Spa, Zolder, Dijon, Zandvoort et Le Vigeant…le calendrier du BGDC 2016 est officialisé !

Imprimer

A peine l’édition 2015 du Belgian Gentlemen Driver’s Club se refermait-elle que les organisateurs d’une compétition désormais également ouverte aux équipages hors Benelux attaquaient la préparation du millésime suivant. Comme annoncé depuis plusieurs semaines déjà, le BGDC devient série internationale FIA de niveau 3 en 2016, ce qui signifie notamment que les déplacements en dehors de la Belgique ne seront plus comptés. De quoi offrir un peu d’air au moment de construire un calendrier le plus attrayant possible.

« En réfléchissant à ce programme, deux priorités se sont imposées, commentent Patrick Van Billoen et Raphaël van der Straten. Tout d’abord bien veiller à laisser des respirations entre chacune des courses, même au moment le plus intense de la saison, soit le printemps. Nous pensons y être parvenus, avec un calendrier équilibré. Ensuite, il y avait le problème de cette – très – longue pause estivale entre le Syntix Super Prix de Zolder, début juillet, et la seconde course de Francorchamps, en… octobre ! Il nous fallait trouver une date et un circuit à la rentrée de septembre, afin d’équilibrer davantage les deux parties de la saison. Nous pensons que le résultat devrait plaire… »

 

C’est le premier week-end d’avril que les bolides du BGDC prendront la piste pour la première fois de l’année, à l’occasion du Trophée des Fagnes (Spa), où sera disputée une course de minimum 125 minutes, plus que probablement programmée le samedi. Deux semaines plus tard, cap sur Zolder, avec cette fois une joute de 150 minutes. Le week-end du 1er mai, la caravane entamera la partie internationale du programme, avec le traditionnel déplacement en Bourgogne sur le superbe tracé de Dijon-Prenois. Un mois plus tard, cap sur le littoral hollandais de Zandvoort pour ce qui est devenu un classique du calendrier. Et avant de prendre la route des vacances pour certains, deuxième passage par Zolder (également un mois plus tard), pour une nouvelle épreuve de 125 minutes.

 

Comme annoncé par Patrick Van Billoen et Raphaël van der Straten, la vraie nouveauté de la saison est programmée le week-end des 17 et 18 septembre. La rentrée officielle du BGDC aura lieu en France, près de Poitiers, sur un circuit du Val de Vienne (Le Vigeant) déjà fréquenté par le GDC (appellation d’époque) en 2001 et 2006. « Il s’agit d’un circuit de Grade 3, qui a été totalement remis à niveau, et qui offre une piste réellement intéressante pour une compétition telle que le BGDC, reprennent Patrick Van Billoen et Raphaël van der Straten. C’est un peu plus loin que les autres circuits visités, certes, mais je pense qu’on parviendra à rassembler une quarantaine d’autos en vue de cet événement de rentrée. Je sais que plusieurs pilotes se réjouissent déjà de retourner au Vigeant, circuit qu’ils ont bien connu par le passé… »

 

La fin de saison respectera une certaine tradition, avec un retour dans le cadre des 24 Heures 2CV, pour une épreuve de 180 minutes disputée le… dimanche après-midi, après l’arrivée du double tour d’horloge, dont le damier devrait être présenté à midi. Quant à la finale, elle aura bien sûr lieu à Zolder, lors de cette Race Promotion Night qui permet de plonger dans la nuit et tourner de manière originale la page vers une nouvelle saison. Soit un total de 8 épreuves, et sans doute le calendrier BGDC le mieux balancé de ces dernières années.

 

« Il est utile de préciser qu’à l’exception de la Race Promotion Night de Zolder, limitée à 95 dB, et dans une moindre mesure la course de Zandvoort, tous les rendez-vous auront lieu dans le cadre de meetings dits ‘à bruit’ », poursuivent Patrick Van Billoen et Raphaël van der Straten.

 

Histoire d’équilibrer les chances de chacun et ne pas pénaliser les équipages qui souhaitent zapper une manche ou un déplacement, une notion de ‘jokers’ a été introduite. « Concrètement, deux Jokers pourront être brandis durant la saison, reprennent les responsables du BGDC. Ce qui signifie que les résultats des deux plus mauvaises manches seront zappés. Notons qu’une course peut se dérouler en plusieurs manches. Une limitation cependant : un des deux jokers pourra s’appliquer à la plus mauvaise manche, mais l’autre s’appliquera au plus mauvais résultat d’une manche à laquelle le concurrent aura pris part. 

 

Le décor est planté, il reste aux nombreux concurrents du BGDC à mettre la période hivernale à profit pour préparer une campagne 2016 qui s’annonce spectaculaire à plus d’un titre. A très vite pour d’autres précisions pratiques et réglementaires…(com)

BGDC 2016 / Calendrier (sous réserve de validation par le RACB et la FIA)

 

02-03 avril : Trophée des Fagnes (Francorchamps, 125’ minimum)

16-17 avril : ??? (Zolder, 150’)

30 avril & 1er mai : Trophée de Bourgogne (Dijon, 2 x 120’)

29 mai : Trophée de la Mer du Nord (Zandvoort, 180’)

02 juillet : Syntix Super Prix (Zolder, 125’)

17-18 septembre : Grand Prix du Val de Vienne (Le Vigeant, 2 x 90’ minimum)

16 octobre : 24 Heures 2CV (Spa, 180’)

12 novembre : Race Promotion Night (Zolder, 300’)

Les commentaires sont fermés.