Rallycross : François Duval sur Ford Focus à Mettet

Imprimer

 

mettet,rx,duval,ford,rallycross

François  sera bien au départ de la troisième manche du Championnat du Monde de Rallycross disputée les 16 et 17 mai sur le circuit de Mettet.  le pilote de Cul-des-Sarts retrouvera une monture qui lui a souvent réussi par le passé : une Ford Focus !

Seul pilote belge vainqueur d’une épreuve du Championnat d’Europe de Rallycross dans la catégorie-reine, François Duval espère toujours pouvoir se targuer un jour d’un même exploit dans le cadre du nouveau Championnat du Monde. Lancé en 2014, le FIA World Rallycross Championship est incontestablement la compétition qui monte au niveau international. Par son format très explosif, avec une succession de courses très courtes, mais aussi par les voitures engagées – des monstres de plus de 500 chevaux en Supercar – et la qualité des pilotes, le « mondial » de Rallycross est un gage de spectacle !

L’an dernier, François Duval n’avait pas connu beaucoup de réussite pour la première venue, sur le circuit de Mettet, de cette compétition en Belgique. S’il avait assuré le show, le citoyen de Cul-des-Sarts avait payé cher une petite touchette l’ayant empêché de rejoindre les demi-finales.

Mais « Dudu » n’est pas du genre à baisser les bras. Ayant obtenu une « Wild card » pour participer à la troisième manche du Championnat du Monde, l’ex-pilote du WRC retrouvera une voiture qui lui a souvent réussi. « Je piloterai en effet une Ford Focus », sourit-il. « Tout le monde sait que c’est avec Ford que j’ai disputé le plus de rallyes mondiaux et c’est aussi avec une Focus que je m’étais imposé à Maasmechelen en 2010, dans le cadre du Championnat d’Europe. »

Cette fois, c’est avec la voiture de Sverre Isachsen, le triple champion d’Europe norvégien, que François espère provoquer la chance. « Je pense que le moteur 2 litres de cette Focus Supercar est très performant et j’espère que le châssis sera au niveau par rapport aux voitures de la nouvelle génération », précise François. « Vu la difficulté pour boucler les budgets, cette monture offre vraiment un excellent rapport prix/performances. »

A moins de 50 km de son domicile, pilote de Cul-des-Sarts retrouvera ses fidèles partenaires que sont Gordon Finest Beers, les bâtiments industriels Ramaekers et le groupe Colson, concessionnaire Ford dans la région de Charleroi. « Je veux vraiment les remercier pour leur soutien », précise-t-il. « Et la meilleure manière de le faire, ce serait évidemment de signer un bon résultat. Je sais que je manquerai peut-être un peu de rythme par rapport à mes rivaux, mais j’aimerais vraiment atteindre le stade de la finale. J’ai vu l’an dernier que les supporters belges étaient très nombreux à Mettet et j’espère que ce sera de nouveau le cas cette année. Pour eux, je souhaite du soleil. Mais si je veux signer un bon résultat, des conditions climatiques difficiles m’offriraient probablement plus de chances car cela nivellerait le niveau de performances des voitures. »(com)

Les commentaires sont fermés.