Ivan Bellarosa leader du Belcar Trophy, mais ses poursuivants ne sont pas loin…

Imprimer

kalinjf-252.jpg

Au terme d’une première amplement réussie lors du New Race Festival, le paddock est redevenu calme, la salle de presse est vide et l’on peut compter tranquillement les points.  Grâce à un système bien équilibré, la saison sera disputée jusqu’au terme des 24 Hours of Zolder et tous les participants ont une chance de pouvoir bien figurer dans les classements même s’ils ne pilotent pas les voitures les plus puissantes.

Au général, Ivan Bellarosa mène logiquement la danse, mais l’Italien est talonné par un peloton de chasse bien armé. Et bien malin aujourd’hui qui peut dire le nom du successeur de Steve Vanbellingen, vainqueur de l’édition 2014 du Belcar Trophy.

Il a fallu 125 minutes fort disputées, dimanche dernier autour de Circuit Zolder, pour savoir qui monterait sur la plus haute marche du podium du Belcar Trophy Revival. Finalement,, c’est l’Italien Ivan Bellarosa aux commandes de son petit proto Wolf GB08 qui est rentré à la maison avec les fleurs et la plus grande coupe. Cela ne signifie pas pour autant que le Transalpin soit parti pour un long cavalier seul dans notre Belcar Trophy. Car derrière, ses adversaires sont bien plutôt bien armés.

Effectivement, c’est très ouvert”, constate avec joie Andy Jaenen. “Notre système tient compte de la position au classement général bien sûr, mais aussi dans les trois Divisions (GT, Prototype et Tourisme) ainsi que dans les différentes classes. C’est un système honnête et équilibré tel que nous l’avions déjà instauré par le passé en BBL et Carglass Cup. Prenez l’exemple de Bellarosa. En tant que vainqueur du général, de sa division et de sa classe forcément, il marque le maximum d’unités possible. Mais la paire Derdaele-Hoevenars ne pointe pas loin derrière. Ils ont bien sûr marqué moins au classement absolu, mais ont pris le maximum dans leur division et leur classe. Et comme il y a moins de points à prendre au général que dans les Divisions ou Classe, l’écart au classement absolu est faible.
 
Concrètement, Ivan Bellarosa mène donc la danse avec 50 unités, contre 47 à Derdaele-Hoevenaars, 43 pour De Cock/De Jonghe/Vermeersch et, à égalité, les vainqueurs du Tourisme Vanbellingen-Qvick. Mais avec respectivement 40 et 39 unités, les frères Thiers et le duo Bouvy-Dermont ne sont pas très loin non plus.
 
Les leaders dans les différentes Divisions sont bien sûr Bellarosa en Prototype avec sa Wolf GB08, le duo Belgium Racing Derdaele-Hoevenars en GT et la paire Vanbellingen-Quick en Tourisme aux commandes de leur belle BMW WTCC.
 
Vous trouverez ci-joints tous les classements, dans les Divisions, mais aussi les différentes classes.

classement nrf.PNG

 
La prochaine course du Belcar Trophy se disputera les 20 et 21 juin dans le cadre du Zolder Superprix.(com)

Les commentaires sont fermés.