"Je suis épuisé, mais heureux !"

Imprimer

18253814147nQC3.jpgC'est à une finale de la Blancpain Endurance Séries ....

qui a intégralement tourné en faveur du Belgian Audi Club Team WRT que l'on a assisté ce dimanche au Nürburgring, avec une imparable victoire de la R8 LMS ultra n°1 de Laurens Vanthoor, Cesar Ramos et Christopher Mies synonyme de titre au niveau des Teams, mais aussi et surtout côté Pilotes pour Laurens Vanthoor. Après la Blancpain Sprint l'an dernier, voilà l'ex-pilote de monoplace nanti d'une deuxième couronne en deux ans, en plus de la victoire aux 24 Heures de Spa. Ce qui s'appelle un palmarès qui se garnit à vive allure...

 

Comme à Bakou l’an dernier, il me faudra quelques heures et plusieurs verres pour vraiment me rendre compte que j’ai gagné le titre, avouait le jeune Belge ce dimanche en début de soirée. Pour l’instant, je me sens épuisé… Pas tellement à cause de la course, mais à cause de tout ce stress. Une épreuve décisive comme celle-ci est toujours quelque chose de spécial à aborder… Mais heureusement, tout s’est bien passé, comme dans un rêve même. C’était une course difficile à cause de la pluie et d’une adhérence très limitée. Le choix de passer aux slicks pour mon deuxième relais était le bon, mais les premiers tours étaient vraiment très, très délicats. Je dois remercier l’équipe pour tout le travail réalisé durant toute la saison, mais aussi mes équipiers. Pas seulement Cesar et Christopher, qui étaient avec moi aujourd’hui, mais aussi Marc Basseng, René Rast et Markus Winkelhock. Ils méritent tous une partie de cette coupe ! Avoir autant d’équipiers prouve une fois de plus que ce fut un effort collectif et cela démontre encore l’esprit d’équipe qui règne chez WRT." 

Les commentaires sont fermés.