BRC

  • Le Spa Rally finale du FIA European Rally Championship 2020 !

    Imprimer

    ERC, BRC ,Spa rally , moteur , lameuse ,sudinfo ,moteur

    L’information était dans l’air depuis un certain temps, elle est désormais officialisée par Eurosport Events et DG Sport. Oui, l’édition 2020 du Spa Rally, qui avait fait l’objet d’un report en mars dernier pour les raisons que l’on sait, avant de retrouver place au calendrier le week-end des 12 et 13 décembre, servira bien de finale à la compétition FIA ERC, soit le très officiel Championnat d’Europe des Rallyes !

    ERC, BRC ,Spa rally , moteur , lameuse ,sudinfo ,moteur

  • condroz 2020

    Imprimer

    condroz, rallye ,lameuse ,sudinfo ,moteur ,rupteurmagazine

    Les dernières nouvelles qui viennent de tomber son que l’édition 2020 aurait lieu sur 1 jour: le samedi 7 novembre . 

     

    Info à suivre

  • Le «Rallye du Condroz» : pas encore de décision !

    Imprimer

    BRC , condroz , rallye ,lameuse , sudinfo moteur , rupteur magazine

    Contrairement à différentes rumeurs, la décision d’annuler ou non le 47e Rallye du Condroz n’a pas encore été prise par le Conseil d’Administration du Royal Motor Club de Huy.

     

    Il est évident que la crise sanitaire que nous traversons en ce moment impacte énormément tout le secteur événementiel, y compris sportif, et plus encore l’organisation d’un rallye qui se déroule en grande partie sur des routes ouvertes et dans des lieux publics.

     

    Le RMC Huy suit bien entendu pas à pas l’évolution de la crise et des mesures prises par les différents niveaux de pouvoir :  communal, provincial, régional et fédéral. Il a été informé par le RACB qu’une procédure spécifique à ce type d’épreuves a été soumise aux autorités compétentes. Cette procédure est actuellement toujours en cours de validation.Le Conseil d’Administration attend donc sa version définitive et agréée pour envisager sa « faisabilité ».

     

    La décision finale d’organiser ou pas sera prise – dès que possible - en âme et conscience, en tenant compte de cette procédure, des règles sanitaires qui sont impératives pour ne mettre en danger ni le public, ni les participants, ni les nombreux services et les bénévoles sans qui le rallye n’existerait pas, mais aussi le côté « festif » et « large public » qui fait le succès du Rallye du Condroz.(com)

  • DG Sport veut rassurer toutes les personnes ,oui, le Spa Rally 2020 aura bien lieu les samedi 12 et dimanche 13 décembre

    Imprimer

    BRC ,dg sport, moteur ,sudinfo ,lameuse, rupteur magazine

    Alors que les derniers jours ont été marqués par l’annonce de l’annulation de plusieurs épreuves devant entrer en ligne de compte pour le Belgian Rally Championship 2020, toujours des suites de la pandémie mondiale de Covid-19, DG Sport veut rassurer.

    « Nous ne sommes pas devins, ce qui signifie qu’il est impossible de prévoir dès maintenant la manière dont la situation sanitaire va évoluer dans notre pays au cours des prochains mois, commente Christian Jupsin, responsable de DG Sport. Serons-nous en mesure d’accueillir les spectateurs en nombre ? Pourra-t-on organiser notre traditionnelle grande fête du rallye ? L’épreuve devra-t-elle avoir lieu à huis clos ? A dire vrai, nous n’en savons rien. Mais ce qui est sûr, c’est que les concurrents pourront s’en donner à cœur joie sur le parcours mis sur pied à leur intention. DG Sport a la ferme intention de terminer cette étrange année 2020 sur une note optimiste, en donnant l’occasion à tout qui le souhaite de prendre du plaisir dans l’habitacle d’une voiture de rallye. C’est en fait le meilleur signal que nous pouvons donner en pensant à 2021… »

