Legend Boucles @ Bastogne 2019 / Challenger :Déjà la vitesse de croisière !

Imprimer

rallye ,legend boucles  ,LLB   ,RACB  ,bastogne  ,rutpeur ,Rupteurmagazine   ,lameuse   ,sudinfo

En introduisant l’an dernier une troisième catégorie aux Legend Boucles @ Bastogne, les organisateurs souhaitaient mettre en évidence les ‘gentlemen racers’ ne pouvant espérer inquiéter les cadors en ‘Legend’, ou n’ayant guère envie de réguler à 60 km/h en ‘Classic’. Un concept parfaitement assimilé, au point que pour cette édition 2019, on assiste à une véritable explosion de concurrents qui vont s’affronter à 80 km/h de moyenne tant samedi que dimanche…

 

Qu’on ne s’y trompe néanmoins pas, les favoris de 2018 restent ceux de 2019. Premier vainqueur en ‘Challenger’ dans l’histoire de l’épreuve, Yves Deflandre remet le couvert, avec cette fois Théo Surson à sa droite. La bien connue Porsche 911 orange devra plus que jamais se méfier de la version BMA d’André et Guillaume Lausberg, passés près de la montre en or l’an dernier et bien décidés à prendre une éclatante revanche. Ce sera également le cas de Johnny Delhez et Eddy Gully (Ford Escort MK2), qui avaient joué de malchance en étant contraints à l’abandon dans les forêts du dimanche. Un retrait qui avait permis à Jean-François ‘Kiki’ Olivier et Gene Magnette (Ford Escort MK2) de s’offrir une bien belle médaille de bronze.

 

Signe du bien-fondé de la catégorie, tous ces équipages seront de nouveau présents… tandis que d’autres s’annoncent ! On pense notamment aux régionaux de l’étape Romuald Thirion et Frédéric Jacquemin (Opel Ascona A), qui ont judicieusement décidé de changer de catégorie, et qui pourraient fort bien se mêler à la tête de la course, ce dont on se réjouit.

 

Dans leur sillage, un groupe de gros outsiders tentera de profiter de la moindre défaillance des favoris. De façon non-exhaustive, on pointe ces autres locaux que sont Luc Caprasse et Christophe Marquet (Audi Quattro), René Brugmans et Eric Gressens (Ford Escort MK2), Jean-Pierre Lequeux et Ana Cervera (Porsche 911), Luc Pauwels et Jean-Michel Wilmotte (Audi Coupé Quattro), Manu Eggermont et Edouard de Braekeleer (Toyota Corolla), Charles Blerot et Antoine Dauby (BMW 325i), Nicolas Blerot et Coralie Henkinet (BMW 325i), Marc Verdin et le très expérimenté Guy Burniat (Ford Escort MK2), Laurent Richard et Nicolas Hubert (BMW 2002), Alexandre Viron et Alexandre Squartini (Peugeot 504 Coupé V6), Julien Collette et Xavier Huberlant (Opel Kadett GT/E), Vincent Prégardien et Grégory Durand (Ford Escort MK2), René et Max Marin (Renault 5 GT Turbo), Denis Robert et Fred van Rijckevorsel (Porsche 911), Pierre-Etienne Bermes et Romain Gresse (Opel Ascona B), André Glesner et Jean-Louis Mostade (Porsche 911), etc.

 

Déjà présent l’an dernier, ‘Chavan’ remet le couvert avec sa Volkswagen Golf GTI de la deuxième génération, celui qui remporta naguère les Boucles de Spa en tant que pilote et copilote étant cette fois secondé par le journaliste, et par ailleurs excellent copilote, Alexandre Peeters.

 

Présence tout aussi remarquée de Jea Caro, qui gérait encore le parcours et le côté sportif de l’épreuve l’an dernier, qui a pris sa retraite… pour ressortir casque et combinaison en compagnie d’un ami arrivant d’Ardèche, Vincent Max, le tout à bord d’une Audi ‘Cointreau’… No comment !

 

Quant à Alexis van de Poele, le fils d’Eric, il a récupéré la BMW 2002 Tii que pilotait ce dernier en ‘Legend’ pour tenter de briller en ‘Challenger’ en compagnie de Florent de Liedekerke. Welcome ! 

 

Immanquables seront certains bolides à la superbe décoration. On pense à la Ford Escort MK1 de Thaddé Plater-Zyberk et Louis De Laminne de Bex, qui rappelle les exploits de Gilbert Staepelaere à Ypres en 1970, ou encore à la Ford Escort MK2 des géniaux Bernard Dejaeghere et Michaël Louys, dont la superbe livrée rend hommage aux 25 ans du plus déjanté des groupes de rock liégeois, ‘Les Gauff’’ !  

 

Remarquables seront également certains modèles de voitures très bien préparées pour la compétition à 80 km/h, à l’image de la Fiat 124 Sport Spider de Dirk Vermeersch (ancien vainqueur des 24 Heures de Spa !) et Christel Bauwens, la Volvo PV544 des Hollandais Michael et Rogier Simon, les Austin Healey 3000 des Hollandais Robert Millar et Joe Van Burik d’une part, Jan-Piet Van der Meer et Koen Weijers de l’autre, la Triumph TR8 de Jean-Louis Renard et Thomas Sigtermans, la Lada VFTS des Luxembourgeois Philippe et Laurent Bai, etc.

 

Evoluant sur les tests de régularité dans le sillage des concurrents en ‘Legend’, les ‘Challenger’ ne manqueront donc pas d’assurer leur part de spectacle. On ne peut que vivement conseiller au public de les attendre, car pour tenir une moyenne de 80 km/h, ils n’auront pas l’occasion de traîner en route et faire du tourisme. Aussi belle soit la région…(com)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel