c1 racing cup

  • Zandvoort, Spa-Francorchamps, Zolder et Mettet...Il y aura donc un après pandémie

    Imprimer

    2cv , C1 racing cup ,francorchamps,moteur , rupteur ,lameuse ,sudinfo

    Alors que le déconfinement est devenu une réalité après un début de printemps marqué par un arrêt total des activités sur le front du sport automobile, les promoteurs et organisateur s’activent pour que la seconde partie de saison permette à tout qui le souhaite de prendre un maximum de plaisir.

    Du côté de la 2CV Racing Cup et de la C1 Racing Cup, un calendrier en quatre temps est officiellement présenté ce mercredi… et les surprises sont nombreuses !
    De manière concrète, 2CV et C1 vont d’abord se retrouver sur le Circuit de Zandvoort, récemment remis à neuf à des fins de Formule 1, pour une épreuve de 8 heures dans le cadre d’un meeting programmé les 12 et 13 septembre. Ensuite, cap sur Francorchamps, pour une course commune de… 14 heures qui remplace les habituelles 24H2CV !


    « Après avoir perdu notre date initiale afin de permettre aux 24 Heures de Spa, la plus grande course de GT au monde, d’avoir lieu, nous étions en attente d’une proposition du Circuit, explique Robert Van Gysegem au nom de l’équipe d’organisation des compétitions 2CV et C1 Racing Cup. Mais une fois que les séries internationales ont été recasées, il n’y avait plus guère de possibilités pour les épreuves belges, fussent-elles aussi populaires que les 24 Heures 2CV/C1 ou les 25 Heures Fun Cup.

    2cv , C1 racing cup ,francorchamps,moteur , rupteur ,lameuse ,sudinfo

    Comme vous l’apprendrez d’ici la fin de la semaine, les promoteurs des différentes compétitions nationales ont
    alors décidé de faire cause commune au travers d’un meeting qui permettra à chacun de limiter les dégâts. Alors non, il n’y aura pas de 24H2CV cette année, mais bien une épreuve inédite de 14 heures dont le départ sera donné dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 octobre.

    Certains trouveront ça frustrant, nous prenons plutôt le parti de dire que l’essentiel était de proposer une course de longue haleine sur le plus beau circuit du monde en cette période exceptionnelle… »
    Une fois ce tour d’horloge… plus deux heures dans les pattes, les concurrents de la 2CV Racing Cup et de la C1 Racing Cup n’en auront pas terminé, bien au contraire ! Les samedi 21 et dimanche 22 novembre, ils retrouveront le Circuit de Zolder pour la fameuse épreuve de 1000 Km (8 heures) initialement programmée en début de saison.

    Quant à la Finale, elle aura une fois encore lieu sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet… avec deux épreuves distinctes pour les 2CV et les C1. Et cette fois, c’est la C1 Racing Cup qui sera à l’honneur, avec une course de… 24 heures (et oui !), en lever de rideau de laquelle la 2CV Racing Cup se produira sur une durée de 6 heures. Au terme de ces deux joutes dans l’entre-Sambre-et-Meuse, les noms des champions seront connus…
    « Ce programme de seconde partie de saison, ou plutôt de remplacement, ne va sans doute pas satisfaire tout le monde, mais nous avons fait ce que nous avons pu en étroite collaboration avec les circuits de Zandvoort, Spa-Francorchamps, Zolder et Mettet, reprend Robert Van Gysegem.

    La campagne 2020 restera à tout jamais particulière, et nous espérons surtout ne jamais revivre une telle situation. Avec un total de 36 heures de piste pour les 2CV et 54 heures pour les C1, je pense que chacun pourra prendre du plaisir et ainsi oublier ce printemps définitivement pourri à bien des niveaux.

    Rendez-vous donc sur les différentes pistes… et que la compétition reprenne ! » (com)

    Photos  Letihon.be

  • Francorchamps:Les premières C1 Racing Cup en piste au Trophée des Fagnes à Francorchamps

    Imprimer

    francorchamps , C1 racing cup , lameuse , trophée des fagnes , moteur , sudinfo

    En annonçant il y a quelques semaines à peine la naissance de la C1 Racing Cup, nouvelle ode au sport auto démocratique mettant aux prises des Citroën C1 nanties d’un kit compétition, mais néanmoins très proches de la série, les forces vives du C1 Racing Teams avaient espoir de titiller la curiosité des uns et des autres. Mission allègrement accomplie, puisque c’est une déferlante de questions et de demandes de précisions à laquelle ont dû faire face les géniteurs de cette nouvelle discipline.