    Si le Spa Rally avait été la première victime du confinement à la mi-mars, il est important pour DG Sport d’inverser la tendance et de croire en des lendemains qui chantent. Les organisateurs analysent dès lors l’évolution de la situation au gré des statistiques, des perspectives et des mesures les plus diverses prises dans le cadre de cette pandémie, et même s’il est d’ores et déjà acquis que le Spa Rally 2020 ne sera pas tout à fait pareil aux précédentes éditions, on peut compter sur l’enthousiasme de DG Sport pour que l’épreuve puisse finalement se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

    « Nous tenons d’ailleurs d’ores et déjà à remercier les communes qui sont nos partenaires dans cette aventure, reprend Christian Jupsin. Il est facile de tout interdire et tout supprimer, il est par contre plus courageux de tout mettre en œuvre afin que les concurrents et les fans puissent terminer l’année sur les chapeaux de roues. »

     Petit conseil : les concurrents souhaitant prendre part au Spa Rally 2020 en BRC, Critérium ou VHRS ne doivent pas tarder, car les places disponibles ne sont plus très nombreuses…(com)(photo J.Guisset.)

  • Le Rallye d'Ypres fait son arrivée en Championnat du monde et rdv pour le Condroz en 2021....que dire?

    Imprimer

    lameuse,sudinfo,moteur,rupteur magazine,brc ,wrc huy

    Suite à un conseil d'administration il non pas eu le choix que de prendre la pénible décision d'annuler l'édition 2020 du Rallye du Condroz.

    Ypres remplace donc la course nipponne au pied levé. La Belgique sera la 34e nation à accueillir un rallye WRC du 19au 22 novembre. La Power Stage, qui ponctuera l'épreuve le dimanche, se disputera sur le circuit de Spa-Francorchamps.....à 58km de Huy

    Le covid-19 aurait-il des limites d'une régions à l’autre ?

  • Un nouveau calendrier pour les 6 épreuves du Jobfixers BRC 2020

    Imprimer

    brc, racb, rallye ,moteur , rupteur magazine, sudinfo ,lameuse , covid19

    Suite à la pandémie mondiale du Covid-19, le Jobfixers Belgian Rally Championship avait dû être interrompu juste avant le Spa Rally. À ce jour, les épreuves sportives restent interdites dans notre pays. Aujourd’hui que le déconfinement est entamé, une stratégie de sortie a été fixée également pour le rallye. Deux épreuves ne seront pas organisées à d’autres dates. Le RACB et le promoteur expriment toute leur compréhension et leur sympathie pour l’équipe organisatrice du Sezoensrally, durement touchée par la disparition de son président, Jeff Steensels, qui a décidé de reporter à la saison prochaine l’organisation de leur épreuve. Les organisateurs du TAC Rally ont également été contraints d’annuler l’édition 2020 de leur épreuve en raison de l’indisponibilité du centre nerveux du rallye.

    Les autres organisations ont pu recevoir tout le soutien nécessaire pour trouver une autre date. Le Championnat de Belgique des Rallyes reprendra ainsi les 4 et 5 septembre avec le ConXioN Omloop van Vlaanderen, qui sera suivi par le East Belgian Rally le 26 septembre.

    Le Renties Ypres Rally ne pouvait pas être organisé fin juin. La classique flandrienne a trouvé de nouvelles dates et se disputera les 2 et 3 octobre. Le Rallye du Condroz se tiendra quant à lui aux dates prévues, les 7 et 8 novembre, mais il ne clôturera pas cette année le championnat. Fin novembre, les concurrents du BRC se retrouveront ainsi à Namur pour le Rallye de Wallonie. L’épreuve se disputera cette année sous un format compact et une seule journée de course durant le week-end des 28 et 29 novembre (date exacte à confirmer). Le Rallye de Wallonie accueillera aussi une manche du RACB Criterium. Cette saison très particulière du Jobfixers Belgian Rally Championship se clôturera les 12 et 13 décembre avec le Spa Rally, qui avait déjà confirmé antérieurement sa nouvelle date.

