André Leyh met un terme à sa collaboration avec Cédric Cherain pour privilégier un programme à la carte.

Imprimer

Amis dans la vie ils le sont… et le resteront. Mais la belle association entre Cédric Cherain le pilote et André Leyh le copilote dans l’habitacle de voitures de rallye de premier plan est arrivée à son terme.

« J’ai en effet décidé d’en rester là, et de laisser Cédric poursuivre avec d’autres copilotes, explique André. Ce n’est un secret pour personne que cette saison ne s’est pas déroulée comme nous l’avions imaginé lors de sa présentation à la presse et aux partenaires, et après le décès de mon papa, ma motivation en a pris un coup. J’avais en toute logique ‘la tête ailleurs’. Le nouveau revers d’Ypres m’a fait réfléchir, et j’ai décidé de voguer vers de nouveaux horizons en rallye… »

 

Le copilote, notamment vainqueur du dernier Rallye du Condroz-Huy et du rallye de Wallonie 2015 en compagnie de Cédric Cherain, va désormais privilégier des expériences plus ponctuelles, ce qui signifie qu’il ne renonce pas au baquet de droite… « Absolument pas question de raccrocher, confirme André. Le virus du rallye, je l’ai toujours en moi, et j’espère vivre encore de grandes et belles choses sur les spéciales. Par contre, je vais privilégier un programme davantage à la carte, sans me mettre la pression tout au long d’une saison. Pour moi, le rallye reste un hobby, même s’il se déroule au meilleur niveau, et les semaines sont professionnellement plus que remplies. Il est des contraintes que je préfère désormais éviter, raison pour laquelle j’ai choisi de reprendre ma liberté. »

 

Qu’on se le dise, André Leyh ne part pas en claquant la porte du bolide piloté par Cédric Cherain… « Cédric est un pilote rapide, et quelqu’un d’agréable à côtoyer sur le plan humain. S’il est vrai que quelques divergences de vues sont apparues dans le courant de cette saison, je reste son supporter et lui souhaite le meilleur pour la suite, dans les prochaines semaines. Je suis certain qu’il trouvera autant de plaisir avec d’autres copilotes, et que les résultats suivront. J’ai été ravi de ces saisons passées dans le même habitacle que Cédric. La performance était là, et ce fut un réel plaisir d’évoluer à un tel niveau. J’aurais apprécié prendre part à des épreuves du WRC-2, mais les événements et les choses de la vie en ont décidé autrement. C’est ainsi… En route vers de nouvelles aventures, et… rendez vous prochainement sur des spéciales ! »

Les commentaires sont fermés.