condroz2015:Lhonnay et Defays rejoignent Allart au Rallye du Condroz

Imprimer

Avec deux Skoda Fabia WRC et la Mitsubishi Lancer Evo9 R4, l'équipe Rent Speed Racing sera bien représentée au Condroz. Récent vainqueur du Rallye de Mettet, Benoît Allart voudra terminer l'année en beauté tandis que Stéphane Lhonnay a été séduit par les performances de la monture tchèque pour son rendez-vous annuel. Enfin, Geoffroy Defays est également impatient de retrouver le volant d'une quatre roues motrices ces samedi 7 et dimanche 8 novembre prochains.

Grand absent de l'édition 2014, Stéphane Lhonnay décompte les jours avant le départ de son rallye à domicile. Et depuis sa dernière participation, ce passionné averti a pris le temps de choisir sa monture : « Depuis le Wallonie 2014 et les diverses performances de Benoît Allart, je suis persuadé du potentiel de la Fabia. D'autant plus qu'elle est suivie par Aldero, une structure belge qui a l'expérience de nos épreuves. Ce n'est pas la WRC la plus récente et donc, pas la plus chère non plus. Ce qui me permettra d'aborder cette édition avec suffisamment de kilomètres d'essais et de pneus pour avoir des ambitions. » Après être déjà monté deux fois sur le podium de l'épreuve, le Hutois reste néanmoins réaliste : « Je n'ai quasiment plus roulé depuis deux ans et je découvrirai cette WRC, autant dire que je ne suis pas le favori. Néanmoins, c'est mon 20ème Condroz et je tiens à le fêter par un bon résultat. Avec une quinzaine d'autos capables de jouer le top 5 final, le plateau est encore très relevé et je tiens à faire partie de ce bon groupe. Je préfère des conditions difficiles mais je sais que les WRC ont plus de chances en cas de météo sèche telle que rencontrée en 2011, une année qui reste d'ailleurs mon meilleur souvenir en course. »

 

Comme souvent à Huy, la météo influence beaucoup la course et demande une bonne faculté d'adaptation des pilotes. Si Benoît Allart commence à bien connaître sa Fabia WRC, il a encore pu accroître son expérience dans des conditions difficiles lors du Rallye de Mettet qu'il a d'ailleurs gagné : « Ce n'était pas le but premier mais cela reste une victoire. Avant tout, nous étions là pour préparer Huy et on y a retrouvé des conditions boueuses, grasses et délicates, dignes d'un vrai Condroz. Nous avons trouvé de bons réglages et surtout accumulé les kilomètres dans des conditions que j'avais rarement connues, de quoi être plus vite dans le coup samedi. J'ai encore du mal à me situer par rapport à la forte concurrence attendue ce week-end. Comme chaque fois cette année, nous partirons sans se mettre de pression en parlant d'un éventuel résultat d'autant plus qu'il s'agit de mon premier Condroz en WRC. Nous sommes toujours là pour apprendre et prendre de l'expérience. Une course comme celle-ci reste particulièrement longue et pleine de surprises... »

 

Sur le stand RSR-Aldero, on retrouvera donc les Fabia WRC de Allart-Surson et Lhonnay-Delmelle mais également la Mitsubishi Lancer Evo 9 R4 de Geoffroy Defays et Kévin Dejongue. Habitué de l'épreuve, le Namurois tentera d’améliorer sa 16ème place de 2011.(com)

Les commentaires sont fermés.