    La seconde moitié de saison du Jobfixers Belgian Rally Championship 2020 s’annonce donc particulièrement passionnante.(com)

    CALENDRIER JOBFIXERS BELGIAN RALLY CHAMPIONSHIP 2020

    29/02 Rally van Haspengouw

    4-5/09 ConXioN Omloop van Vlaanderen

    26/09 East Belgian Rally

    2-3/10 Renties Ypres Rally

    7-8/11 Rallye du Condroz

    28-29/11 Rallye de Wallonie

    12-13/12 Spa Rally

  • Le Spa Rally prévu en mars aura bien lieu en 2020

    Imprimer

    spa rally , BRC,DG Sport,lameuse, sudinfo ,rupteur magazine

    L’équipe de DG Sport avait annoncé qu’elle ne comptait pas baisser les bras, et que tout serait mis en œuvre pour que l’épreuve, l’une des manches phares du Belgian Rally Championship, puisse avoir lieu plus tard dans l’année.

    En cette période de confinement et d’annonces de reports, DG Sport a la satisfaction de faire renaître l’espoir. Oui, le Spa Rally 2020 aura lieu, qui plus est dans des conditions assez similaires à celles attendues à la mi-mars. "Nous pouvons en effet officialiser dès maintenant les dates des samedi 12 et dimanche 13 décembre, ce qui signifie que de manière exceptionnelle, le Spa Rally constituera la finale du BRC, annonce Christian Jupsin au nom de DG Sport. Le pari n’était bien sûr pas gagné d’avance, nous avons partagé ce projet avec toutes les parties concernées, à commencer par la Ville de Spa, le Circuit de Spa-Francorchamps, le RACB, le promoteur du Championnat de Belgique et toutes les communes concernées. Un accord de principe généralisé est désormais donné et les premiers retours ont été enthousiastes, ce qui nous conforte dans ce choix…"

    De manière concrète, on se dirige vers un copier-coller de ce qu’aurait dû être le Spa Rally 2020 les 14 et 15 mars, avec un programme identique, y compris la spéciale-show WRX à Spa-Francorchamps, sans oublier les annexes Yokohama Spa Rally Classic (VHRS) et Critérium. "Il va de soi que les engagements enregistrés restent valables, et que d’autres pourront être acceptés en temps utiles, poursuit Christian Jupsin. Cette année 2020 restera, quoi qu’il arrive, différente des autres, et il est clair que dans ces conditions, chacun est prêt à donner du sien pour sauver ce qui peut l’être, et faire en sorte que ce Championnat de Belgique tant attendu puisse tout de même tenir toutes ses promesses. Nous étions les premiers à devoir annoncer un report, nous sommes désormais les premiers à être porteurs de bonne nouvelle. Parfait !"

    C’est donc à moins de deux semaines de Noël que le Spa Rally 2020 permettra aux fans de reprendre une grosse louche de plaisir, et que la fête pourra battre son plein, cette fois avec un décorum typique et inédit de fin d’année. Et une very good news, une !(photo Sébastien Roch)

  • Le rupteur 02/2020 sera en chemin demain vers chez vous .

    Imprimer

    rupteur magazine ,lameuse,sudinfo ,moteur , brc, asaf

    rupteur magazine ,lameuse,sudinfo ,moteur , brc, asaf

    rupteur magazine ,lameuse,sudinfo ,moteur , brc, asaf

  • Yokohama Spa Rally Classic:Lutte garantie entre les experts de la Régularité

    Imprimer

    spa rally ,moteur ,sudinfo , rupteur , magazine , lameuse

    Si le Spa Rally constitue la deuxième manche du Belgian Rally Championship, la vitesse n’est pas la seule raison d’être de cet événement. Depuis l’an dernier, le Yokohama Spa Rally Classic rassemble la crème des amateurs et passionnés de Régularité. L’opportunité de pratiquer cette course à la précision sur des spéciales fermées et sécurisées ne cesse de plaire, ce qui se traduit par un plateau d’une septantaine d’équipages répartis entre les catégories VHRS 65, à 65 km/h de moyenne, et VHRS 50, à 50 de moyenne.

    C’est le samedi 14 mars que le Yokohama Spa Rally Classic déboulera sur les tronçons de Chevron, Andrimont, Fays Show et Spa, disputés à deux reprises, avant l’apothéose de fin de journée sur la piste de Rallycross (World RX) du Circuit de Spa-Francorchamps. Où les adeptes de la Régul’ se produiront entre les deux passages des cadors du BRC, avant d’immobiliser leurs montures au pied de la gigantesque tribune officielle et de gagner l’espace VIP surplombant cette arène des temps modernes. Dans ce cadre plus que prestigieux, la cérémonie de remise des prix sera organisée. 

