Autoritaire victoire de Cédric Cherain et Renaud Herman à l’East Belgian Rally

Imprimer

Une démonstration ! Pour son premier rallye au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin, Cédric Cherain ne pouvait sans doute pas imaginer meilleur scénario lors de l’East Belgian Rally dans la région de Saint-Vith.(photo JoRallyePhotography)

Un parcours qui compte parmi les préférés du Liégeois, de telle sorte qu’après 40 kilomètres d’essais au volant de la Fabia jeudi dernier, son pilote était plutôt optimiste.

Et pourtant, lors de la première spéciale, une vingtaine de secondes s’envolaient pour Cédric Cherain et Renaud Herman, qui faisaient cause commune pour la première fois… « Un point de freinage loupé, et nous sommes entrés dans un champ… dont la barrière était heureusement ouverte, sourit Cédric. On a fait demi-tour, mais il a fallu s’y reprendre à deux fois pour remonter sur la route par cette même barrière ! Au total, une vingtaine de secondes ont été perdues… et c’est peut-être cela qui a joué en notre faveur pour la suite… »

La Fabia R5 SAN Mazuin ralentie, Freddy Loix a sans doute cru qu’il avait d’emblée fait le plus dur au volant de l’autre Skoda. Mais dès les spéciales suivantes, le duo Cherain-Herman multipliait les scratches, pour finalement se montrer les plus rapides au terme de 9 des 13 tronçons chronométrés du jour ! « Cette fois, nous étions les plus forts, poursuit Cherain. Nous avons progressivement résorbé notre retard sur Freddy Loix, et au fil des spéciales, le rapport de force s’est inversé. Dans le tronçon de Saint-Vith, notre prestigieux adversaire espérait sans doute faire la différence, mais nous lui avons porté un coup au moral. J’avoue qu’après la quarantaine de kilomètres d’essais avec la voiture, je ne m’attendais pas à pouvoir faire la différence par rapport à Loix, qui a une immense expérience de cette voiture. »

Au moment de monter sur le podium de Saint-Vith samedi soir, Cédric Cherain tenait à remercier les acteurs de ce superbe succès… « Si nous avons pu briller, c’est avant tout grâce à SAN Mazuin et à l’équipe Racing Technology de Cédric Lefebvre, dont les mécanos nous ont tout simplement préparé une voiture très compétitive, que nous avons mis à notre sauce par la suite. Quel plaisir d’être en mesure d’accumuler les performances de choix aux commandes d’un bolide d’une telle efficacité. Que dire alors de la prestation du jeune Renaud Herman dans le baquet de droite ! J’ai bien fait de lui faire confiance, il a toutes les qualités pour devenir un futur grand copilote, et dès sa première course dans l’habitacle d’une R5, il a pu goûter aux joies du podium et du champagne. Bravo à lui pour la justesse de son travail ! »

L’East Belgian Rally tombé dans l’escarcelle de Cédric Cherain, reste maintenant à aborder la finale de la compétition nationale, dans la région de Huy, à l’occasion d’un Rallye du Condroz toujours bien fourni en concurrents. « La confiance est plus que jamais là, avoue Cherain. Je pense que seule une Skoda Fabia R5 peut s’imposer là-bas, à moins bien sûr qu’un pilote de la trempe de François Duval ne soit de la partie au volant d’une autre R5 de pointe. Cette Skoda SAN Mazuin a un tel potentiel que la victoire doit être jouable cette année encore. Vivement Huy ! »

Les commentaires sont fermés.