Yokohama Spa Rally Classic:Lutte garantie entre les experts de la Régularité

Imprimer

spa rally ,moteur ,sudinfo , rupteur , magazine , lameuse

Si le Spa Rally constitue la deuxième manche du Belgian Rally Championship, la vitesse n’est pas la seule raison d’être de cet événement. Depuis l’an dernier, le Yokohama Spa Rally Classic rassemble la crème des amateurs et passionnés de Régularité. L’opportunité de pratiquer cette course à la précision sur des spéciales fermées et sécurisées ne cesse de plaire, ce qui se traduit par un plateau d’une septantaine d’équipages répartis entre les catégories VHRS 65, à 65 km/h de moyenne, et VHRS 50, à 50 de moyenne.

C’est le samedi 14 mars que le Yokohama Spa Rally Classic déboulera sur les tronçons de Chevron, Andrimont, Fays Show et Spa, disputés à deux reprises, avant l’apothéose de fin de journée sur la piste de Rallycross (World RX) du Circuit de Spa-Francorchamps. Où les adeptes de la Régul’ se produiront entre les deux passages des cadors du BRC, avant d’immobiliser leurs montures au pied de la gigantesque tribune officielle et de gagner l’espace VIP surplombant cette arène des temps modernes. Dans ce cadre plus que prestigieux, la cérémonie de remise des prix sera organisée. 

Lauréats en 2019, François de Spa et Dominique Dufrasne ne remettent pas leur titre en jeu… mais l’ex-copilote sera bien présent, en compagnie d’Isabelle Dogne, cette fois au volant de son Alfa Romeo Giulia Sprint GT. Quant à de Spa, il a migré vers la catégorie ‘Critérium’, histoire de varier les plaisirs. 

Tous les regards se tournent donc vers ceux qui avaient terminé dans le sillage de la très belle Saab Sonett il y a un peu moins de douze mois, en l’occurrence les jeunes Alexandre Delhez et Benoît Deflandre (Ford Escort MK1), ainsi que le moins jeune (quoique…) Georges Chalsèche et son compère Baptiste Gengoux (Opel Manta S/R).

Qu’on se le dise, on va se presser au portillon en haut du classement, tant la liste des engagés regorge de noms connus et reconnus. Parmi les candidats à la plus grosse part du gâteau, pointons en effet Etienne Baugnée et Benoît Remion (Ford Escort MK1), Stéphane Blaise et Patrick Lienne (Porsche 911), Yves Deflandre et Joseph Lambert (Porsche 911), José Delporte et Jean-Yves Bozet (Opel Ascona B), Didier et Florent Gathy (Porsche 911), Jonathan Georges et Pierre Lemaire (Peugeot 205 GTI), Pascal et Marine Gonin (Porsche 911), Jean-Claude Kauffman et Jean-Marc Piret (Toyota Celica), Olivier Maréchal et Thomas Collard (Peugeot 205 GTI), Gaëtan Monseur et David Hanquet (BMW 325i), Claude Ninane et Christophe Simon (Opel Kadett C), John Pottier et Thibault Blaimont (MG B), Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Ford Escort MK1), Patrice Simon et Damien Chaballe (Porsche 924 S), on en passe, et de tout aussi bons sans doute… 

spa rally ,moteur ,sudinfo , rupteur , magazine , lameuse

L’un des pôles d’intérêt du Yokohama Spa Rally Classic est de proposer un plateau de voitures de nature à titiller la curiosité des passionnés de l’histoire automobile. C’est ainsi que les spectateurs qui auront la très bonne idée de rester en spéciale pour cette course dans la course apprécieront des Clan Crusader, Volvo Amazon, Lada VFTS, Skoda 110 RS, Opel Commodore GS/E, Saab 99, DAF 55 Coupé Marathon, Fiat 124 Sport Spider, sans oublier bien sûr la superbe Alpine A110 1600S des Français Pascal Stocco et Corinne Ronconi, qui officiera en qualité de voiture #0.

Les commentaires sont fermés.