    Lauréats en 2019, François de Spa et Dominique Dufrasne ne remettent pas leur titre en jeu… mais l’ex-copilote sera bien présent, en compagnie d’Isabelle Dogne, cette fois au volant de son Alfa Romeo Giulia Sprint GT. Quant à de Spa, il a migré vers la catégorie ‘Critérium’, histoire de varier les plaisirs. 

    Tous les regards se tournent donc vers ceux qui avaient terminé dans le sillage de la très belle Saab Sonett il y a un peu moins de douze mois, en l’occurrence les jeunes Alexandre Delhez et Benoît Deflandre (Ford Escort MK1), ainsi que le moins jeune (quoique…) Georges Chalsèche et son compère Baptiste Gengoux (Opel Manta S/R).

    Qu’on se le dise, on va se presser au portillon en haut du classement, tant la liste des engagés regorge de noms connus et reconnus. Parmi les candidats à la plus grosse part du gâteau, pointons en effet Etienne Baugnée et Benoît Remion (Ford Escort MK1), Stéphane Blaise et Patrick Lienne (Porsche 911), Yves Deflandre et Joseph Lambert (Porsche 911), José Delporte et Jean-Yves Bozet (Opel Ascona B), Didier et Florent Gathy (Porsche 911), Jonathan Georges et Pierre Lemaire (Peugeot 205 GTI), Pascal et Marine Gonin (Porsche 911), Jean-Claude Kauffman et Jean-Marc Piret (Toyota Celica), Olivier Maréchal et Thomas Collard (Peugeot 205 GTI), Gaëtan Monseur et David Hanquet (BMW 325i), Claude Ninane et Christophe Simon (Opel Kadett C), John Pottier et Thibault Blaimont (MG B), Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Ford Escort MK1), Patrice Simon et Damien Chaballe (Porsche 924 S), on en passe, et de tout aussi bons sans doute… 

    spa rally ,moteur ,sudinfo , rupteur , magazine , lameuse

    L’un des pôles d’intérêt du Yokohama Spa Rally Classic est de proposer un plateau de voitures de nature à titiller la curiosité des passionnés de l’histoire automobile. C’est ainsi que les spectateurs qui auront la très bonne idée de rester en spéciale pour cette course dans la course apprécieront des Clan Crusader, Volvo Amazon, Lada VFTS, Skoda 110 RS, Opel Commodore GS/E, Saab 99, DAF 55 Coupé Marathon, Fiat 124 Sport Spider, sans oublier bien sûr la superbe Alpine A110 1600S des Français Pascal Stocco et Corinne Ronconi, qui officiera en qualité de voiture #0.

  • Rupteur magazine:On ne change pas une équipe qui gagne pour faire encore mieux

    Imprimer

    rupteur magazine , moteur , brc , asaf  ,sudinfo , moteur

    2020 deuxièmes anniversaires pour rupteur magazine

    Actuellement  près de 300 abonnés et une centaine  qui sont preneurs du magazine occasionnellement, plus de 15000 vues sur les réseaux sociaux sans oublier la reconnaissance des diverses organisations (rallyes , courses de côte et slalom) qui nous accueillent chaque wk pour l’installation de notre stand. Un peu plus de 50 courses du nord au sud et de l'est à l'ouest

    Il a fallu le temps que la mayonnaise prenne, voilà c’est chose faite.

    Pour cette nouvelle année nous voulons faire encore mieux et avec :

    -Notre boutique de vente d'accessoires et photos sur le site rupteur

    -Une revue avec plus de pages nous passons à36 pages alors que nous étions à plus ou moins 24 pages.

    -Notres stand avec les photos et les infos que vous voulez.

