24 H. Karting Spa : Modave Racing PPS n'a laissé aucune chance à ses adversaires ! (photos)

Imprimer

Un soleil omniprésent, de fortes chaleurs, de très nombreux spectateurs, 54 équipages au départ (soit plus de 290 pilotes !) et une course passionnante à suivre : les 24 Heures Karting de Francorchamps ont réuni tous les ingrédients du succès ce week-end ! Partie depuis la pole position grâce au chrono de Maxime Delmotte, l’équipe JCL Driving (Detrait-Delmotte-Monseur-Ney-Petralia-White) devait rapidement céder face aux attaques d’Olivier Palmaers, aux commandes du kart MRK Team (Do-Houbben-Palmaers-Kint).

Quelques instants plus tard, c’est Julien Colette qui plaçait le Télépro Racing Team (De Maeyer-Nethen-Boonen-Colette-De Maeyer-Crisner) en tête de l’épreuve. La lutte était bien lancée !

 

Au fil des heures, la chaleur, les incidents mécaniques et autres accrochages en piste allaient bien sûr influencer le classement. Discrète en début de course, l’équipe Modave Racing – PPS remontait peu à peu dans la hiérarchie pour prendre la tête de l’épreuve peu après la tombée de la nuit. Avec l’expérimenté Fabio Paoleschi en capitaine, les jeunes Kevin Caprasse, Simon Delvenne, Romano Franssen et Cédric Bollen allaient alors livrer une prestation parfaite pour remporter le troisième succès consécutif de cette équipe, le huitième pour un Fabio Paoleschi battant encore son propre record.

 

Leaders samedi soir, leurs principaux rivaux de GP United Pro ont dû se rendre à l’évidence : ils ne pourraient rien faire face aux tenants du titre, qui creusaient irrémédiablement l’écart. Eddy Rifflart, Olivier Montulet, Cédric De Meurers, Bruno Tortora et Marc Lehmann n’avaient toutefois pas à rougir de leur 2ème position.

 

Pour les places d’honneurs, ils furent plusieurs à y croire. Mais une sortie de piste nocturne pour les Espagnols de SNR Karting Rivas Madrid, sur le podium provisoire samedi soir, allait compromettre une course rondement menée jusque là. Pour le Télépro Racing Team, ce sont des problèmes mécaniques qui ralentissaient le rallyman Julien Colette et ses équipiers. C’était pire encore pour les formations MRK Team, Vedeka et Noun Racing, toutes trois contraintes à l’abandon. Chez EM Racing 1, seule l’utilisation d’un mulet (prévue par le règlement) permettait à l’équipage Vanlerberghe-Leire-Jamoye-Bauloye-Goris de rejoindre l’arrivée après un bris de moteur. Ce kart de réserve se montrant nettement moins performant, le quintet voyait les Espagnols du SNR Karting Rivas Madrid (Burillo-Vasquez-Almela-Gomez-Escrihuela-Martin-Checa-Fontan) arracher la dernière marche du podium à moins de 5 minutes du drapeau à damier… Mais pour avoir dépassé la limite maximale de carburant utilisé sur l’ensemble des 24 heures, les Espagnols étaient pénalisés et EM Racing 1 récupérait la 3ème place du classement final.

 

Les Petits Bouchons vainqueur en PGK-Z

 

Véritable course dans la course, la classe PGK-Z (des karts identiques avec une boîte de vitesses) a vu la victoire de l’équipe Les Petits Bouchons de Thierry Halmes, Jérôme Halmes, Grégory Cahay, Ludovic Solheid et Gérard Schmidt. Leurs adversaires ont rencontré leur lot de problèmes (sorties, accrochages, ennuis techniques…) et c’est finalement l’équipe JCL Driving (Detrait-Delmotte-Monseur-Ney-Petralia-White), qui, même sans pouvoir confirmer en course la pole position signée lors des essais qualificatifs, a devancé le Last Minute Racing (Gulisano-Gulisano-De Busser-Mertens-Vercammen-Vermeulen-Verhoste).

 

GP Coppola Roof Racing au sprint en Twin

 

Quelle bagarre ! Vingt-quatre heures durant, la lutte dans la catégorie des Twin fut tout simplement haletante. Dimanche matin, à l’heure de l’apéro, les trois leaders se retrouvaient groupés en moins de 10 secondes. Dans ces conditions, tous les détails peuvent avoir leur importance. La gestion du trafic, la stratégie, les éventuelles pénalités pour des touchettes en piste ou pour vitesse trop élevée sous drapeau jaune… Autant d’éléments qui sont entrés en ligne de compte lorsque, à deux heures du drapeau à damier, le sprint final était lancé avec les trois équipages figurant toujours dans le même tour.


C’est finalement l’équipe GP Coppola Roof Racing, déjà partie depuis la pole position des Twin, qui décrochait la timbale grâce à Olivier Muraille, Matts Breckpot, Sébastien Lamarque, Lionel Bourdouxhe, Mario Lesso et Dimitri Thriskos. Lauréate de l’édition 2014 dans la catégorie des Twin, la formation de Mévius Motorsport 1 n’est pas passée loin d’une deuxième victoire consécutive. Mais après avoir donné le maximum, Ghislain de Mévius, Jonathan Verhoeft, Jérémy Peclers et Antoine Del Marmol devaient se contenter de la médaille d’argent cette fois. Quant au I-Logics Racing Team, il a livré une fantastique remontée après un envol depuis la 37ème position sur la grille de départ et un début de course difficile. Il n’empêche, alors qu’ils étaient pointés parmi les favoris, Benoit Visnovsky, Nicolas Bever, Amaury Redant et Amandia Costa Paz ont répondu présent en montant sur la plus petite marche du podium.

