Les Douze Heures de Huy, 3ème étape du Trophée RACB des rallyes de régularité 2015

Imprimer

1911040_626573077454460_107540906063833144_o-thumb.jpg

Au sein du Motor Club de Huy, on s’active allègrement avec le retour du printemps pour que l’édition 2015 des Douze Heures de Huy, programmée le samedi 9 mai, soit une franche réussite. Si le parcours, qui consistera en une boucle de 135 kilomètres à parcourir à trois reprises, est d’ores et déjà ficelé, c’est la réception des engagements qui occupe les organisateurs.

Il est vrai que la version ‘régularité pour voitures historiques’ de l’épreuve organisée entre 1954 et 1969 par le Motor Union de Liège et sa section hutoise constitue la troisième manche du Trophée RACB des rallyes de régularité 2015. Dans la foulée des Legend Boucles et du Spa Rally, et avant la finale du Tour de Belgique, à l’automne. Ce qui signifie que pour les pilotes et copilotes ayant réussi un bon début de saison, l’occasion est belle de tenter de faire le break en bord de Meuse. 
 
Après deux épreuves, au classement des Pilotes, c’est Daniel Reuter qui mène la danse avec un total de 29 points. Le Liégeois est le seul à avoir scoré à deux reprises, ce qui lui permet de précéder Christophe Berteloot (25 pts), Damien Chaballe (19 pts), Eric Piraux (18 pts) et le duo Christophe Baillet-Etienne Baugnée (18 pts). Chez les copilotes, aucun doublé n’est encore à relever, Christian Bernard et Frédéric Cancel se partageant dès lors le leadership avec 25 points chacun, contre 18 à Catherine Monard et Benjamin Koen, et 15 à Anne Baillet et Benoît Remion. 
 
Si le parcours des Douze Heures de Huy 2015 sera publié à la fin du mois, afin de permettre les reconnaissances, les favoris se pressent déjà au portillon, que ce soit dans la catégorie ‘solo’ ou du côté des équipages plus traditionnels engagés en ‘Twin’. Et pour les organisateurs du Motor Club de Huy, c’est une grande fierté de pouvoir annoncer dès maintenant la présence au départ, en ‘solo’, de Jean-Marie Jacquemin, vainqueur de l’épreuve en… 1966 sur Renault 8 Gordini ! De sacrées retrouvailles pour celui qui s’est aussi imposé au Tour de Belgique 1971 et aux Boucles de Spa 1968 et 1969, sans oublier un succès en catégorie GT aux 24 Heures de Spa 1972. Dans cette catégorie ‘solo’ où les concurrents jouent à la fois le rôle du pilote et du copilote - une délicieuse particularité des Douze Heures de Huy -, Jean-Marie Jacquemin devra se méfier des Damoiseaux (Lotus Elan), Tasiaux (Fiat 125 S), Ninane (Ford Escort Mk1), Noelanders (Volvo PV544), Jacques (Volvo Amazon), De Kelper (Lancia Fulvia Sport Zagato), les journalistes Gérald Wéry (RTBF, voiture à définir) et Benoît Galand (Turbo Magazine, BMW 1800), etc. Signalons que le vainqueur de la catégorie ‘solo’ remportera un prix de prestige, à savoir un séjour de deux nuits avec petit-déjeuner dans un décor de rêve, l’Hôtel & Chalets ‘Le Crychar’ aux Gets, en Haute-Savoie. Ou comment joindre l’agréable, à savoir une participation aux Douze Heures de Huy, à… l’agréable, avec ces journées passées à la montagne ! Du côté des ‘Twin’, les favoris ont provisoirement pour noms Hermans-Pigeolet (Alfa Giulietta Sprint), Guilmain-Remion (Porsche 911 Targa), Van den Eynde-Stinglhamber (Porsche 914/4), Duhem-Dubois (Ford Cortina Lotus), Royen-Fraikin (sur une superbe Porsche 718 RSK Spyder 1960), Van de Moortel-Delferier (Mini Cooper S), Gomez-Calderia (Datsun 240 Z), on en passe, et de tout aussi bons… 
 
Il va de soi que cette liste de concurrents va évoluer au cours des prochains jours, notamment par la grâce de ce Trophée RACB qui ne manquera pas d’encore attirer quelques gros bras. Bulletins d’engagement et règlement sur www.12h-huy.be et www.motorclub-huy.be. A très vite pour un nouveau point sur la liste des engagés…  
 
 classement actuel :TROPHEE-RACB-15.pdf 
 

Les commentaires sont fermés.