    -Un suivi sur sudinfo moteur des divers disciplines

    -Du E-sport

    Et un nouveau projet, le challenge rupteur (rallye, course de cote et slalom) dans les provinces de Liège, Namur, Hainaut, Brabant, Luxembourg en un mot dans tout le pays  De début février à mi novembre challenge repris sur  Racing Channel

    Infos Challenge : ICI

    A la fin du challenge nous ne remettrons pas moins de 40 trophées

     

    rupteur magazine , moteur , brc , asaf  ,sudinfo , moteur

     

  • Le Spa Rally 2020 officialisé les 14 et 15 mars

    Imprimer

    brc, sparally ,lameuse, sudinfo, moteur, rupteur ,dgsport

    Alors que le Belgian Rally Championship 2019 vient de se clôturer du côté de Huy, DG Sport travaille d’arrache-pied aux réjouissances 2020, à commencer par le Spa Rally. Une fois encore, l’épreuve tracée en région spadoise sera la deuxième manche de la compétition nationale, et sa date sera inchangée par rapport à l’an dernier. C’est en effet à la mi-mars, plus précisément les samedi 14 et dimanche 15, que l’événement aura lieu, tandis que le Shakedown sera programmé le vendredi 13 mars. 

    "En 2019, nous avions veillé à retrouver certains fondamentaux de notre épreuve, et cette tendance se confirmera lors de l’édition 2020, commente Christian Jupsin, responsable de DG Sport. Bernard Herman et son équipe restent bien sûr aux commandes de l’événement, qui consistera de nouveau en une manche du très disputé Belgian Rally Championship, avec des annexes Critérium et VHRS, chacune disputée sur une seule journée. Précisons également, et on y tient, que le parcours, déjà bouclé et qui réservera de belles surprises, sera 100% asphalte, sans la moindre portion de terre. Bref, on repart sur les mêmes bases qui avaient donné satisfaction en mars dernier…"

    DG Sport poursuivra également le développement de l’aspect marketing du Spa Rally, qui servira plus que jamais de lieu de rencontre et d’échange pour les sociétés de la région souhaitant joindre l’utile à l’agréable. 

    Si les bolides vont progressivement regagner les ateliers afin de passer l’hiver au chaud, dans les rangs de DG Sport, on est déjà passé en mode 2020…(com)

    Toutes les infos ICI

  • Rallye Condroz 2019: Victoire pour Lefebvre et titre pour Fernémont sur Skoda

    Imprimer

    condroz, rallye ,rupteur bedoret ,lefebvre ,fernemont,skodamagazine ,lameuse, sudinfo ,brc

    Après 20 étapes spéciales  piégeuse  Stéphane Lefebvre est vainqueur devant  De Mevius Guillaume deuxième et De Mevius Ghislain sur la troisième marche suite à la sortie dans la dernière spéciale de  Sébastien Bedoret .

    Adrien Fernémont   remporte le titre en BRC

    Skoda remporte le titre constructeur

    condroz, rallye ,rupteur bedoret ,lefebvre ,fernemont,skodamagazine ,lameuse, sudinfo ,brc

    condroz, rallye ,rupteur bedoret ,lefebvre ,fernemont,skodamagazine ,lameuse, sudinfo ,brc

    condroz,rallye,lameuse,sudinfo,brc,rupteur bedoret,lefebvre,fernemont,skoda,magazine

    Résultats Condroz: ICI

    Résultats Belgian Rally Championship : ICI

  • Lancement du 46 ème rallye du Condroz sous la pluie (cartes et timing)

    Imprimer

    Une fois de plus le rallye du Condroz  sans pluie ne serait pas le rallye du Condroz et d’après les conditions climatiques pour le wk nous ne devrions pas échapper à cela.

    Quand nous parlons du lancement pour certains il a déjà commencé début de semaine avec  la mise au point de leur monture  sous un « grand soleil » mais avec un terrain gras quand même.  Le shakedown du jour a une fois de plus attiré les grandes foules malgré la pluie et y compris les incontournables pseudos spectateurs  qui ne savent pas se tenir malheureusement .

    condroz , rallye , huy , lameuse ,surdinfo ,rupteur, magazinePhoto S.China

    Coté équipages ce shakedown n’empêchera pas les équipages de prendre le départ demain vu que aucun gros incidents n’ont été signalés  .

    condroz , rallye , huy , lameuse , Prévot ,Stépahne ,surdinfo ,rupteur, magazine

    Beaucoup de monde aussi au chapiteau pour la traditionnelle  séance d'autographes y compris la séance spéciale de Stéphane Prévot qui présentait et dédicaçait son livre.

