Brabançonne pour Desalle au pays de Cairoli

Imprimer




sans-titre.pngIl la voulait, il l’a eue, avec le coup de main de Cairoli, 6e et 4e seulement des deux manches de son Grand Prix à domicile: Clément Desalle, vainqueur de la seconde manche après avoir terminé la première sur la 2e marche du podium, a remporté le Grand Prix de Trentino, non loin du Lac de Garde, devant Jeremy Van Hore- beek et Kevin Strijbos, ce qui nous donne un podium cent pour cent belge pour cette entrée en matière du motocross en Europe! Assez rare de nos jours que pour le savourer pleinement. D’autant que le Hennuyer réduit ainsi l’écart sur Cairoli à 17 longueurs au Championnat du monde, Van Horebeek, extrêmement régulier depuis l’entame de la saison, pointant quant à lui le bout de sa Yamaha à quatre unités de Desalle… Cela, malgré une chute dans la première course. Clément a cependant profité de l’abandon de Paulin, victime d’un souci mécanique alors qu’il menait aussi la seconde joute… Cairoli n’était, quant à lui, pas dans un grand jour. Départ raté en première manche, chutes, glissades: l’Italien ne fut que l’ombre de lui-même sur ce terrain qu’il affectionne pourtant.
Le premier homme du week-end avait même été Steven Frossard: sa victoire dans la manche qualificative, samedi, saluait enfin son grand retour au premier plan après de longs mois de galère. Un bonheur de courte durée: hier, l’officiel Kawasaki s’est fait violemment percuter par un concurrent alors qu’il tentait de faire redémarrer sa machine suite à une chute. Il souffre d’un traumatisme crânien… En MX2, il ne fut pour une fois pas facile pour Jeffrey Herlings de décrocher sa 3e victoire en trois Grands Prix. Toujours affaibli par sa blessure à l’épaule, le Hollandais a dû se cracher dans les mains pour remonter de la 6e à la 1re place et de la 9e à la 2e et ainsi s’imposer, malgré tout.

Les commentaires sont fermés.