    Une poignée de semaines plus tard, les choses évoluent favorablement, et les premières autos seront rapidement en mesure de rouler… « Nous avons passé commande de 10 kits… qui ont d’emblée trouvé acquéreurs, explique Léonard Licops, Président de l’ASBL C1 Racing Teams. Nous allons les réceptionner les uns après les autres, et de leur côté, les équipes intéressées sont à la recherche de Citroën C1 de route sur lesquelles seront montés les kits. Tout cela prend naturellement du temps, et même si chacun souhaiterait pouvoir monter en piste demain, il faut raison garder. Comme nous l’avions annoncé il y a peu, 2017 doit être considérée comme la saison de lancement de la C1 Racing Cup. Il y aura des courses, ce qui est déjà une très bonne nouvelle, et nous sommes conscients que le plateau ira en évoluant… »

    Et ces premières courses de la C1 Racing Cup, elles seront disputées dans le cadre des épreuves de la 2CV Racing Cup 2017 sur les circuits de Spa-Francorchamps, ‘home track’ de la nouvelle série, mais aussi sur la piste de Meppen, en Allemagne… « Pour l’heure, trois épreuves figurent en effet au calendrier provisoire, poursuit Robert Van Gysegem, Secrétaire de l’ASBL. Une situation qui pourrait évoluer, selon la rapidité de préparation des voitures. Nous souhaitons marquer le coup dès le Trophée des Fagnes, le samedi 1er avril – et ce n’est pas un poisson – en permettant aux C1 Racing Cup déjà en mesure de rouler de s’affronter une première fois, sur une distance de 120 minutes. Pour nous, ce sera aussi l’occasion d’analyser la manière dont les choses se passent, en prévision du futur, et de communiquer avec du concret. Le samedi 29 avril, les C1 seront également de la partie sur le nouveau circuit de Meppen, en Allemagne, où la course aura une durée de 6 heures. Et puis, en fin de saison, il y aura les traditionnelles 24 Heures 2CV, programmées le week-end des 21 et 22 octobre, où les C1 Racing Cup constitueront une catégorie à part, avec son propre classement et sa remise des prix. »

    Nombreux sont donc les teams à déjà travailler sur un projet C1 Racing Cup. Il est question ici d’équipes qui évoluent dans d’autres compétitions belges, séduites par les coûts réduits de la C1. Les premiers noms seront annoncés bientôt… et ils ne manqueront pas de surprendre ! « Les motivations des teams intéressés par la C1 Racing Cup sont assez variées, reprend Fred van Rijckevorsel, autre responsable de C1 Racing Teams. Pour certains, c’est une évolution, un nouveau ‘step’ à franchir. Pour d’autres, c’est un moyen de se faire plaisir, ou de faire plaisir à des partenaires ou amis, sans nécessairement devoir casser sa tirelire. A l’arrivée, cela donne un mix plus que sympa, qui correspond parfaitement avec notre manière de voir les choses et d’envisager l’avenir… »

    Last but not least, les concurrents belges de la C1 Racing Cup seront rapidement – voire directement – rejoints par des montures similaires venues de l’étranger… « On avait déjà accueilli quelques C1 anglaises lors des dernières 24H2CV, en octobre 2016, précise Léonard Licops. Il va de soi que l’annonce d’une compétition belge intéresse beaucoup les Britanniques, afin de compléter leur calendrier. Par ailleurs, on sait qu’aux Pays-Bas, une compétition intitulée Citybug Cup voit s’affronter des Citroën C1, Peugeot 107 et Toyota Aygo, toutes construites sur une base identique. Nos amis hollandais ont eux aussi émis le souhait de nous rejoindre. Tout cela se négocie, se discute, mais je pense qu’en fin de saison, lors de la prestigieuse épreuve des 24H2CV, il devrait y avoir quelques… dizaines de C1 au départ, dont une vingtaine de chez nous ! Ce qui constituerait une bien belle manière de clôturer l’an 1 de ce nouveau produit, avant une saison 2018 qui sera celle de l’autonomie. D’ici-là, de nouveaux kits seront disponibles, et la communauté C1 Racing Cup n’aura cessé de croître, d’autant qu’un site internet dédié à la C1 Racing Cup est en construction… »

    Rendez-vous donc à Francorchamps, dans le cadre du Trophée des Fagnes le samedi 1er avril, pour apprécier les premiers tours de roues de cette C1 Racing Cup qui plait… déjà !(com) photo J.Letihon