    condroz , rallye , huy , lameuse , Prévot ,Stépahne ,surdinfo ,rupteur, magazine

    Rendez-vous sur les routes et surtout prudence et respectez les zones ainsi que les stewarts et commissaires.

    timing: ICI

    cartes: ICI 

     

    condroz , rallye , huy , lameuse , Prévot ,Stépahne ,surdinfo ,rupteur, magazine

    Vous pouvez suivre aussi le rallye sur la page rupteur magazine

    condroz , rallye , huy , lameuse , Prévot ,Stépahne ,surdinfo ,rupteur, magazine

     

     

     

  • Condroz 2019 :Pas de grande star ,par contre une très belle liste des engagés

    Imprimer

    condroz ,rallye,lameuse ,sudinfo,moteur ,rupteur magazine

    Trente-et-une voitures de la classe R5, six Porsche 997 GT3, trois WRC ancienne génération, une bonne dizaine de Ford Escort MKII… 143 inscriptions enregistrées à la date de clôture des inscriptions, le 46e Rallye du Condroz s’annonce palpitant.

    Rappelons quand même que le titre de champion de Belgique se joue à Huy entre Kris Princen, Sébastien Bedoret et Adrien Fernémont . En plus de ces trois pilotes Skoda, Ghislain de Mevius (Skoda), Cédric Cherain (VW Polo), le jeune et prometteur Français Pierre-Louis Loubet (Skoda), Vincent Verschueren, qui a en dernière minute délaissé sa Skoda pour prendre les commandes de la seconde VW Polo R5 du THX Racing et Kevin Demaerschalk (Ford Fiesta II) peuvent eux aussi prétendre à la victoire. Et il ne faut pas oublier des pilotes moins souvent présents au championnat mais toujours en grande forme au Condroz : Yves Matton (Skoda), Xavier Bouche (VW Polo), Cédric De Cecco (Skoda), Davy Vanneste (Skoda), Olivier Collard (Skoda), Guillaume de Mevius (Citroën). Plusieurs pilotes régionaux tenteront d’exploiter au mieux leur « R5 » : Xavier Baugnet, Cédric Busin (Skoda), Etienne Monfort (Skoda), Emmanuel Gonay (Citroën C3), Bastien Rouard (Skoda), Harry Bouillon (Ford Fiesta) sans oublier les jeunes Grégoire Munster (Skoda), PJM Cracco (Skoda), Maxime Potty (VW Polo) et Amaury Molle. La liste des pilotes de R5 se complète avec le Britannique Neil Simpson (Skoda), déjà présent en 2018, Henri Schmelcher (VW Polo), Jourdan Serderidis (Skoda), Christophe Verstaen (Skoda), Melissa Debackere (Skoda), Niels Reynvoet (Skoda), et Alain Litt (Skoda). Au total donc, 31 « R5 » dont 22 Skoda Fabia, quatre VW Polo, deux Ford Fiesta, deux Citroën C3 et deux voitures encore à préciser pour Xavier Baugnet et Amaury Molle.

    Côté GT, la bagarre risque bien d’être aussi somptueuse avec cinq Porsche  très bien conduites qui vont assurer le spectacle : « Fred » Bouvy, John Wartique, Pascal Gaban, Renaud Verreydt, Romain Delhez et Gino Bux, excusez du peu !

    Et puis quelques voitures qui sortent du lot comme la Skoda Fabia S2000 du régional Johan Van den Dries, la Mitsubishi Lancer WRC de Eric Lefevre, la Subaru Impreza WRC d’Alain Willems ou encore la Dacia Sandero R4 de Florian Jupsin.

    En historique, on attend avec impatience la prestation de  Lancia Beta Monte-Carlo de Jean-Pierre Vandewauwer, la Ford Sierra Cosworth 4x4 de Dirk Deveux et une meute de Ford Escort emmenée par le leader au championnat Arthur Kerckhove, avec de solides pilotes comme Christophe Daco, Pieter-Jan Mayaert, Hubert Deferm, Patrick De Blauwe, Julien Collette ou Benoît Gillot. Il faudra également surveiller la Porsche de André Lausberg et jouir du spectacle des Volvo de Lamy et Glaude.

