédric. Disons que le top 5 me paraît un objectif réalisable, vu la qualité du plateau. Un podium, ce serait déjà comme une victoire pour mon nouveau partenaire. Croisons les doigts, mais avec un tel soutien, l’optimisme est de rigueur… »

     

    A Jambes, Cédric De Cecco et son copilote Jérôme Humblet porteront également les couleurs du Groupe Schyns, de Peugeot, Roof Isolation, René Claeys, AMV Engineering, Artec Piscines, NPR Technic, Nutri-Shop, Industrie-Maintenance, ECM, Defraine Manutention, TSN et Infi-Nath.(com)

  • Rallye des Ardennes:Pas de Peugeot 306 Maxi… mais une DS 3 R3T pour "Vande"

    Imprimer

    post-533-0-46500000-1463982473.jpg

    Le projet avait de l’allure, et il était ficelé ! Lors du dernier Motor Show Luxembourg, en novembre 2016, l’idée avait germé dans l’esprit du très inventif Eric Marnette de remonter le temps en permettant aux fans de rallye de retrouver, le temps d’une épreuve, le célèbre duo composé de Jean-Pierre Van de Wauwer et Jean-Marie Vanderschueren, alias ‘Les Vande’… à bord d’une Peugeot 306 Maxi Kit-Car ! Comme en 1998, c’est le Rallye des Ardennes qui avait été retenu…

    Programmée ce dimanche 26 mars, l’épreuve accueillera bien au départ Jean-Pierre et Jean-Marie, mais la monture ne sera – hélas – pas la fameuse 306 Maxi similaire à celle qui avait permis au duo de décrocher le titre national. « L’auto, propriété du Français René Dapoigny, était réservée, et l’acompte pour la location avait été versé, explique Eric Marnette. Hélas, René Dapoigny nous a contactés il y a quelques jours pour nous annoncer que les réglementations administratives sont différentes en France et en Belgique. Nos voisins du sud peuvent rouler en course avec des voitures qui ne possèdent pas de carte grise. Chez nous, c’est hélas impossible… Au moment où chacun s’est rendu compte de la chose, il était trop tard pour espérer résoudre ces problèmes. Il a bien fallu se rendre à l’évidence : la 306 Maxi Kit-Car ne pourrait pas être alignée à Dinant ce prochain week-end ! D’autant plus rageant que des sacrifices avaient été consentis pour ces retrouvailles… »

    Il en faut néanmoins plus pour abattre le clan ‘Vande’, d’autant que chacun se faisait une joie de retrouver Jean-Marie Vanderschueren aux côtés de ‘noss Jean-Pierre’ ! D’un bout à l’autre de ce jeudi, des démarches ont été entreprises, et au bout du compte, le salut est venu de la structure WRS Location de Laurent Wilkin, figure incontournable des épreuves régionales. Ce dimanche matin, ‘Les Vande’ seront donc bel et bien au départ du Rallye des Ardennes cher à l’Ecurie Bayard, s’alignant finalement avec une DS 3 R3T. Tout comparaison avec la Peugeot s’arrête là, mais l’essentiel était de concrétiser le projet du grand retour de Jean-Pierre et Jean-Marie, à l’occasion d’un rallye symbolique, disputé naguère à l’échelon national.

    Ceux et celles qui ont envie de revoir ‘Les Vande’ avant même le départ de l’épreuve sont invités ce vendredi soir, dès 19h00, dans les installations de Mosan Motor, rue Saint-Jacques, 359, à Dinant, où le bolide et l’équipage seront officiellement présentés. Et comme ce garage du Groupe Crucifix est une concession… Citroën, tout est parfaitement raccord !

    C’est à 8h00 dimanche matin que la première des trois boucles de quatre spéciales prendra son envol dans la région de Dinant. Gageons que les supporters des ‘Vande’ seront nombreux pour célébrer l’événement…(com)

  • Coyote World RX of Belgium :Mettet, terre d’accueil du rallycross mondial

    Imprimer

    Pour la quatrième année consécutive, la Belgique et Mettet ont le bonheur d’accueillir une manche du championnat du monde FIA de rallycross. Le Coyote World RX of Belgium vivra au rythme d’une série impressionnante de champions d’exception.

    Lire la suite

  • Cédric De Cecco officialise un programme de trois rallyes en BRC au volant de la Peugeot 208 T16 R5

    Imprimer

    Vu à deux reprises la saison dernière dans la catégorie RC2 du Belgian Rally Championship, celle des voitures reines répondant à la réglementation R5, Cédric De Cecco et son partenaire le Groupe Schyns sont en mesure de confirmer que la campagne 2017 sera encore plus intéressante, avec trois participations à des manches de la compétition nationale, toujours au volant de la Peugeot 208 T16 R5 alignée sous la bannière de DG Sport Compétition…

    Lire la suite

  • Haspengouw 2017: Première victoire pour Princen et la skoda sans discutions. (Classement)

    Imprimer

    Première manche du BRC  du côté de Landen ou certains pilotes allaient tester leur nouvelle monture en condition de course.

    Lire la suite

  • Dakar 2017 résumé de l'étape : Price paye le prix fort, Despres fait coup double

    Imprimer

    La quatrième étape aura été fatale aux ambitions du tenant du titre Toby Price, victime d'une chute à haute vitesse. Son coéquipier Matthias Walkner a assuré l'intérim en arrachant la victoire des mains de Joan Barreda, leader de la course. En auto, Cyril Despres a remporté l'étape et le classement général.

    Lire la suite

  • Dakar 2017 étapes 2:Sébastien Loeb impose sa loi et Toby Price sa vitesse.

    Imprimer

    Toby Price a profité d'une deuxième spéciale longue de 275 km pour faire parler toute sa vitesse et remporter un succès incontestable à San Miguel de Tucuman. Avec plus de trois minutes d'avance sur son premier poursuivant, voilà le vainqueur 2016 déjà solidement installé en tête du général. Sébastien Loeb a lui imposé sa loi sur la course auto en dominant de bout en bout la deuxième étape. Le Français a maitrisé son plus féroce opposant Nasser Al-Attiyah et s'offre sa première victoire d'étape de l'année ainsi que la tête du rallye.

    Lire la suite

  • BGDC 2016 / 1. Trophée des Fagnes :De Wit (M3) et les Semoulin (RCZ) tirent les premiers

    Imprimer

    Avec 90 minutes de course samedi après-midi et 40 minutes dimanche matin, le Belgian Gentlemen Driver’s Club s’est offert une grosse nouveauté à l’occasion du coup d’envoi de la compétition 2016 sur le circuit de Francorchamps. Et ce sont des conditions quasi printanières, donc idéales, qui ont permis à la quarantaine de bolides domptés par des amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups de s’en donner à cœur joie.

    Lire la suite

  • Dakar: mini soupçonne que tout soit fait pour avantager Peugeot

    Imprimer

    Sven Quandt, le patron de l'équipe X-Raid qui engage les Mini sur le Dakar, considère que les organisateurs de l'épreuve jouent la carte du constructeur français.

    Lire la suite

  • Condroz 2015: première victoire à Huy pour Cédric Cherain impérial (photos& vidéo)

    Imprimer

    Après un départ quelque peu prudent, l’équipage de la Citroën DS 3 WRC n°6 a en effet rapidement pris les devants et ils n’ont toléré ensuite aucune résistance, signant au passage tous les meilleurs temps de la seconde journée.

    Lire la suite