 

Malgré un final en force, le clan de Mévius Motorsport 2 d’Adelin Philippe, Edouard Chevalier, Jérôme Farinaux et Arnaud Teuwen échouait de peu au pied du podium. Juste derrière eux, l’exploit de ces 24 heures était à mettre à l’actif d’Esmée de Vilder et Filipe Vieira, sur le kart Kodokan de Vilder-Vieira. Ce couple dans la vie s’était en effet lancé un beau défi en prenant part à ces 24 heures à deux pilotes seulement. Et s’ils sont arrivés au bout de leur challenge, ils l’ont fait avec un brio hors du commun en s’offrant en outre une place dans le top 5 de cette très disputée classe Twin. Chapeau bas !

 

Le duo devançait dans le top 10 les équipes Maison Patzé Graficko (Detry-De Saeger-Leburton-Verraleweck-Van Impe), LCDK Racing Team 1 (Baucher-Charlier-Mary-Preux-Raulier), Tys Design (Huls-Huls-Vatlet-Leenders-Jevenois-Gaban), GP United 2 (Denooz-Genicq-Casciaro-Germis-Dejardin) et Lio Racing Team (Hansart-Hansart-Neefs-Sanclamente-Chevremont-Groten). Après un excellent début de course les ayant vu pointer longtemps dans le top 3, les filles de Girls for Belgium échouaient de très peu dans l’objectif qu’elles s’étaient fixées, soit une place parmi les 10 premiers. Mais, comme la plupart des autres équipages, Jessica Van der Perren, Selina Belneger, Sabrina Vancheri et Erin Parijs ont déjà promis qu’elles reviendraient en 2016. Oui, les 24 Heures Karting de Francorchamps sont bien redevenues incontournables ! (Vincent Franssen & Com)

 

Classement 24 Heures Karting Francorchamps 2015

 

Karts privés : 1. Modave Racing – PPS (Paolesshi-K.Caprasse-Delvenne-Franssen-Bollen), 1563 t.; 2. GP United Pro (Rifflart-Montulet-De Meurers-Tortora-Lehmann) + 13 t.; 3. EM Racing 1 (Vanlerberghe-Leire-Jamoye-Bauloye-Goris) +64 t.; 4. SNR Karting Rivas Madrid (Burillo-Vasquez-Almela-Gomez-Escrihuela-Martin-Checa-Fontan) + 65 t.; 5. Télépro Racing Team (De Maeyer-Nethen-Boonen-Colette-De Maeyer-Crisner) +85t.; etc. (10 classés)

 

PGK-Z : 1. Les Petits Bouchons (Halmes-Halmes-Cahay-Solheid-Schmidt) 1541 t.; 2. JCL Driving (Detrait-Delmotte-Monseur-Ney-Petralia-White) +35 t.; 3. Last Minute Racing (Gulisano-Gulisano-De Busser-Mertens-Vercammen-Vermeulen-Verhoste) +44 t.

 

Twin : 1. GP Coppola Roof Racing (Muraille-Breckpot-Lamarque-Bourdouxhe-Lesso-Thriskos) 1488 t.; 2. de Mévius Motorsport 1 (de Mévius-Verhoeft-Peclers-del Marmol) + 2t.; 3. I-Logic’s Racing Team (Visnovsky-Bever-Redant-Costa Paz) +3 t.; 4. de Mévius Motorsport 2 (Philippe-Chevalier-Farinaux-Teuwen) + 4t.; 5. Kodokan De Vilder-Vieira (de Vilder-Vieira) +8 t.; 6. Maison Patzé Graficko (Detry-De Saeger-Leburton-Verraleweck-Van Impe) + 10 t.; 7. LCDK Racing Team 1 (Baucher-Charlier-Mary-Preux-Raulier) + 12 t.; 8. Tys Design (Huls-Huls-Vatlet-Leenders-Jevenois-Gaban) + 15t.; 9. GP United 2 (Denooz-Genicq-Casciaro-Germis-Dejardin) +20 t.; 10. Lio Racing Team (Hansart-Hansart-Neefs-Sanclamente-Chevremont-Groten) + 20 t.; 11. Girls for Belgium (Van der Perren-Balneger-Vancheri-Parijs) + 21 t.; 12. GP United Winner (Genicq-Bouvier-Morin-Gavafe-Genicq) +22 t.; 13. McChallenge Karting Events (Deburghraeve-Knockaert-Bekaert-Van de Kimmenade-Riheul-Vankeirsbilk) +23 t.; 14. GP-TRT1 (Stordeur-Theysgens-Lurkin-Guilmot-Chicot) +23 t.; 15. Paisse New Generation (Paisse-Paisse-Paisse-Garcia) +26 t.; 16. Bemac Racing (Simonis-Servais-Beulen-Rensonnet-Schener-Vinche) +26 t.; 17. Steam Team (Timmermans-Rottey-Sanders-Hamelrijk-Eeckman-Baele) +30 t.; 18. GP United 1 (Barbillon-Di Franco-Lassance-Barbillon-Gavage-Xhardez) +30 t.; 19. Friends Karting Team 1 (Gubbels-Gubbels-Gubbels-Tassin-Paul-Cremer-Havart) +31 t.; 20. Seni Racing Team (Hanoulle-Van Leer-Rossito-Taymans-Taymans) +32 t.; etc. (41 classés)(com)

Classement complet: ICI  

Vu le nombre important de photos voici une grande partie  des photos sur différents liens d’écrit ci-dessous ,vous pouvez partager sur fb et partager l'album.
Il y en a d'autres que vous pouvez obtenir en me disant simplement votre numéro.
 
Photos des Pompom girls PRO M.G DANCER: ICI
 
photos des 24h: ICI  &  ICI
 

Les commentaires sont fermés.