    Si Grégoire Munster est d’ores et déjà titré au championnat junior et le Néerlandais Timo Vander Marel dans la classe R2, la bagarre entre les petites tractions de cette catégorie sera intéressante elle aussi avec quelques solides candidats à la victoire : Thibaut Mazuin et Gilles Pyck (Peugeot 208 ), Jean-Louis Boesmans (Ford Fiesta) ou encore Timo Van der Marel et Charles Munster (Opel Adam). Des Renault Clio R3 (Bouts, Leroy, Jensen, .., des DS3 R3 (Neven, S’Heeren), des plus petites R2 (Dumont en Skoda Fabia, Docquier, Debaere en Citroën C2 R2 Max).

    Et puis un rallye du Condroz ne peut se passer des Mitsubishi Lancer. Cette année encore, ils seront 8 à piloter la 4x4 japonaise : les locaux Colignon, Destrument, Lemaire et Orban mais également Stefaan Tsjoens et Cédric Verhees. Deux autres Mitsubishi Lancer Evo officieront par ailleurs en voiture « 0 » aux mains de Dominique Jullien et Marcel Cailloux.

    Le spectacle sera donc au rendez-vous dès le vendredi, à Huy, au Parc d’assistance et à la spéciale d’essai libre de Ben-Ahin (gratuit pour les détenteurs du pass week-end, 5 € pour les autres), avec la traditionnelle séance d’autographes sous le chapiteau à 18h30, la présentation du livre sur Stéphane Prévot sous le chapiteau également de 16 à 18h00 et sur les spéciales, dès le samedi à 9h00 (Wanzoul).(com)

    Infos utiles et billetterie : www.condrozrally.be

     

  • 46e Rallye du Condroz :La pression monte

    Imprimer

    rallye, BRC ,RACB ,condroz, huy , rupteur magazine ,lameuse , sudinfo

    Cette année, le Rallye du Condroz fait également partie de l’European Rally Trophy (ERT), une compétition qui reprend 36 rallyes dans 21 pays différents.

    Le parcours est en phase de finalisation et proposera quelques innovations. Le plus important est que les préventes de ticket sont dès maintenant ouvertes via le site www.condrozrally.be.

    La séance d’essai libre est prévue le vendredi 1er novembre de 9h00 à 17h00. L’accès à cette spéciale-test sera gratuite pour les spectateurs en possession d’un « pass week-end », à 5 € pour les autres. Une partie show sera toujours proposé près de « La Cabane » sur la spéciale de Ben-Ahin. Les 30 premiers numéros seront à l’œuvre le matin, les autres l’après-midi. Des navettes gratuites sont prévues au départ de la place de Gives. où il sera possible d’acheter les « pass ».

    Cette 46e édition proposera aux participants une distance totale sous le chrono de 226,78 km soit presque 15 de plus que lors de l’édition précédente. Le nombre de spéciales sera quant à lui identique à l’année dernière,avec à nouveau 20 tronçons chronométrés. Ils seront toutefois répartis différemment puisque les concurrents devront en découdre sur 12 spéciales le samedi et 8 le dimanche. La journée du samedi se composera comme suit pour la première boucle : Wanzoul (8,78km), Héron(11,32km), Bodegnée-Amay(8,80km). Les concurrents reviendront ensuite à l’assistance au cœur de la cité mosane avant de repartir pour trois spéciales avec :Ben –Ahin (5,52km), Perwez-Mar-chin (21,99km) et Ramelot(7,89km) et ce, à parcourir à deux reprises. La journée du dimanche sera quant à elle plus courte avec :Wanze (10,40km), Villers –le–Bouillet (12,65km) avant un retour à l’assistance. Les participants migreront ensuite vers le Condroz avec Strée (12,23km) et la nouvelle de cette 46e édition, Ouffet-Clavier(13,81km) qui sera en alternance avec Engis lors des prochaines éditions . Ces 4 tronçons chronométrés seront à parcourir à deux reprises avant le podium final qui se tiendra aux alentours de 17h.

    Rupteur Magazine sera présent pour les reportages