De nouveau titres de champion du monde pour Citroën

Imprimer

Concluant la saison 2015 de sport automobile, la cérémonie de remise des prix de la FIA a consacré les nouveaux Champions du Monde, parmi lesquels José María López et Citroën. Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, revient sur ces titres obtenus en WTCC et sur l’actualité des derniers jours.

Comme l’an passé, Citroën a donc monopolisé le podium du Championnat du Monde FIA WTCC…
« C’est même dommage que le podium ne comporte pas quatre marches, puisque nous réalisons un quadruplé avec José María López, Yvan Muller, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua ! C’est un résultat historique, du jamais vu dans l’histoire du WTCC et du groupe PSA Peugeot Citroën… Avec 21 victoires en 24 courses, l’équipe a établi un nouveau record de points marqués en une saison. Chez les pilotes, Pechito López a également battu ou égalé plusieurs records. On ne rappellera jamais assez qu’il s’agit du travail de toute une équipe. Les pilotes, les ingénieurs, les mécaniciens, mais aussi celles et ceux qui travaillent dans l’ombre. Nous venons d’ailleurs de décrocher le quinzième titre mondial de Citroën après ceux obtenus en rallye-raid et en WRC. »

Le dernier Conseil Mondial de la FIA a introduit des changements dans la réglementation du WTCC. Quel est votre sentiment sur ces nouveautés ?
« Certaines idées, comme le MAC3 ou les notions de course d’ouverture et de course principale, ont le mérite d’explorer de nouvelles idées. Mais il faudra attendre quelques meetings pour vérifier si cela apporte un réel plus en termes de retombées, de spectacle ou de suspense. Nous ne sommes évidemment pas en phase avec les nouvelles règles pour les poids de compensation, édictées pour pénaliser les Citroën C-Elysée WTCC. Le système en vigueur depuis plusieurs années semblait pourtant donner satisfaction aux différents acteurs. Plutôt que de me plaindre, je remarque que ce changement souligne un peu plus le niveau exceptionnel de l’équipe, de la voiture et des pilotes. Aujourd’hui, nous sommes tournés vers la saison 2016 ; tout le monde est motivé pour travailler encore plus dur, conserver l’avantage et continuer à gagner. Nous serons là pour défendre nos titres. »

Ces dernières semaines ont été marquées par les réactions à la fin de la collaboration entre Citroën et Sébastien Loeb. Que pouvez-vous dire aux fans faisant preuve d’incompréhension ?
« Le prisme médiatique et la quête de sensationnel amplifient et déforment parfois les réactions. Seb n’a pas été ‘viré’, comme j’ai pu le lire ici et là. Il fait toujours partie du groupe PSA Peugeot Citroën et son nouveau challenge avec Peugeot Sport n’a rien d’un plan B dans la perspective de son exceptionnelle carrière. Il a choisi de s’engager à fond dans l’aventure du Dakar et nous suivrons tous sa progression de très près ! Il ne faut pas nier que c’est un très grand chapitre de l’histoire de Citroën Racing qui est en train de se clore. La nostalgie fera bientôt place à de grands souvenirs. À titre personnel, je suis fier et heureux d’avoir travaillé avec Seb aux différents stades de sa carrière avec Citroën. »

Le groupe PSA Peugeot Citroën a annoncé la nomination de Jean-Marc Finot en tant que Directeur du Centre d’Excellence Sports Automobiles. Quelle sera l’évolution de votre rôle ?
« Dès le 1er janvier 2016, Jean-Marc Finot pilotera le regroupement des activités sportives du groupe pour les trois marques. À l’horizon de septembre 2016, nous serons tous réunis sur le site de Versailles Satory. Xavier Mestelan pilotera désormais les engagements sportifs de DS Performance, et moi-même ceux de Citroën Racing. Je tiens à féliciter Xavier pour sa nomination. Nous avons vécu de grands moments ensemble, que ce soit en WRC ou WTCC, et son expertise sera mise à profit sur les circuits de Formula E. J’occuperai également le rôle de référent du Groupe PSA pour le sport automobile. Cela signifie que je serai le point de contact avec les instances dirigeantes, les promoteurs de championnats et les autres constructeurs dans le cadre des groupes de travail sur l’évolution des disciplines et l’avenir du sport automobile. Cette prospective sera de nature à alimenter la réflexion de PSA Peugeot Citroën sur ses engagements actuels et futurs. »(com)

 

Les commentaires sont fermés.