Le Norvegien a redecouvert la Citroen C4 WRC : "Je veux me faire plaisir !

Imprimer

Petter Solberg,rallye, condroz,huyPetter Solberg et Kris Meeke sont les incontestables vedettes du 41e Rallye du Condroz-Huy. Mais tous deux savent qu'ils n'auront pas qu'à paraître pour vaincre...

Ils ont fait connaissance avec leurs montures ce jeudi à l’occasion d’un test privé qui a permis de confirmer combien le second nommé met du cœur à l’ouvrage.

Au volant de la Citroën DS3 R5, le Britannique s’est offert une petite excursion hors des sentiers battus. Rien de grave, heureusement, et il a repris ses essais très vite. De son côté, Petter Solberg a « redécouvert » la Citroën C4 WRC (il en avait piloté une sur la scène mondiale en 2010), tout comme Yves Matton avec la Xsara WRC qu’il utilisait déjà l’an passé.

La veille, tous s’étaient prêtés de très bonne grâce au jeu des interviews lors d’une longue rencontre avec la presse. Bien entendu, « Hollywood » était très entouré. Dame, n’est pas double champion du monde (WRC en 2003 et Rallycross en 2014) qui veut : « J’ai beaucoup apprécié la compétition et l’ambiance du rallycross, mais retrouver le rallye – et mon pote Phil Mills avec lequel j’ai conquis mes treize victoires et mon titre WRC – rend cette participation au Condroz encore plus sympa.»

Après avoir évoqué ses liens actuels avec Citroën (« J’ai conquis le titre en rallycross au volant d’une DS3 de ma propre équipe mais à l’avenir, j’espère me rapprocher de l’usine »), le Norvégien s’est laissé aller à un petit pronostic : «D’après ce que j’ai pu constater lors des reconnaissances, le parcours est très technique et glissant, proposant de nombreux changements d’adhérence. Je devrai d’abord retrouver mes marques avant de hausser le rythme. En plus, la concurrence est relevée, non seulement avec Kris Meeke mais aussi avec les pilotes belges qui connaissent bien le terrain. Cela dit, je veux avant tout me faire plaisir et profiter au maximum de ce retour en rallye !» 

Les commentaires sont fermés.