Trophée de Bourgogne – Dijon BGDC:la promesse d'un bon cru

Imprimer

20150408193626-8cc291fd.jpg

Le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) va déjà disputer son troisième rendez-vous de la saison 2015 ces vendredi et samedi sur le superbe circuit de Dijon-Prenois, en Bourgogne. Un rendez-vous devenu incontournable pour cette compétition nationale réservée aux amateurs, gentlemen-drivers et autres jeunes loups issus du karting.

Pour l’occasion, une bonne trentaine de bolides seront au rendez-vous, soit le noyau dur de la compétition, ceux qui sont prêts à effectuer plusieurs centaines de kilomètres pour disputer une course sur un circuit de légende. « L’épreuve de Spa-Francorchamps a laissé des traces, et plusieurs voitures accidentées ou ayant été victimes d’une avarie mécanique n’ont hélas pu être réparées dans les temps, commente Patrick Van Billoen au nom du BGDC. Ajoutez à cela l’un ou l’autre coup du sort et vous obtenez un peloton réduit de moitié par rapport à Spa. Mais ils ont tous promis de revenir à Zandvoort. Il n’empêche, les intérêts ne manquent paset les nouveautés non plus ! »

 

De fait, Dijon-Prenois permettra à une… quatrième Peugeot RCZ de faire son apparition dans la compétition. Après la #1 des frangins Semoulin, la #188 du trio Heinen-Paisse-Kevers et la #32 de la famille Buffet, c’est la #7 du Français Stéphane Cristinelli et du Belge Michel Duquesnoy qui s’annonce dans la Classe D de la Division 1. Il ne s’agira pas de la seule nouveauté du côté des 2 litres, puisque Pierre Stassen et Olivier Meurens sont officialisés au volant d’une nouvelle Renault Clio III flanquée du #33. Quant à Olivier Debroux, Michaël Herr et Benjamin Renaud, si leur Clio II #78 a été l’une des principales victimes du Trophée des Fagnes, ils effectuent déjà leur retour au volant de l’ex-Clio #29, rebaptisée #78, mise à disposition par Vincent Despriet ! L’esprit du BGDC dans toute sa splendeur. Quant au jeune Romain Degeer, il délaisse la Clio #18 au profit de la #37, rejoignant de la sorte Yves Van Colen.

 

Les autres candidates à la première partie du classement en Division 1 seront les Clio #10 (Divoy-Asnong), #28 (Charlier-Dupont-Siegenthaler), #59 (Car-De Robiano), #62 (Braekevelt-Braun), #85 (Hoogwerf-Hoogwerf), #108 (Bourdouch-Brugmans), #110 (Frère-Hayot), #162 (Marmasse-Snel) et #503 (Jeukenne-Vannetelbosch-Schmetz). Face aux françaises, on surveillera les prestations des Honda Civic #6 (Van Billoen-De Laet), #15 (Lacroix) et #47 (Franken-Franken-Deridder), la Honda S2000 #302 (Vanderheijden-Dubois) et l’inévitable Vauxhall Astra Coupé #777 (Katsers-Ménage).

 

En l’absence des BMW 325i du Clubsport Trophy, la Nissan 200 SX-R #200 (Lannaux-Huybrechts-Niclot) pourrait tirer son épingle du jeu en Classe E (2,5 litres), mais elle devra néanmoins se méfier des BMW E36 #077 (Clermont-Grysouille-Spigeleer) et E90 #90 (Boeykens-Wastiels). Quant à la Honda Civic #48 (Thiroux-Gillion), elle risque de se sentir un peu seule en Classe C (1,6 litre).

 

Si les frangins Rasse ont malheureusement été contraints de faire l’impasse sur Dijon, les autres cadors de la Division 3 sont prêts pour le combat, avec au programme la suite du duel entre les BMW M3 E46 #17 (Huygens-Vandenabeele) et #163 (Longin Jr-Piessens), arbitré par le bolide similaire de Koen De Wit (#64). Dans le sillage de ces autos, on peut s’attendre à voir surgir la M3 E36 #141 (Pirot-Pirot) et la M3 Compact #444 (Smets-Verbeke).

 

Enfin, dans le BRCC Club, la lutte se circonscrira entre des voitures aussi différentes que la VW Golf V TDI #76 (Heirman-Gomez-Fontan), la BMW 120d #125 (Crabbe-De Vocht) et la BMW Z3M Coupé #888 (De Landsheere-Vandekerckhove), tandis que la Renault 21 Turbo #121 (Danneels-Danneels-Gilot) est incertaine en raison de soucis de boîte de vitesses.

 

En Bourgogne, les qualifications auront lieu le vendredi 1er mai sur le coup de 10h30, et la première des deux joutes s’envolera à 17h00, pour une durée de 120 minutes. C’est le samedi matin que les 120 minutes restantes battront leur plein, avec un départ programmé à 10h00. Le classement final sera établi par addition des deux manches.(com) 

 

Les commentaires sont fermés.