Edmé Cougni compte 7 étoiles Quatorze amis de la région hutoise réunis sous le même logo

Imprimer

Il y a 3 ans, lorsque trois copains ont créé le team Edmé Cougni, ils ne s’attendaient pas à un tel engouement de la part de leurs proches. Pour ce Condroz 2015, ce sont en effet 7 voitures qui feront bannière commune.

A n’en pas douter, voici la formation la plus représentée sur cette prochaine édition du rallye hutois. Pierre Stalport, Thomas Soetart et Antoine Roiseux n’en reviennent d’ailleurs pas encore, eux qui sont à la base de ce team un peu décalé qui aime se faire remarquer par un humour franc mais à prendre parfois au deuxième voire même au troisième degré. « L’idée est venue au terme d’une soirée pasticcio » se souvient Thomas. « On a voulu montrer qu’il est possible de prendre part à un rallye sans se monter le chou. On a confectionné des vestes avec des faux sponsors ou des alliances improbables comme Weightwatchers et Quick, et on a mis en ligne une page facebook(lien en bas de page) avec des clichés amusants» renchérit Pierre.

Et force est de constater que le concept a plu. La page internet compte désormais 179 membres. « Ce n’est là que la partie visible de l’iceberg car nos supporters sont bien plus nombreux encore » lance, un sourire en coin Sam Gobbels. Car depuis lors, le team s’est agrandi, pour compter désormais 7 équipages à son bord, tous plus « givrés » les uns que les autres. «

L’esprit est resté, et restera » tient à souligner Pierre. « Nous sommes avant tout une bande de copains qui ne se prend pas au sérieux. Mais nous sommes aussi conscients de la chance que nous avons de prendre part à cet événement. Une fois dans la voiture, la concentration et le sérieux sont de mise. On ne rigole pas avec la sécurité. Mais cela ne nous empêche pas de penser que nous aurons bientôt plus de supporters que le Standard. Le dernier de notre groupe devra d’ailleurs enfiler la vareuse des Rouches … Bon j’ai compris, je file dans ma chambre ».

Comme vous le voyez, tout ou presque est sujet à (auto)dérision chez ces joyeux lurons qui ont tout de même réussi à se faire parrainer notamment par les deux restaurateurs de la Place de Wanze. Mais au fait, savez-vous d’où vient ce nom d’équipe ? Edmé Cougny (1818 - 1889) était un auteur français d’études historiques et littéraires relatives à l’époque antique. Son œuvre lui valut d’être nommé Chevalier de la lé- gion d’honneur. Mais en wallon namurois, d(i)méy-cougni est un individu « qui n’a pas été fini ». Si vous avez bien cerné l’ambiance régnant dans l’équipe, vous devriez pouvoir trouver la bonne explication sans hésitation aucune.

Facebook : ICI

Source info Sudpresse article de MARC ROBERT

Edition PDF :

Capture.PNG

Les commentaires sont fermés.